Les p’tits souvenirs de Dr K.

Comme chaque semaine, voilĂ  les questions « du dimanche soir » de Dr K. Comme elle, je serais trĂšs heureuse de lire vos rĂ©ponses dans les commentaires ou sur vos blogs (mais donnez le lien vers vos blogs dans les commentaires sinon je risque de ne jamais lire vos rĂ©ponses)! Pas comme elle, je publie le lundi
  Vous pouvez aussi lire les rĂ©ponses de Roseleen.

IMG_20190106_123822.jpg

  • Dans votre famille, qui fait/faisait toujours rire tout le monde?

Je n’ai pas de rĂ©ponse qui vienne spontanĂ©ment. Je n’avais pas de tonton-clown ou de cousin hilarant… Je n’ai pas, d’ailleurs, de souvenirs de grosse « poilade » en famille. Je me rappelle des fous rires de ma mĂšre qui partaient toujours sur une bĂȘtise pas sur un blague. Par exemple quand une de ses proches se mettait Ă  ĂȘtre vraiment trop snob en parlant de son amie Mme de Saint-PouĂšte et de son autre amie Mme de Proute-Proute. Le fou rire de ma mĂšre n’avait pas Ă©tĂ© trĂšs bien pris… C’Ă©tait un de ses fous rires oĂč on manque de mourir tellement on ne peut plus s’arrĂȘter.

  • Quel(s) film(s) pouvez-vous voir et revoir sans vous en lasser?

« Le Jour de La Marmotte », « Mujeres al borde de un ataque de nervios » et « Le Fabuleux destin d’AmĂ©lie Poulin », Walace et Gromit.

  • Si vous alliez crĂ©er un culte, quel genre de culte est-ce que ça serait?

Le culte des amateurs des cafĂ© et de thĂ©s (le lieu, pas la boisson). Notre objet de culte serait les boissons chaudes : cafĂ©, thĂ©, chocolat mais aussi leur variantes : irish coffe, capuccino, grog, cafĂ©-rhum-crĂšme-fouttĂ©e etc… les lieux de cultes : des cafĂ©s cosys avec canapĂ©s et wifi!

  • Quelle habitude, prise rĂ©cemment, auriez-vous dĂ» prendre il y trĂšs longtemps?

Je sĂšche.

  • Contre qui Ă©tiez-vous fĂąchĂ©.e rĂ©cemment, et pourquoi?

Je n’aime pas trop l’idĂ©e d’ĂȘtre fĂąchĂ©e contre quelqu’un. Pourtant j’Ă©tais fĂąchĂ©e contre quelqu’un en novembre (et ça continue de m’Ă©nerver). Mais je n’ai pas envie de dire qui et pourquoi. Parce que ça me semble idiot. Parce qu’on me dirait peut-ĂȘtre « Faut pas se fĂącher pour ça, ça n’en vaut pas la peine » et ça m’Ă©nerverait. Ou alors on me dirait « Quelle conne! » et je penserais : « C’est vraiment con de se mettre la rate au court-bouillon pour une conne »… Bref… je ferais mieux de ne plus ĂȘtre aussi sensible aux avis des autres… (la personne concernĂ©e n’est pas au courant).

  • Qui sont vos meilleur.e.s ami.e.s et pourquoi?

Mes meilleurs am.i.e.s, sont des ex-coloc’ de quand j’Ă©tais jeune et fringante comme une pouliche courant sur une plage, ou des copai/ines de fac ou d’anciennes collĂšgues, ou d’anciennes collĂšgues trĂšs rĂ©centes… Parce que c’est souvent lĂ  qu’on trouve ses ami.e.s?