État d’esprit du vendredi

Mon bureau de la semaine :

IMG_20181213_104224

Fatigue : fatiguée d’aller aux rdv parents-profs pour entendre qu’El Joven est très brillant à l’écrit et inexistant à l’oral. Pleeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeease, give me a break!

Humeur : Ben tu vois… Je suis un peu saoulée par 3 millions de trucs : le lycée del Joven, les émeutes, les impôts, la pollution, le XXIème siècle…

Régime : j’en suis à 4 kilos de perdus depuis l’été. Chi va piano va sano.

Cheveux : ceux del Joven sont très longs, on dirait un mousquetaire, il prévoit de se le faire couper après Noël.

IMG_20181213_105621

Coup de gueule : bon alors avec les impôts j’ai un très mauvais karma… Après plusieurs semaines d’échanges de mails, de coups de fil et de mise à jour de notre « espace perso » pour leur dire que « OUI nous voulons payer ce foutu impôt! Que merci de nous dire comment procéder » ce matin nous recevons un courrier disant que comme on a pas voulu payer on payera 10% de plus!!!…. Comment dire? Je vais donc imprimer (à nos frais) tous les documents prouvant que nous voulions payer depuis deux mois… Et que nous nous sommes heurté pendant deux mois à un univers kafkaïen…

Esprit : mon esprit crochète des carrés compliqués pour arrêter de penser… Mais la nuit mon esprit bat la campagne et rencontre des bazookas cours de l’Argonne.

Cerveau : Mon cerveau me dit : « Ne sors pas de chez toi, recroqueville toi, roule-toi en boule comme le chat et mange des pizzas de Fred, le meilleur pizzaïolo de la Bx Métropole…

Culture : avec el Joven nous avons lu à haute voix un bouquin de Voltaire. C’était bien. C’était une parenthèse dans la violence de cette fin d’année sinistre.

IMG_20181214_120455

 

Pôle Emploi : je reçois un courrier me disant que les derniers documents que j’ai envoyés sont « refusés » car j’ai mis 3 documents en un seul « pdf ». Et qu’il faut « un pdf par document » 😦 Je n’ai pas de scanner à la maison… C’est reparti pour un tour… De « qu’est-ce que je m’amuse à fournir des papiers à l’administration »…

Musique : pas le cœur à chanter.

Regret : je regrette de ne pas pouvoir aller en ville demain, que maintenant le samedi ça soit la guérilla urbaine 😦 les mains arrachées, les gaz lacrymo, les véhicules blindés, les incendies…  Jusqu’où?

Regret bis :  je regrette d’avoir perdu un billet de 50 euros entre le comptoir et le frigo du boucher aux Capus et qu’on ne puisse pas  le récupérer 😦 Ou alors un jour peut-être quand le patron viendra aux Capus… En  attendant je passe tous les dimanches me rappeler à leur bon souvenir.

Avis perso : Colette me disait : qu’est-ce qui s’est passé pour que cette année qui avait si bien commencé devienne un cauchemar? je me me pose la même question.

Amitiés : ai vu Colette ma collègue en arrêt « burn-out ». Elle va mieux et est arrêtée jusqu’à janvier mais elle s’en fout , elle vient d’envoyer sa lettre recommandée pour demander une rupture conventionnelle. (Dans mon prochain post je parlerai de ça, ça sera un post avec mdp, si vous ne l’avez pas faites moi signe)

Ai rêvé : que c’était vraiment la guerre place de la Victoire (un comble, c’est la place de la Victoire de 14) et que Sarko avait été méchamment touché au bras. Je ne l’aime pas, mais ça faisait quand même un choc.

Voilà la nuit qui est tombée, paf. Je vous souhaite un bon weekend!intendanc e

26 commentaires sur « État d’esprit du vendredi »

  1. Coucou, je te lis mais ne commente pas trop…sorry !
    Mais là, concernant tes déboires avec les impôts, je me demande si tu as pensé à contacter le médiateur ? Ou alors à écrire directement au trésorier payeur général dont dépend tes impôts ?
    Parfois ça fait des miracles !! Expérience vécue.
    Bises

    1. Hello ma belle, j’espère que tu vas bien dans le grand nord venteux 😉
      Je vais passer aux impôts lundi, et si je ne m’en sors pas je suivrai tes conseils 😉
      Non, je n’y avais pas pensé.
      Bises!

  2. Drôle de fin d’année oui…qui incite à rester dans sa grotte…entre les Impôts et Pôle Emploi je comprends le ras-le-bol…4 kg bravo ! Je devrais arrêter le sucre. C’est dur ? Ta photo by night est sublime. Bizzzz !

    1. Heureusement il fait froid et il pleut : les vitrines des commerçants seront peut-être épargnées….
      Oui arrêté le sucre c’est pas aisé… Ma voisine nous dépose une boite de délicieux biscuits alsaciens en remerciement d’un service, ma nièce propose d’apporter un dessert, ma copine propose un café avec un gâteau, le mari craque et rapporte un gâteau pour le thé… 😦 Pas facile de résister à TOUT…. Y’a des minuscules craquages….
      C’est pas moi qui l’ai faite, faut avouer… Faut avouer…

  3. Bonjour, je vous lis régulièrement sans me manifester mais là je voulais vous indiquer un logiciel gratuit qui vous permet de transformer un ficher pdf de plusieurs pages en plusieurs fichiers pdf. Très pratique quand on n’a pas de scanner.
    Il nous est arrivé un peu la même chose pour une taxe d’habitation, mais en moins compliqué, et la pénalité de 10% avait bien été supprimée rapidement.
    Bon courage dans tous vos démêlés administratifs,

    Thérèse

    1. Zut, je n’ai pas réussi à le faire marcher… Un problème avec Java :-(… Je reverrai ça demain…
      En tous cas merci beaucoup! Je te dirai si ça a marché! Bises

  4. Pour le billet de cinquante Euros… je trouve tout de même le truc un peu sévère, as-tu contacté directement le patron boucher et par écrit ? Ne laisse pas tomber évidemment. (les billets de 50 pareil, ne laisse pas tomber, bon les 20 ça va ça vient, mais 50… gaffe !)
    J’ai jamais trop aimé Chez Auguste, bon je n’ai jamais été étudiant certes mais je n’ai jamais trop aimé chez Auguste et surtout depuis le re-conditionnement qui doit dater d’une bonne vingtaine d’années maintenant…

    Bleck

    1. Ouaip je suis assez écœurée, mais c’est vrai qu’on ne peut rien bouger 😦 Le billet est tombé dans un fente, comme une lettre à la poste 😦
      Tu as raison je vais faire un courrier au gars.
      Auguste : j’aime l’architecture. Pour le reste le service n’est pas chaleureux, le café pas terrible… j’aimais mieux le
      vieux Auguste…
      La semaine prochaine j’irai rue Saint-Jâmes…

  5. Bonjour
    Je galère un peu ce mois de décembre, comme tous les ans d’ailleurs, on a pas idée d’être nés tous les quatre en décembre aussi!
    Mais je compatis pour les impôts, je galère pas mal aussi, le notaire participe au bazar en payant en retard et en envoyant des courriers. Les réponses des impots arrivant chez mon père, il ne me reste plus qu’à faire le voyage encore une fois pour aller visiter ma boîte aux lettres… Pas trop grave, j’en profiterai pour aller faire un tour au Bassin et voir l’avancement des travaux
    Bonne fin d’année quand même

    1. Hello,
      beaucoup de choses à gérer en effet!
      Toujours sympa d’aller sur le bassin 😉 Surtout si on y a une maison 😉
      Bonne fin d’année à toi aussi! Bizzz

  6. Ton régime semble bien se passer, ça doit te réjouir.
    Quant à l’administration française, je n’ai, je crois, jamais rien lu de positif à son sujet. J’ai une amie qui me parle régulièrement de ses déboires et ce qui ressort c’est une impuissance face à des guignols bien planqués derrière leur écran. Courage.

      1. Ma toute petite expérience pourrait me faire dire que l’administration c’est « l’enfer » dans les grandes villes et qu’on est bien accueilli ailleurs mais je ne le dis pas : ce n’est que ma toute petite expérience qui peut ne pas être une généralité.

  7. Je passe régulièrement devant chez Auguste mais n’y suis pas entrée bien souvent et n’ai donc pas reconnu les locaux. C’est plutôt beau, de l’espace, de hauts plafonds… Avec mes filles, nous y avons pris un brunch à l’extérieur et n’avons pas été convaincues. Sur le papier, ça semblait très bien et dans l’assiette, c’était assez ordinaire. Déception !
    Je suis allée à la cité administrative mardi dernier pour une histoire de taxe foncière et la file était bien longue avant de pouvoir entrer dans le bâtiment. Une fois à l’intérieur, cela allait assez vite.
    Je n’ai pas bien compris pourquoi vous êtes fatiguée d’entendre les professeurs d’El Joven dire qu’il est brillant à l’écrit et inexistant à l’oral. C’est parce que cela vous surprend ? Ou bien vous préféreriez l’inverse : brillant à l’oral et inexistant à l’écrit ? Ou bien c’est trop réducteur ? Ou … ?
    Où Fred le meilleur pizzaïolo exerce-t-il son talent ?
    Bonne semaine

    1. Bonjour Chantal,
      C’est joli mais pas vraiment sympa… Je préfère déjeuner ailleurs…
      D’ailleurs l’autre jour j’ai mangé dans une petite brasserie aux Capus pour 11€ bavette, frittes, salade, café. Excellent…
      Finalement je vais tout payé (par courrier) et demander à être remboursée… Demain j’ai le fils malade et un rdv moi même… J’arriverai pas à gérer d’aller à la cité admin…
      Ah je suis fatigué d’entendre ça parce que ça fait depuis qu’il sait parler et écrire qu’on me le dit… Depuis la maternelle : « Il ne parle pas assez » et depuis qu’il sait écrire « Il est très bon à l’écrit, en revanche j’aimerai connaitre le son de sa voix! » Tous ces instits et tous ces profs me l’ont dit… Ils ont pas besoin d’ouvrir la bouche : je le sais déjà…
      Et le fils il s’en fout. S’il a pas envie de parler, il parle pas… Voilà 😉
      Le pizzaïlo se trouve à Talence.
      Bonne semaine!

      1. Le fils qu’à pas envie de parler, il parle pas… voilà, je connais, François (28ans) notre tout petit est comme ça il galère mais ne peut pas être autrement.

        Bleck

        1. C’est ça le truc : il ne peut pas faire autrement… Alors forcément on en a marre qu’on nous dise qu’il faut qu’il se force…
          Merci de ton « témoignage » , c’est toujours sympa de ne pas se sentir seuls…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s