« Finde »*

Cette semaine j’ai claquĂ© ma dem’. Revu le toubib. ParlĂ© avec la fille que je remplaçais, passĂ© 2h avec la fille qui va me remplacer = 100% le mĂȘme profil que moi, « en pire ». Elle n’a jamais enseignĂ© l’espagnol en lycĂ©e pro, ni en lycĂ©e, ni en collĂšge… MĂȘme pas Ă©tĂ© prof doc, ni d’autre chose Ă  l’Ă©tranger… Ni mĂȘme surveillante… Ni mĂȘme prof-doc. Bref. Je ne lui ai parlĂ© ni de « bitocul », ni de « bougnoule », ni de « Vous, vous me parlez pas pas! » ni de « Ă‡a me fait chier »…  Je lui ai mĂȘme dit, pour pas l’affoler, que le jeune gars qui s’est fait expulser une semaine avec sa bande est somme toute « sympathique » (Je ne voulais pas qu’elle arrive lĂ -bas dĂ©jĂ  stressĂ©e).  Il y a un certain suspens pour moi : comment ça va se passer pour elle?

You

C’est quand mĂȘme pas le poste-cadeau-gros-noeud-en-taffetas » : aucune classe n’a le mĂȘme niveau ou programme. Et au sein d’une mĂȘme classe y a des (vrais) dĂ©butants et des Ă©lĂšves qui ont commencĂ© en 5Ăšme.  Term et premiĂšre techno  (un programme proche du gĂ©nĂ©ral), premiĂšre pro d’une spĂ©cialitĂ© et premiĂšre pro d’une autre spĂ©cialitĂ©, terminale pro encore d’une autre… Des secondes d’encore autre chose mais en deux niveaux, une classe de BTS… Plus les cours choisis : un cours que les profs organisent Ă  leur goĂ»t et oĂč les Ă©lĂšves s’inscrivent… Une somme de taf Ă©norme. Avec une Ă©quipe scolaire trĂšs sympas, des locaux supers,  mais une organisation… Pfiou pfiou pfiou… Bref. Le dirlo n’Ă©tait pas extatique, mais la secrĂ©taire de direction et les responsables administratifs dans les « hautes sphĂšres » ont Ă©tĂ© trĂšs sympas et « pour l’instant » je me suis repositionnĂ©e sur des remplacements en doc. Pour faire mon stage en janvier dans le cadre de mon master AVEC un prof en poste, peut-ĂȘtre. Car si on me propose un remplacement en doc avant je le prendrai car les impĂŽts viennent de me dire que « Ok ça faisait vraiment beaucoup, mais il faudrait quand mĂȘme sortir 800€ ma petite dame! » D’oĂč? Je sais pas… A moins de transformer les crottes de Youri en or, je ne vois pas…

Totilla

Pas de neige ici, mais ça freeze. La semaine prochaine je retourne en cours. Le jour oĂč j’ai « craquĂ© » j’avais mĂȘme plus envie de passer le concours. A quoi bon? Maintenant l’envie est revenue. Je n’aurais peut-ĂȘtre pas du accepter un remplacement dans un lycĂ©e pro. D’ailleurs c’est mĂȘme pas le mĂȘme CAPES/CAFEP… (Capes = concours pour le public. CAFEP = concours pour le privĂ©) pour les lycĂ©es pro.

IMG_20171129_152935

Angle rue Ste-Cath et rue des Ayres

Pour les lycĂ©es pro, c’est le CAPLP, c’est diffĂ©rents parce que les profs de langue vivante sont Ă©galement prof de lettres (français). LĂ  je n’avais pas Ă  enseigner le français heureusement. Enfin bref. Enfin le profil pour ce lycĂ©e c’est « avoir une grosse voix et ne douter de rien » je suppose… QualitĂ©s que je n’ai pas pas. J’ai la voix de Titi, dans Titi et gros Minet et je doute de tout et en particulier de moi. Et puis si l’esp ça peut pas faire, on continuera dans la doc et voilĂ .

 

AprĂšs des annĂ©es j’ai finalement les cheveux 100% naturels : y’a pas mal de cheveux blancs, « des fils argentĂ©s » comme on dit en littĂ©rature », mais ça va. J’en ai moins que mes frĂšres aĂźnĂ©s tout de mĂȘme! Plus jamais de teintures! C’est de la merde! Et je m’aime mieux comme ça.

*Finde = fin de semana = weekend ou week-end…

PS : Merci Ă  CV, le coup de fil de SV m’a fait beaucoup de bien 😉 Bisous.