Une balade en mer

Promenade entre le vieux et le « nouveau » port des Minimes. JournĂ©e voilĂ©e… LĂ©gĂšrement frisquette entre deux nuages.GetFileAttachment-13

j’ai forcĂ© la main Ă  mon ado pour le sortir aujourd’hui.

GetFileAttachment-17

15 jours Ă  LR, dont une semaine seule avec sa mĂšre, c’est trop pour lui. Son chat lui manque (Ă  moi aussi), son ordi lui manque (Non il ne peut pas comme moi utiliser le Mac del Hermano N°2

GetFileAttachment-22

Il ne veut pas se baigner Ă  la plage.

GetFileAttachment-20

les magasins le gave. Mes propositions « d’activitĂ©s » lui font lever les yeux au ciel.

GetFileAttachment-16

Pas de cinĂ© non plus, il a oubliĂ© ses lunettes Ă  l’appart.

GetFileAttachment-14

Il reste encore un mois de vacances!! est-ce qu’il va attraper des escarres? Impossible de le faire lever avant midi… Donc le matin je pars me promener en ville seule et rapporte de quoi dĂ©jeuner du marchĂ©.

GetFileAttachment-13

Vous savez que j’aime mon fils comme… Comme… Autant que j’aime mon chat (c’est peu dire) (Oh ça va! Je plaisante!) mais je me demande si je vais le supporter jusqu’Ă  la fin de l’Ă©tĂ©.

GetFileAttachment-12

En dehors de ça quand il daigne me parler il a des conversations trĂšs intĂ©ressantes. Mais globalement tout ce que je fais ou dit semble lui faire honte ou l’exaspĂ©rer đŸ˜„

GetFileAttachment-11

Oui je sais : c’est un ado. Moi aussi j’ai Ă©tĂ© ado et ça me gavait grave de visiter  Conques avec ma mĂšre. Je sais. C’est comme ça. C’est la vie. Et elle me faisait honte et elle m’Ă©nervait. Je sais.

GetFileAttachment-10

Mais ce soir en rentrant de notre promenade sans dĂ©tour par la plage, parce qu’apparemment je lui en avait dĂ©jĂ  demandĂ© beaucoup… HĂ© bien j’en avais gros sur la patate. Alors j’ai pas fait Ă  diner. Je l’ai pas appeler pour qu’il mette la table. Finalement il est descendu et on a passĂ© un bon moment ensemble. Faut juste… Rien lui demander.

Et vous les ados ?

Une journĂ©e chez mon frĂšre

Quand je passe des vacances Ă  LR comme en ce moment, je suis chez Mi Hermano El Vaquero (Autrement dit N°2). Nous profitons de sa maison, tout en arrosant son jardin et nourrissant son chat. La maison n’est pas vide pour ceux qui voudraient cambrioler et nous profitons de ma ville de naissance-collĂšge-lycĂ©e etc…

Ici c’est plage, balades sur le port et sous les arcades (en ville quoi) et visite Ă  Mi Hermano Mayor (N°1) dans qui vit au bled (Bah si on peut dire comme ça 😀 Hermano, non?) dans la maison familiale oĂč Ă©tait nĂ© El Padre en 26. Dans une autre « aile » de la maison il y a Indiana (N°3) qui n’est pas en vacances.

GetFileAttachment-1

En tous cas aujourd’hui c’Ă©tait moules-frites chez N°3 et sa femme, sous la tonnelle couverte de kiwis, pas encore mĂ»rs mais dĂ©jĂ  appĂ©tissants… Tranquilles, avec le seul chien qui a plus peur de moi que moi de lui… Et le chat au yeux bleus. Et les causeries de « sobremesa » en buvant du cafĂ©.

GetFileAttachment-3

Une journĂ©e chez Mi Hermano Mayor ne peut se terminer (aprĂšs une promenade le long de la riviĂšre) sans aller chiner au grenier. Ce qui est chouette, c’est qu’aprĂšs des arriĂšres grands-parents et des grands-parents qui ne jetaient rien (et un pĂšre aussi), j’ai un frangin qui ne jette rien non plus 🙂 Donc Ă  chaque fois sous d’Ă©paisses couches de poussiĂšres noirissimes et collantes je trouve des petits trĂ©sors…  Comme ce petit vide-poche-lapin que mes trois frangins s’accorderont Ă  trouver hideux et que j’adore. Ou un buste superbe en terre que j’ai failli emporter (Surtout garde le moi de cĂŽtĂ©!!! Je reviens bientĂŽt le prendre!)

GetFileAttachment-4

Le fil est moins vieux que l’interrupteur et la prise, mais je vais tout changer quand mĂȘme, ne prenons pas de risques inutiles d’Ă©lectrocution…

GetFileAttachment

J’ai rĂ©cupĂ©rĂ© cette chaise de la salle Ă  manger que ma grand-mĂšre avait eu pour son mariage (environ 1925). Elle me l’avait promise depuis au moins mes 7 ans 😀 Mais j’avoue que j’Ă©tais pas trop emballer! Il y a d’autres chaises dont le cannage est foutu 😩 En fait je cherchais la table mais on ne l’a pas trouvĂ© (c’est grand! TrĂšs grand!) le buffet est sympa, mais je ne vois vraiment pas oĂč le mettre… A rĂ©flĂ©chir… Il est joli quand mĂȘme… Mais pour le descendre par l’Ă©chelle de meunier ça risque d’ĂȘtre « rigolo ». Il est Ă  l’Ă©tage depuis sĂ»rement 1925!! 😀 (Ici dans le jardin de N°2)

VoilĂ  voilĂ . C’est les vacances quoi.

Bisous! (et merci pour cette journée bien sympa)

Etat d’esprit du lundi

Photo : le marché de La Rochelle

IMG_20180718_110819

Fatigue : Les vacances s’est fait pour se reposer. Comment fait-on quand on arrive pas Ă  dormir sur son lieu de villĂ©giature?

Peau :  prend des couleurs, mais surtout le décolleté le visage, les épaules et les bras!

Ma conversation surrĂ©aliste de la semaine : voir mon post prĂ©cĂ©dent sur le gars qui menaçait sa fille de l’enfermer en plein soleil dans la voiture.

Esprit : vagabond.

Cerveau : victime de ses flashbacks. LR retour vers le futur. Je passe mes nuits a errer dans mon lycée.

Culture :
Couv_303925.jpg
Je viens de lire cette BD que j’envisage d’acquĂ©rir dans mon prochain CDI si ce n’est pas encore fait.
TrĂšs chouette autant pour les adultes que pour les ados qui ont la seconde guerre mondiale au programme. J’ai beaucoup aimĂ©.
On y parle de : amitié / collaboration / antisémitisme / périple / résistance juif /occupation / solidarité /photographie / seconde guerre mondiale / shoah / pédagogie / adolescence

Julia Billet et Claire Fauvel
Éditeur : Rue de Sùvres (10/05/2017)

Musique :

Regret : Ne pas ĂȘtre plus organiser pour voir un max de gens pendant les vacances.

Penser Ă  : tĂ©lĂ©phoner Ă  certaines personnes que j’aime.

Avis perso : qui trop embrasse mal Ă©treint. Ô combien de fois vĂ©rifiĂ©.

Message perso : Ă©vite la solitude.

AmitiĂ©s : parfois on est un peu déçu, il ne faut pas avoir trop d’espĂ©rance.

Bonne soirée à tous et bonne semaine!
Sur une idĂ©e Zenopia et Postman en suivant l’exemple de Roseleen.

Douceur bleue

Ciel bleu intense. Les mouettes blanches comme des morceaux de ouate volants dans le vent. Une lumiĂšre intense. EtĂ© 2018. 2018 dĂ©jĂ , c’est au delĂ  du futur dans mes pensĂ©es d’enfant. EtĂ© 1976, c’Ă©tait l’Espagne, la Castille,  un autre ciel d’une puretĂ© Ă©tonnante. Dans la voiture tout Ă  l’heure, cette chanson :

Je disais l’autre jour que La Rochelle Ă©taient trĂšs agrĂ©able et tellement moins pleine de touristes que Bordeaux, qu’on si baladait tranquillement, agrĂ©ablement…El Marido n’arrĂȘtait pas d’ĂȘtre surpris du « manque » de monde. Alors ce midi on en a palĂ© avec le serveur d’un restau oĂč on aime bien aller et il nous a dit qu’il pensait qu’il y avait bien un tiers de touristes en moins par rapport Ă  l’annĂ©e derniĂšre. Pourquoi? On ne sait pas. Le fait est que les terrasses sont loin d’ĂȘtre bondĂ©es et que l’on se gare trĂšs facilement. Ce qui est une trĂšs bonne chose pour moi.

Entendu en terrasse (un pĂšre Ă  sa fille d’environ deux et demi) : « ArrĂȘte ou je te ramĂšne Ă  la voiture et je t’enferme vitre fermĂ©es en plein soleil et je t’y laisse toute l’aprĂšs-midi! »… Un ange passe.

37331084_10156127061898889_5568037117688283136_n

El Marido est reparti en Blabla, pour la capitale aquitaine, nous voilĂ  avec El Joven, seuls pour jouer au Yams et Ă©couter des « flows » sur Deezer le soir.

37307349_10156127060943889_2010396813126795264_n.jpg

Demain matin café/croissant en ville. Indispensable.

LR dans mon coeur

37304894_10156122677023889_5209865299360219136_n

Et voilĂ  nous sommes en vacances! Heureusement pour moi qui suis complĂštement (ou partiellement?) agoraphobe : les Francos sont terminĂ©es et la coupe du monde passĂ©e. On avait du mal Ă  croire hier soir que 24h avant le port Ă©tait plein, bourrĂ© Ă  craquer, de fans. Et de fans sautant dans le port de joie!!! Du jamais vu pour moi 😀

Là le calme est revenu. Encore hier, les employés municipaux, nettoyaient et récupéraient les sacs poubelles.

37242145_10156122676833889_5915205745200070656_o

LR Ă  la fois simple et majestueuse, su

Sublime et sans prétentions.

HĂ©bergĂ©s chez mon frĂšre dans la douceur maritime, nous allons profiter des tonifiants « bains de mer »!

Bon juillet Ă  toutes et tous.

Dans Tous mes États d’Esprits

Photo :

36954528_10156110686758889_53290682898448384_n.jpg

Reprise des flĂąneries bordelaises avec les vacances et les petits cafĂ©s en terrasse, un plaisir simple et peu onĂ©reux pour les profs contractuels que l’Ă©ducation nationale met au chĂŽmage le 29 juin jusqu’Ă  la rentrĂ©e…

Musique :

Fatigue : la premiĂšre semaine de vacances m’Ă©tait tombĂ© dessus comme une masse, aujourd’hui c’est beaucoup mieux 🙂 MalgrĂ© la chaleur, je reprends du poil de la bĂȘte et je sais que demain il fera moins chaud en Charente-Maritime et ça c’est une grande satisfaction!

Peau : rouge aprĂšs une journĂ©e au bord d’une splendide petite piscine et d’amis chaleureux.

Ma conversation surrĂ©aliste de la semaine (entendue en terrasse , une femme au tĂ©lĂ©phone) : Eh bien Ă©coute, nous somme en train de vivre une parenthĂšse bordelaise depuis un an et demi. Nous avons achetĂ© un appartement dans le vieux Bordeaux, c’est horriblement cher, mais cela dit c’est une excellente opĂ©ration immobiliĂšre. LĂ  je veux me trouver un petit contrat de travail pour acheter un studio qui serait remboursĂ© en 20 ans par une locataire et comme ça je pourrais l’offrir Ă  mon fils pour ses 20 ans.  Il vient d’avoir 1 an, oui… Donc je ne sais pas combien de temps on restera ici. Je cherche juste un petit job tu vois, pour lui acheter son studio…

Esprit : moi j’ai pas gagnĂ© une coupe du mon de ce soir. mais je suis quand mĂȘme de bonne humeur car hier on a passĂ© une super journĂ©e sur le bassin chez un pote que je n’avais pas vu depuis… 17 ans?

Cerveau : j’ai commencĂ© Ă  feuilleter les bouquins de sciences de l’information dans le but de passĂ© le capes de doc. Ne jamais laisser son cerveau en jachĂšre 😉

Culture : L’exposition Magiques Licornes, au MusĂ©e de Cluny (Paris) du 14 juillet 2018 au 25 fĂ©vrier 2019738_054_lr5003090.jpg

« J’y vy trente-deux Unicornes : c’est une beste felonne Ă  merveilles, du tout semblable Ă  un beau cheval exceptĂ© qu’elle a la teste comme un Cerf, les pieds comme un Elephant, la queuĂ« comme un sanglier, et au front une corne aiguĂ«, noire, et longue de six ou sept pieds. » Rabelais.+

Regret : avoir trop sou vent remis Ă  demain.

Penser Ă  : Ă  profiter de la vie, on ne sais pas quand elle va s’arrĂȘter.

Avis perso : le foot c’est d’la daube!!! Perso je suis pas champion du monde :p

Message perso Ă  Mi Marido : et si on refaisait faire la petite sdb?

AmitiĂ©s : c’est comme les plantes : en prendre soin. Ne pas les nĂ©gliger. Profiter des vacances pour passer des coups de fil!

Bonne soirée à tous et bonne semaine!

Sur une idĂ©e Zenopia et Postman en suivant l’exemple de Roseleen.