Les p’tites questions de Dr K.

J’aurais plein de choses Ă  raconter mais je vais d’abord rĂ©pondre studieusement aux questions « du dimanche soir » de Dr K. Comme elle, je serais très heureuse de lire vos rĂ©ponses dans les commentaires ou sur vos blogs !   Vous pouvez aussi lire les rĂ©ponses de Roseleen. Et demain, peut-ĂŞtre, je vous raconterai mon taf, mon Joven et la semaine qui se prĂ©pare…

  • Racontez-moi un souvenir un peu embarrassant mais rigolo.

Aucune idĂ©e. Ah si! mon frangin avait un copain qui Ă©tait encore Ă©tudiant Ă  27 ans ou quelque chose comme ça. Quand moi j’avais 19 ans. Je ne sais pas pourquoi il m’a dit qu’en fait il n’Ă©tait pas Ă©tudiant… Qu’il avait juste une carte d’Ă©tudiant pour manger au RU. Alors je lui ai dit que  « heureusement » parce qu’ĂŞtre encore Ă©tudiant Ă  son âge (canonique de mon point de vue de « jeune ») ça aurait Ă©tĂ© vraiment la honte, la louse, impossible! Tout le monde Ă©tait mort de rire (on Ă©tait toute une bande, au RU). Il a rien dit, rien rĂ©pondu. Il plaisantait. Il Ă©tait vraiment Ă©tudiant. Mon frangin en a ri pendant des semaines. Moi j’Ă©tais un peu embarrassĂ©e quand on m’a rĂ©vĂ©lĂ© qu’il Ă©tait VRAIMENT Ă©tudiant.

  • Qu’est-ce que vous auriez aimĂ© savoir avant d’avoir eu des enfants?

J’aurais aimĂ© savoir que c’Ă©tait mieux de vivre proche de sa mère et de ses cousines (je n’ai pas de sĹ“urs) pas pour le faire garder, mais pour partager les Ă©motions, les craintes, relativiser, avoir des conseils, tout ça… ĂŠtre isolĂ©e de sa famille quand on a un petit, c’est moche.

  • Si vous pouviez voir dans le futur, qu’est-ce que vous aimeriez y trouver?

Mon fils en bonne santé et en train de rire de bon cœur dans un joli et grand jardin.

  • Quel est l’un de vos repas prĂ©fĂ©rĂ©s, en Ă©tĂ©?

De très bonnes tomates avec de la bonne mozza et de l’huile de qualitĂ©, du bon pain…

  • Si vous pouviez revenir Ă  n’importe quel moment de votre vie, non pour changer quelque chose mais pour apprĂ©cier le moment, ça serait quand?

La fĂŞte des 80 ans de ma grand-mère. En 1979. J’avais 14 ans. C’est la plus belle fĂŞte de ma vie. Tous les cousins regroupĂ©s, les tantes, les oncles, tous heureux ensemble Ă  cette Ă©poque. Nous nous Ă©tions dĂ©guisĂ©s (les jeunes) avec des vĂŞtements fort luxueux sortis des malles… Certains d’avant guerre, ou des annĂ©es 50, d’autres du 19ème siècle (chapeaux claques  par exemple, robes en soie). C’Ă©tait gĂ©nial. Rien a changer Ă  cette merveilleuse journĂ©e. Une journĂ©e digne d’un mariage. d’ailleurs pour en parler entre cousins, on a souvent fait le lapsus « le mariage de mamie ».

  • Est-ce que vous avez dĂ©jĂ  eu une coupe de cheveux horrible?

J’ai la mĂŞme coupe de cheveux depuis ma naissance! J’ai une marque de naissance sur le front qui est très disgracieuse, j’ai donc toujours portĂ© une frange. Quand j’avais une dizaine d’annĂ©es, ma mère l’avait coupĂ© trop courte et j’ai pleurĂ© toutes les larmes de mon corps. A partir de ce jour je l’ai coupĂ© moi mĂŞme. Ça n’a pas toujours Ă©tĂ© rĂ©ussi (je le fais tous les 15 jours) mais je ne m’Ă©nerve contre personne, ni contre moi-mĂŞme!