Prendre ta douleur…

C’est le titre d’une chanson que je n’aime pas, pourtant aujourd’hui c’est le  titre qui me vient spontanĂ©ment pour ce post… MĂȘme si on ne peut prendre la douleur de personne… MĂȘme si en ArmĂ©nie, cela se dit, selon DĂ©dĂ©.

Depuis mon passage au lycĂ©e pro, il faut bien que je l’avoue, j’ai du mal Ă  voir the bright side of life, la frange argentĂ©e du nuage, Ă  sourire de la beautĂ© du couchĂ© de soleil que je suis en train de regarder par ma fenĂȘtre (enfin je ne vois pas le soleil lui mĂȘme, juste les petits nuages dorĂ©s…). Je suis morne.IMG_20180104_152612

Il serait de bon ton que je vous souhaitasse Ă  tous une trĂšs bonne annĂ©e 2018, mais la journĂ©e a Ă©tĂ© morne… Et il y a un moment dans la vie, ou peut-ĂȘtre plusieurs, ou peut-ĂȘtre seulement dans cette journĂ©e sinistre, oĂč on fini par trouver ça inutile. Et pour une fois ma balade en ville ne m’a pas remontĂ©e le moral… IMG_20180104_152826

Un copain Del Joven est en vacances chez nous. Bien sĂ»r ils ne sortent pas de sa chambre oĂč ils sont connectĂ©s sur tous les Ă©crans possibles et imaginaires depuis deux jours que le copain est lĂ  et avant c’Ă©tait pareil. Je me demande si mon fils va finir par ressembler Ă  un navet, sans forces, avec le mĂ©tabolisme d’une tranche de pain de mie. Donc, je les ai un peu obligĂ© Ă  aller faire un tour en ville… « Pour prendre l’air ».IMG_20180104_153220Depuis le mois de novembre ma voiture a commencĂ© Ă  sentir l’humiditĂ©, de plus en plus, de plus en plus mauvais… Le pare-brise avant dĂ©goulinant d’eau Ă  l’intĂ©rieur tous les jours… Une horreur, un truc qui n’Ă©tait jamais arrivĂ© dans mon petit pot de yaourt dĂ©fraichi… Et voilĂ  que Le Pote en montant Ă  l’arriĂšre me dit que le tapis de sol est dĂ©trempĂ© et que le siĂšge et le tapis sont plein de moisi 😩 Soupiiiiiiiiiiiiiiiiiir. Help. Tu veux prendre ma douleur lĂ  ou pas…?IMG_20180104_153312La nuit a Ă©tĂ© filandreuse et poisseuse, je me suis levĂ©e 5 fois pour chasser les fantĂŽmes de la nuit. DĂšs que je refermais les yeux ma mĂšre Ă©tait vivante Ă  nouveau, et trĂšs malade.  J’ai pris ta douleur, ma pauvre amie du grand-nord, mais malheureusement c’Ă©tait du « Pomme C » pas du « Pomme X », ta douleur Ă  toi est toujours lĂ , bien rĂ©elle.IMG_20180104_153924En ville, mes ados marchaient 3 pas derriĂšre moi en se racontant leurs histoires. J’aurais mieux fait de sortir seule j’aurais pas eu l’impression d’ĂȘtre aussi seule et je me serais amusĂ©e Ă  entrer dans les jolis magasins qui ennuient tellement les garçons de presque 15 ans. Moi aussi j’avais besoin de m’aĂ©rer la tĂȘte qui Ă©tait pleine des histoires du « divorce » de L . C’est bien de « prendre la douleur » mais depuis plusieurs jours Ă  Ă©couter/lire L. J’avais tout son mal-ĂȘtre en moi et ça dĂ©bordait vraiment comme la Garonne Ă  marrĂ©e haute ces jours-ci.

IMG_20180104_155642

J’avais envie de tester une brulerie, marchand de thĂ© et j’avais besoin aussi d’acheter un petit cadeau, une petite attention pour une copine. Alors on a passĂ© un bon moment dans ce magasin charmant a humer diffĂ©rents thĂ©s… Dont les prix n’Ă©taient pas affichĂ©s… Mais le thĂ© en brulerie, ça vaut toujours plus ou moins le mĂȘme prix, non?   C’est lĂ  que si vous pouviez prendre ma douleur… Ça m’arrangerait… Deux des thĂ©s en question coutaient 3 fois le prix d’un thĂ© « normal »…Étant d’une humeur assez « down » et n’ayant pas demandĂ© le prix avant de passer Ă  la caisse, j’ai payĂ© 😩 honteuse et confuse, en jurant, mais un peu tard, qu’on ne m’y prendrait plus…

IMG_20180104_170455

Des touristes nous ont dĂ©passĂ© en Segway et j’ai rĂąlĂ© intĂ©rieurement que malgrĂ© la tempĂȘte ils ne se soient pas envolĂ©s. La rue St-James et la rue du Pas-St-Georges sont de plus en bobotisĂ©es (si c’est possible). On a marchĂ© jusqu’Ă  la Garonne. Elle Ă©tait marron et le vent soufflait fort. Le miroir d’eau ne fonctionnait pas et Ă  la place une bande de gamins faisait du skate. J’aime les gamins qui font du skate. On s’est accoudĂ© Ă  a la rembarde de bois et on a regardĂ© la Garonne. Mes ados  disait des trucs comme « Tu fais la bombe et chplof! », « Tu crois que c’est profond? », « Maman tu crois que c’est aussi profond que la hauteur de la Bourse? » (BĂątiment qui fait face Ă  la Garonne). Il y avait beaucoup de vent… Un peu de pluie. J’avais prĂ©vu d’aller prendre un cafĂ© et des chocolats quelque part mais il n’en Ă©tait plus question aprĂšs la douloureuse de la brulerie.

IMG_20180104_170514

Comme un 3Ăšme sachet de thĂ© Ă©tait pour moi je m’en suis fait une thĂ©iĂšre que j’ai bu intĂ©gralement, comme j’aurais bu un authentique pipi de la sainte vierge (pardon pour ce blasphĂšme)… Il n’Ă©tait pas si terrible que ça… Dans le magasin j’avais senti aussi un pot de thĂ© qui sentait le lait, caillĂ©. Ça devait ĂȘtre le plus cher du magasin heureusement son odeur m’a dĂ©goutĂ© au point de me faire faire la grimace pour la plus grande joie du patron. Je suis forte en grimace.

Il ne me reste plus qu’a Ă  vous souhaiter une bonne annĂ©e. Cela se fait .

Je vous embrasse.