Vamos a bailar calypso mi amor!

Bon alors voilĂ , la vie est pas simple, tout est compliquĂ© et j’ai jamais essayĂ© (faut croire) d’avancer droit devant de moi, de suivre droit devant moi la voie toute tracĂ©e que j’Ă©tais censĂ©e suivre… Ça c’est clair mon CV part dans tous les sens…

Bon bref, j’ai une vieille maitrise du XXème siècle qui Ă©quivaut Ă  un Master1.  Pour prĂ©parer le CAPES (d’espagnol pour les retardataires) il faut suivre les cours de Master1. Donc voilĂ  je me suis inscrite en Master1 Ă  l’ISPE (ça c’est pour dĂ©router les moteurs de recherche c’est pas le vrai nom du truc). Et puis j’ai eu un haut le coeur quand je me suis aperçu que ça allait me couter un bras…

La-dessus j’ai reçu mes certificats de scolaritĂ©, mes emplois du temps et tutti cuanti… J’ai fait : Gloups! On dirait que c’est un signe que m’envoie le « Tout Puissant ». On va emprunter et je serai……………………………….Ă©tudiante Ă  52 piges! Oui je sais……………….C’est : BIZARRE!!! HĂ© ben c’est comme ça, faudra vous y faire!

J’avoue lĂ , je pète de trouille. Pas parce que je vais me retrouver Ă©tudiante. Mais parce que… Je vais retrouver un prof que j’ai dĂ©jĂ  eu Ă  la fac et que j’aimais pas spĂ©cialement… Disons-le clairement, il m’a un peu terrorisĂ©, celui-lĂ .

En fait c’est une « anecdote » que je raconte parfois, dans un cercle d’amis proches (ou moins proche) autour un verre de « old fashion » (L’Old fashioned est un cocktail Ă  servir en apĂ©ritif, composĂ© d’un sucre imbibĂ© d’un truc amer (type angostura) auquel on ajoute du whisky. Il est traditionnellement servi avec un gros glaçon dans un verre Ă  whisky de type « tumbler » auquel il a donnĂ© son nom : le verre old-fashioned. C’est très hype et beaucoup plus glamour que le Mojito.) Bref, que disais-je? Oui : donc l’anecdote est la suivante : 1er cours de première annĂ©e de fac d’espagnol.

324ff5e49517e9e8a263c49ba8066d22

 

M Marchoucrève nous reçoit dans une salle trop petite.  Une dizaine d’Ă©tudiants est debout. Alors que nous nous lamentons tous de ne pas avoir ni assez de tables, ni assez de chaises, le voilĂ  qui nous dit d’un ton de pisse-vinaigre  » Ne vous inquiĂ©tez pas, après NoĂ«l, tous ceux qui auront compris qu’ils n’ont pas leur place ici seront partis et tout le monde sera confortablement installĂ©s…

-Tenez d’ailleurs, je vous en fiche mon billet : la semaine prochaine tout ira dĂ©jĂ  mieux. Bien. Commençons. Prenez-une feuille je vous prie et conjuguez moi le verbe repriser au subjonctif imparfait, en espagnol bien sĂ»r! HĂ© bien quoi? Pourquoi faites vous tous cette tĂŞte? VoilĂ  un verbe qui ne prĂ©sente aucune difficultĂ©!  »

Tout le monde râle et s’agite sur son siège… « Repriser! SĂ©rieusement? Repriser? Non mais sĂ©rieusement? » Un bruissement parcourt la salle : comment ont dit « repriser »?

-Vous n’ĂŞtes pas sans savoir que le subjonctif imparfait n’est pas un temps obsolète en espagnol contrairement au français oĂą il est peu Ă  peu tombĂ© en dĂ©suĂ©tude! Donc si vous pensez ne pas avoir le niveau pour commencer cette annĂ©e dans de bonnes conditions… La porte est grande ouverte! Ça permettra Ă  tout ceux qui on envie de s’investir de s’assoir! »

Nouveaux murmures de rĂ©probation ça et lĂ …

Est-ce que je dois vous apprendre que vous n’ĂŞtes pas ici pour apprendre l’espagnol? »

OMG vite dans ma tĂŞte aujourd’hui en 2017 : El verbo zurcir subjuntivo imperfecto:

zurciera o zurciese

zurcieras o zurcieses

zurciera o zurciese

zurciéramos o zurciésemos

zurcierais o zurcieseis

zurcieran o zurciesen

Soupir. VĂ©ritablement se souvenir, mĂŞlĂ© Ă  l’odeur de la cannelle de son after shave puissant, piquant et Ă  son accent 100% sud-ouest m’a toujours poursuivi. Son regard noir sous la vaguelette de ses cheveux gominĂ© me transpercent encore d’une langueur monotone :  « Si vous n’avez pas votre place ici, la porte est ouverte! » C’est probablement un des profs qui m’a donnĂ© le plus envie de ne pas me lever le matin! Mais heureusement depuis j’ai grandi! Et je sais que ce monsieur est un grand prof et qu’il peut m’apprendre Ă©normĂ©ment et bien me prĂ©parer au… CAPES! Il faut que je considère que c’est dĂ©jĂ  une très grande chance, oui une très grande chance, de ne pas trouver face Ă  moi une de mes anciennes copines de fac! Ce qui aurait Ă©tĂ© extrĂŞmement probable et extrèmement embarrassant, emmerdant, ennuyeux, fâcheux, gĂŞnant, importun, incommodant. Heureusement c’est M. Marchoucrève qui sera un de mes profs chouchous cette annĂ©e 2017…

giphy.gif

Voilà. Mardi je fais donc ma rentrée.

Malheureusement je n’ai pas Ă©tĂ© appelĂ©e pour faire un remplacement comme prof-doc Ă  l’annĂ©e. J’espère ĂŞtre rapidement appelĂ©e pour faire des remplacements. J’ai choisi de faire la formation dans cet « institut » car contrairement Ă  son homologue public, cet institut permet de ne pas assister Ă  tous les cours. C’est Ă  dire que dans le public le « prĂ©sentiel » est obligatoire, avec comme seul alternative le CNED pour ceux qui travaillent. LĂ  je suis inscrite en prĂ©sentiel et en « correspondance » et j’ai le droit de  travailler et de revenir sans ĂŞtre pĂ©nalisĂ©e.

Maintenant il faut que je m’organise. Un agenda suffira-t-il? Faut-il que je m’en fabrique un sur mesure? Je vais pas avoir le temps de m’ennuyer.

Je vous embrasse.