Les questions de Dr K.

Comme chaque semaine, voilĂ  les questions « du dimanche soir » de Dr K. Comme elle, je serais trĂšs heureuse de lire vos rĂ©ponses dans les commentaires ou sur vos blogs (mais donnez le lien vers vos blogs dans les commentaires sinon je risque de ne jamais lire vos rĂ©ponses)! Pas comme elle, je publie le jeudi


IMG_20181028_111329Place Saint-Michel

  • Êtes-vous encore ami.e.s avec des camarades de classe du lycĂ©e ou de l’universitĂ©?

Quand je suis partie au collĂšge j’ai perdu de vue mes amies de primaires (l’Ă©cole n’Ă©tait pas mixte), quand je suis partie Ă  la Fac, contrairement Ă  beaucoup de mes ami-e-s j’ai choisi Bx et non Poitiers, j’ai donc reperdu de vue la moitiĂ© de mes ami-e-s… En partant en Espagne… Devinez quoi? J’ai perdu la quasi totalitĂ© de mes potes  zĂ© potesses. Internet n’existait pas et les Ă©tudiants n’avaient que des adresses temporaires, pas de n° de tel portable… Il ne me reste de la fac que deux amis. Un qui n’a jamais changĂ© d’adresse, un qui est ami puissance 3 puisqu’il est aussi ami avec deux de mes frĂšres.

  • Quel est le meilleur conseil que vous ayez jamais reçu en ce qui concerne l’éducation des enfants?

Ma mĂšre est morte quand mon fils n’avait que deux ans. Elle n’a pas pu me prodiguer beaucoup de conseils. Cependant il me semble que je tiens d’elle de dĂ©tourner l’attention d’un enfant qui pleure ou fait fait un caprice sur quelque chose d’amusant pour arrĂȘter la crise, plutĂŽt que de l’enfoncer dans son caprice par des remontrances ou des menaces oĂč que sais-je encore… Juste : allĂ©ger la situation en regardant un beau papillon ou le crĂ©pitement du feu  dans la cheminĂ©e… Être lĂ©ger.

  • Racontez-moi quelque chose que vous avez fait ou dit dans votre vie et que vous regrettez d’avoir fait ou dit.

SĂ»rement pas! 😀 Je regrette beaucoup de choses… Mais je vais pas vous dire quoi.

IMG_20181028_111357

  • Quels Ă©taient vos bonbons/friandises prĂ©fĂ©rĂ©s quand vous Ă©tiez enfant?

J’aimais les La Pie qui Chante Ă  l’anis, et avant les pĂątes de fruit qui avaient la forme du fruit… Mais cela ne me laisse pas du tout un souvenir impĂ©rissable. J’aimais aussi des bonbons dont l’emballage les accrochait les uns aux autres comme une guirlande, les Chupa-Chup, les  coquillages en plastiques avec du sucre de couleur dedans. Les minuscules boites avec de la poudre de coco… Et puis les colliers des bonbons et les carambars…

  • Comment Ă©tait votre premiĂšre patronne /premier patron?

Ma premiĂšre patronne Ă©tait canadienne d’origine portugaise et c’Ă©tait Ă  Madrid. Elle avait une boite de profs de langue natifs toute neuve quand je suis arrivĂ©e. Elle devait avoir 30 ans. C’Ă©tait une femme sympathique et dynamique. J’avais Ă©tĂ© Ă  mon entretien d’embauche avec des vĂȘtements prĂȘtĂ© par une voisine qui avait  du goĂ»t et de l’argent (elle connaissait Alain Delon! 😀 ) et maquillĂ©e par une autre voisine. Il pleuvait a torrent et je suis arrivĂ©e trempĂ©e. Elle m’a fait confiance et j’ai commencĂ© Ă  donnĂ©e des cours particuliers de français Ă  des  cadres de la mairie de Madrid. Elle s’est mise en couple avec un de mes amis et je vois toujours ce qu’elle devient sur FB (avec le dit ami).

Bonne soirĂ©e et n’hĂ©sitez pas Ă  rĂ©pondre au questionnaire inquisiteur 😉 Il ne l’est pas si on ne veut pas qu’il le soit 😉