Prendre ta douleur…

C’est le titre d’une chanson que je n’aime pas, pourtant aujourd’hui c’est le  titre qui me vient spontanément pour ce post… Même si on ne peut prendre la douleur de personne… Même si en Arménie, cela se dit, selon Dédé.

Depuis mon passage au lycée pro, il faut bien que je l’avoue, j’ai du mal à voir the bright side of life, la frange argentée du nuage, à sourire de la beauté du couché de soleil que je suis en train de regarder par ma fenêtre (enfin je ne vois pas le soleil lui même, juste les petits nuages dorés…). Je suis morne.IMG_20180104_152612

Il serait de bon ton que je vous souhaitasse à tous une très bonne année 2018, mais la journée a été morne… Et il y a un moment dans la vie, ou peut-être plusieurs, ou peut-être seulement dans cette journée sinistre, où on fini par trouver ça inutile. Et pour une fois ma balade en ville ne m’a pas remontée le moral… IMG_20180104_152826

Un copain Del Joven est en vacances chez nous. Bien sûr ils ne sortent pas de sa chambre où ils sont connectés sur tous les écrans possibles et imaginaires depuis deux jours que le copain est là et avant c’était pareil. Je me demande si mon fils va finir par ressembler à un navet, sans forces, avec le métabolisme d’une tranche de pain de mie. Donc, je les ai un peu obligé à aller faire un tour en ville… « Pour prendre l’air ».IMG_20180104_153220Depuis le mois de novembre ma voiture a commencé à sentir l’humidité, de plus en plus, de plus en plus mauvais… Le pare-brise avant dégoulinant d’eau à l’intérieur tous les jours… Une horreur, un truc qui n’était jamais arrivé dans mon petit pot de yaourt défraichi… Et voilà que Le Pote en montant à l’arrière me dit que le tapis de sol est détrempé et que le siège et le tapis sont plein de moisi 😦 Soupiiiiiiiiiiiiiiiiiir. Help. Tu veux prendre ma douleur là ou pas…?IMG_20180104_153312La nuit a été filandreuse et poisseuse, je me suis levée 5 fois pour chasser les fantômes de la nuit. Dès que je refermais les yeux ma mère était vivante à nouveau, et très malade.  J’ai pris ta douleur, ma pauvre amie du grand-nord, mais malheureusement c’était du « Pomme C » pas du « Pomme X », ta douleur à toi est toujours là, bien réelle.IMG_20180104_153924En ville, mes ados marchaient 3 pas derrière moi en se racontant leurs histoires. J’aurais mieux fait de sortir seule j’aurais pas eu l’impression d’être aussi seule et je me serais amusée à entrer dans les jolis magasins qui ennuient tellement les garçons de presque 15 ans. Moi aussi j’avais besoin de m’aérer la tête qui était pleine des histoires du « divorce » de L . C’est bien de « prendre la douleur » mais depuis plusieurs jours à écouter/lire L. J’avais tout son mal-être en moi et ça débordait vraiment comme la Garonne à marrée haute ces jours-ci.

IMG_20180104_155642

J’avais envie de tester une brulerie, marchand de thé et j’avais besoin aussi d’acheter un petit cadeau, une petite attention pour une copine. Alors on a passé un bon moment dans ce magasin charmant a humer différents thés… Dont les prix n’étaient pas affichés… Mais le thé en brulerie, ça vaut toujours plus ou moins le même prix, non?   C’est là que si vous pouviez prendre ma douleur… Ça m’arrangerait… Deux des thés en question coutaient 3 fois le prix d’un thé « normal »…Étant d’une humeur assez « down » et n’ayant pas demandé le prix avant de passer à la caisse, j’ai payé 😦 honteuse et confuse, en jurant, mais un peu tard, qu’on ne m’y prendrait plus…

IMG_20180104_170455

Des touristes nous ont dépassé en Segway et j’ai râlé intérieurement que malgré la tempête ils ne se soient pas envolés. La rue St-James et la rue du Pas-St-Georges sont de plus en bobotisées (si c’est possible). On a marché jusqu’à la Garonne. Elle était marron et le vent soufflait fort. Le miroir d’eau ne fonctionnait pas et à la place une bande de gamins faisait du skate. J’aime les gamins qui font du skate. On s’est accoudé à a la rembarde de bois et on a regardé la Garonne. Mes ados  disait des trucs comme « Tu fais la bombe et chplof! », « Tu crois que c’est profond? », « Maman tu crois que c’est aussi profond que la hauteur de la Bourse? » (Bâtiment qui fait face à la Garonne). Il y avait beaucoup de vent… Un peu de pluie. J’avais prévu d’aller prendre un café et des chocolats quelque part mais il n’en était plus question après la douloureuse de la brulerie.

IMG_20180104_170514

Comme un 3ème sachet de thé était pour moi je m’en suis fait une théière que j’ai bu intégralement, comme j’aurais bu un authentique pipi de la sainte vierge (pardon pour ce blasphème)… Il n’était pas si terrible que ça… Dans le magasin j’avais senti aussi un pot de thé qui sentait le lait, caillé. Ça devait être le plus cher du magasin heureusement son odeur m’a dégouté au point de me faire faire la grimace pour la plus grande joie du patron. Je suis forte en grimace.

Il ne me reste plus qu’a à vous souhaiter une bonne année. Cela se fait .

Je vous embrasse.