les p’tits souvenirs du dimanche soir (le vendredi)

Avant de commencer : merci Ă  toutes zĂ© tous pour vos commentaires, qui m’ont surpris et mis beaucoup de baume au cƓur aprĂšs une journĂ©e difficile au taf. Plein de bisous!

Comme la semaine derniĂšre, je reprends les questions de Dr K et ses « p’tits souvenirs du dimanche soir »… Qu’on peut aussi trouver chez Roseleen

Je suis nase et il y aura sĂ»rement de fautes… Ne me le dites pas, je le sais :p. Je relierai demain pour les corriger!

Qui a eu le plus d’influence sur votre vie ? Qu’est-ce que cette personne vous a appris de si important ?

SincĂšrement je ne peux pas penser Ă  UNE  SEULE personne! C ‘est impossible!

On met les parents hors jeu, ce n’est pas une influence « choisie ». Mes deux tantes maternelles ont eut, Ă  des pĂ©riodes diffĂ©rentes une grande influence sur moi. La premiĂšre avait un cĂŽtĂ© fĂ©e : elle Ă©tait gĂ©nĂ©reuse, trĂšs drĂŽle et pleine d’inventivitĂ©. Je voulais lui ressembler quand je serai adulte. La deuxiĂšme Ă©tait fougueuse et fascinante, pleine d’entrain, trĂšs drĂŽle, bonne vivante, trĂšs cash. Elle Ă©tait bibliothĂ©caire et peintre. J’adorais son franc parlĂ©, fumer ses cigarettes et boire du vin en mangeant un dĂ©licieux repas avec elle et mes cousins. La plupart de mes cousines ont eu Ă  un moment ou un autre une grande influence sur moi. Ma grand-mĂšre paternelle bien sĂ»r aussi, la pimpante bordelaise d’origine terrienne qui s’ennuyait mortellement dans son village de Charente-Maritime. Plusieurs profs, plusieurs petits copains, des copines, m’ont influencĂ© pour que je devienne une personne meilleure, plus tolĂ©rante, plus bienveillante.

Quelle est la chose la plus étrange que vous ayez jamais mangée?

C’est peut-ĂȘtre du cochonnet grillĂ© en Espagne. Ou alors de la queue de  taureau?  Je ne sais pas vraiment. J’ai souvent mangĂ© des anguilles, je pense que ça peut paraĂźtre Ă©trange Ă  beaucoup de gens. J’ai mangĂ© du cheval (c’est pas terrible), de l’autruche (c’est pas terrible).

Quel est votre groupe, compositeur ou chanteur/chanteuse préféré(e) )

A part Boney M vous voulez dire? Mozart, Chopin, Schubert, Schumann… Bach, Bethoven etc. etc.

Est-ce que vous avez jamais écrit des poÚmes ou des histoires ? Est-ce que vous les avez toujours ? Est-ce que ça a été publié ?

Je n’ai jamais Ă©tĂ© publiĂ© ni n’ai essayĂ© de l’ĂȘtre. J’ ai Ă©crit tout ce que tu peux imaginer… Des pages et des pages noircies.

Est-ce que vous Ă©tiez plutĂŽt sage ou plutĂŽt insupportable quand vous Ă©tiez enfant ?

TrĂšs sage. Mignonne comme une poupĂ©e, toute de dentelle vĂȘtue. C’est pas moi qui le dit c’Ă©tait ma mĂšre. Je n’Ă©tais pas dĂ©rangeante, je savais me raconter des histoires et jouer seule. Autrement j’avais deux frĂšres tellement apocalyptiques que je ne  pouvais que paraĂźtre « trĂšs sage » en comparaison. Mon frĂšre ainĂ© Ă©tait Ă©galement trĂšs sage. Je savais aussi trĂšs bien jouĂ© avec mes frĂšres. Je ne « rapportais » pas car sinon on aurait plus jouĂ© avec moi. Je suivais mes frĂšres comme un bon petit cheval, ou un bon petit soldat. J’aurais voulu ĂȘtre un garçon , moi aussi. Pourtant j’ai toujours Ă©tĂ© trĂšs fĂ©minine, mĂȘme si j’ai longtemps portĂ© des sous-vĂȘtements qu’avaient portĂ© mes frĂšres avant moi ! Jusqu’Ă  la sixiĂšme! Ma mĂšre m’a dit un jour que j’Ă©tais tellement sage petite « qu’on se rendait Ă  peine compte que j’Ă©tais lĂ  ». Cela m’a fait un peu de peine j’avoue. Heureusement que mes frangins Ă©taient lĂ . Avant qu’ils ne partent tous, presque en mĂȘme temps quand je suis rentrĂ©e en sixiĂšme, deux en pensionnat, un Ă  la fac. Je me retrouvais soudain entre mes deux parents 😩 et leurs disputes.