TempĂŞte sur la rĂ©sidence

Surtout ne pas penser Ă  mon voisin en slip, j’adore les Doors, je ne veux pas en ĂŞtre dĂ©goutĂ© Ă  vie!

Merci mon dieu et tous les saints pour cette fraicheur soudaine et inespérée : mon cerveau recommence à fonctionner normalement!

Merci ma voisine du 4ème (oui celle du scandale de l’autre soir) de me ramener Youyou Ă  23h passĂ©.

Merci Ă  mon gros voisin (du 3ème) retraitĂ© rond comme ballon, jaune comme un citron d’arrĂŞter d’Ă©couter les Doors Ă  fond sur son « tourne disque » quand je monte lui demander aimablement de baisser le son.

Merci Ă  France tv de nous faire rire devant un tĂ©lĂ©film aussi neuneu que « meurtres Ă  La Rochelle » qui n’a ni queue ni tĂŞte mais nous montre ma jolie ville sous toutes les coutures.

Philippe-Caroit-et-Dounia-Coesens-dans-la-serie-Meurtres-a-La-Rochelle_width1024.jpg

D’ailleurs on regardait ce film quand la musique s’est mise Ă  faire vibrer les murs boum boum boum.  On pouvait se demander si ça venait directement de l’appartement d’Ă  cĂ´tĂ©, mais ça ne se pouvait pas parce que l’appart d’Ă  cĂ´tĂ© est tristement inoccupĂ© depuis l’Ă©tĂ©. Ça ne venait pas de l’appart d’en dessous, car « maman » est revenue de vacances alors fiston ne fume plus de « laurier » sur le balcon et n’Ă©coute plus du gros rap lourd qui tache. Ça ne venait pas du 3ème au-dessus, car nos charmant voisins ont presque 200 ans Ă  eux deux… Bref : ça ne pouvait venir que d’Hilario : le retraitĂ© marron comme un beignet de plage, fan des Doors… Celui qui  disait ne pas entendre la psychopathe du 4ème quand elle jouissait plus fort qu’une actrice porno (cela dit je doute qu’elles crient aussi fort) probablement pour se rĂ©server le droit d’Ă©couter Riders on the storm sans qu’on l’embistrouille. Non mais.

f5c8eea8bd6e9785fe333df971929f52.gif

Quoi qu’il en soit, je suis sorti 30 secondes sur le palier pour ĂŞtre vĂ©rifier si il n’y avait pas quelqu’un en train  de faire pĂ©ter la sono au 2ème droite, en face de chez nous. Mais non ça venait bien du 3ème droite, de chez Hilario (pour rappel nous sommes au deuxième gauche).

Bref, on a fini de regarder Meurtres Ă  LR bien Ă  l’aise, tout en disant que quand mĂŞme, le retraitĂ© rond comme un ballon, caramĂ©lisĂ© au soleil d’OlĂ©ron, il dĂ©passait un peu la borne des limites, comme le poisson qui mange le yaourt au chocolat sans se faire gauler.

20525457_10155226019748889_6500183737058937755_n.jpg

On va se coucher et je cherche partout Youyou. Pas de Youyou! 11h15 on sonne : qui vois-je dans l’oeil (de Sauron) la jeune (nouvelle) voisine du 4ème (celle du scandale de l’autre jour qui menace sur FB les enfants de dames pas contentes qui viennent ensuite tenir un siège devant la porte de l’immeuble Ă  23h…) avec dans les bras : gros Youyou! Diantre, m’exclame-je! Et j’ouvre. Youyou me regarde en souriant :  il n’est pas blessĂ©! Il n’est pas tombĂ© de la fenĂŞtre?! La Louisette (ça lui va bien mais ce n’est pas son nom) m’explique qu’elle a entendu gratter Ă  sa porte (au 4ème, faut tout vous redire) et que quand elle a ouvert, qu’est-ce qu’elle a vu ? Un chat! Un chat dans une rĂ©sidence! Ben ça c’est pas habituel… Etc etc… Heureusement il avait sa mĂ©daille avec mon numĂ©ro de tel alors elle m’a appelĂ©, mais j’ai pas rĂ©pondu (parce que mon tel est toujours en silencieux… Bravo!) et en suite comme je disais mon nom dans le message, elle est descendu en-bas pour regarder les noms sur les boites aux lettres! Et la revoilĂ , couverte de poils de chats, le nez qui coule et les yeux qui piquent et  gros Youyou. Bon je vous passe le quart d’heure sur gros You parce qu’après elle enchaĂ®ne sur « Mais d’oĂą cĂ©ti que ça vient cette musique? Parce qu’au dĂ©but je croyais qu’il y avait un concert en ville et pis ensuite j’ai compris que c’Ă©tait dans l’immeuble et est-ce que ce sont les « personnes âgĂ©s » qui Ă©coute la musique aussi fort?  » « Ah ben nan, je crois pas qu’i dit El Marido (apparu dans le plus simple appareil avec un caleçon), sont quand mĂŞme un peu vieux pour ça! Nan c’est Hilario, qu’on dit en coeur, le fan des Doors! ». Y’a El Joven qui rigole « C’est pas les vieux qui Ă©coute du rock! ». Elle demande si ça lui prend souvent (Ă  Hilario) par ce que lĂ  on peut pas dormir… (tu m’Ă©tonnes, son lit est juste au dessus de la sono d’Hilario) Patati, patata… Elle remonte et au passage sonne 3 ou 4 fois chez le gros ballon jaune comme un citron qui passe ses vacances dans son mobile-homme dans l’Ă®le d’OlĂ©ron.

giphy.gif

Mais c’est tellement fort, il entend pas, il ouvre pas. DĂ©pitĂ©e elle rentre chez elle avec la musique toujours Ă  fond. Oui, on a pas besoin d’ĂŞtre sur le palier pour entendre tout ce qui se passe dans la cage d’escalier. Sur le point d’aller me coucher, pas loin de minuit, vĂŞtue Ă©lĂ©gamment d’un caleçon d’homme et d’un petit top fleuri Ă  bretelles extrĂŞmement dans la tendance « imprimĂ©s fleuris » de l’Ă©tĂ©, je me dĂ©voue pour la cause commune de la cage d’escalier, et chaussant mes tongs je monte au 3ème et sonne chez Hilario : une fois, deux fois, 3 fois… lalalala, 4 fois, 5 fois lalalala… Et puis voilĂ  mon fringant beignet des plages au nom ibĂ©rique (en slip), retraitĂ© de la compagnie des chemins de fer (vert) qui m’ouvre la porte un doigt sur les lèvres comme un gros bĂ©bĂ© coupable. Il est dĂ©solĂ©. Je le suis aussi de l’avoir dĂ©rangĂ©. Merci, de rien, bonsoir, bonne nuit. J’ai entendu Louisette qui entrouvrait sa porte et, soulagĂ©e, la refermait discrètement.

Allez, je rentre. L’orage gronde et la sueur me dĂ©gouline dans les yeux, et je commence Ă  baisser le volet roulant de ma chambre : flatch! Il fait le volet en se dĂ©roulant d’un coup sec, Ă  fond, fermĂ©. Il va pas se rouvrir d’un coup de baguette magique celui-lĂ ! Il faudrait l’intervention d’un spĂ©cialiste! Haha comme je rigole. Je me disait justement le matin mĂŞme : « Il manquerait plus que la machine tombe en panne! » (rĂ©fĂ©rence Ă  nos finances).

VoilĂ .

Profitons des Animals, tant que ce n’est pas liĂ© Ă  l’image de mon voisin en slip…

Autrement hier j’ai vu le toubib qui m’a prescrit une radio du pouce. Ah oui je sais c’est drĂ´le une radio du pouce. Pourquoi pas du petit orteil? Bref pendant que j’attendais, y’avait une jeune femme avec un nourrisson, très petit, en train de lui donner le sein tchutchutchu, Ă  cĂ´tĂ© de moi. Pendant que le bĂ©bĂ© faisait ça : tchutchutchu, la fille qui avait de jolis pieds très bronzĂ©s et artistiquement manucurĂ© en « nacre naturel », leurs faisais prendre des poses photogĂ©niques (Ă  ses pieds) . Puis elle Ă  sĂ©lectionnĂ© son plus beau selfiefoot et la postĂ© sur FB : « Lol dans la salle d’attente en train de donner le sein à  Tancrède ».

Pis après avec El Joven on a mangé vite fait des nouilles dans un take-away sur place et on a repris le tram.

Je vous embrasse.