Je ne veux pas m’en aller!

Photo : J’aime la rue du Loup. Le charme des noms de rues Bx.

IMG_20190616_141747

Ma conversation surrĂ©aliste de la semaine : De futurs bacheliers discutent devant la porte ouverte du CDI aprĂšs l’Ă©preuve de gĂ©o : « La PolynĂ©sie Française, tu crois que c’est un pays francophone? » « Euh, j’sais pas. J’crois. Moi j’ai mis la Belgique et le Canada. » « Tu l’as mise oĂč la PolynĂ©sie? » « A cĂŽtĂ© du Canada »…

Coup de gueule : J’allais dire « Mahie la rĂąleuse est calme, zen, cool » Mais vous seriez déçus. Quoi? Elle est pas Ă©nervĂ©e? Bon ok, j’ai fait le rĂ©capitulatif de l’annĂ©e que je peux vous copier coller :

Cette annĂ©e j’ai eu un premier contrat dans un premier Ă©tablissement :
Un CDD 01-09-18  au 10-09-18
+ un avenant du 11-09-18 au 28-09-18
+ un avenant du  29-09-18 au 12-10-18
+ un avenant du 13-10-18 au 19-10-18
Puis dans un deuxiĂšme Ă©tablissement :
Un CDD du 22-01-19 au 28-01-19
+ un avenant du 29-01-19 au 15-02-19
Un CDD du 4-03-19 au 12-04-19
Un CDD  du 29-04-19 au 3-06-19
+ avenant jusqu’au 28 juin… C’est space, non?

Mais je suis zen parce que j’aime mon mĂ©tier.

ElÚves : mes élÚves vont trop me manquer! Les terminales qui viennent cette semaine entre deux épreuves, ou pour réviser juste avant :

Julieta qui a tout de suite voulu en janvier que je sache son nom et qui me l’a rentrĂ© dans la tĂȘte de force 😀 Une Ă©lĂšve adorable, sĂ©rieuse, attachante! Je te souhaite une belle vie Julieta !

Sweat Rocio qui est venu avec Julieta cette aprĂšm me montrer le sujet d’espagnol et le commenter avec moi . Plein de bisous et que la force soit avec toi!

Manolo qui m’appelle maman pour dĂ©conner et qui super poli et sympa et drĂŽle et Ă  qui je souhaite  tout le bonheur du monde. Aujourd’hui on s’est rendu compte qu’on ne se reverrai plus!

CornĂ©lia la gothique brillante et aussi PĂ©nĂ©lope au cheveux mauves qui a lu tellement de bons bouquins et qui m’a dit des choses tellement vraies sur « la vie » : une Ă©toile dans le ciel cette fille.

Bon je peux continuer mais ça va vous lasser… Mes Ă©lĂšves, ces grands ados plein de joie de vivre.

Les profs : Les profs aussi vont me manquer! L’ambiance est trĂšs bonne en SDP et Ă  la cantine. Juste quand je commençais Ă  connaitre leur nom Ă  tous!! Je me suis bien faite adoptĂ©e et j’ai bien adoptĂ© tout le monde 🙂 Les collĂšgues  : I hope to see you soon, sometime, somewhere!

C’est trop con : juste quand ça y est j’ai bien pigĂ© tout le fonctionnement d’un bahut : Paf! Je dois en changer!

Une annĂ©e scolaire s’achĂšve… Quand j’Ă©tais Ă©lĂšve on promettait de s’Ă©crire. Entre prof on se promet un texto pour aller prendre un cafĂ© pendant l’Ă©tĂ© et on voit partir des Ă©lĂšves vers leur futur.

 

 

Les petites questions indiscrĂštes du Dr K.

Comme chaque semaine, (pas vraiment) voilĂ  les questions du dimanche (lundi) soir. Merci Ă  Dr K. de me changer les idĂ©es 🙂

IMG_20190606_154517.jpgLa rue qui mĂšne Ă  mon bahut.

C’est parti :

  • Quelle est la plus jolie chose que vous ayez vue cette semaine ?
  • Le ciel bleu pendant la tempĂȘte, les feuilles des platanes qui s’agitaient et se dĂ©crochaient des arbres, on aurait dit des  nuĂ©es d’oiseaux qui s’envolaient sur la Garonne.
  • Qu’est-ce qui s’amĂ©liore plutĂŽt, ces temps-ci ?

Le temps. Il ne fait pas aussi chaud qu’on pourrait le craindre en juin.

  • Si vous deviez disparaĂźtre et commencer une nouvelle vie et que vous ayez le choix de cette nouvelle vie, que choisiriez vous ?

J’aimerais bien choisir un endroit oĂč il y a beaucoup de vent et de pluie. Un endroit oĂč on entendrait la corne de brume. Pas LR ça serait trop facile de me retrouver. Pas la Bretagne, ça n’est pas « chez moi ». Dublin peut-ĂȘtre est une sorte de « chez moi » Ă©trange oĂč on ne viendrait pas me chercher. Ou alors : La Corogne! Qui me chercherait Ă  La Corogne? J’y ouvrirait une librairie oĂč je vendrais aussi des livres en français et en anglais. OĂč on pourrait travailler avec accĂšs wifi et boire du thĂ©, du cafĂ© et manger des gĂąteaux.

chinonsTout les dimanche matin je chine. J’aime acheter des petites tasses comme celle-ci Ă  1€. Je suis raisonnable.

  • Quelle est la derniĂšre chose qui vous a fait lever les yeux au ciel ?

Probablement une de mes collĂšgues qui m’a demandĂ© pour la Ă©niĂšme fois oĂč j’habitais et qui, Ă  ma rĂ©ponse, m’a dit pour la Ă©niĂšme fois « Ah tu sais que je suis une Ă©lue de ta commune? » Bah oui, je commence Ă  le savoir… Elle m’a conseillĂ© (intimĂ©?) d’acheter un roman pour le cdi, que je ne trouve pas du tout pertinent pour les Ă©lĂšves (re-yeux au ciel)… Elle m’a demandĂ© aussi pour une, au moins 6Ăšme fois  : « Pourquoi on le reçoit plus Le Festin ». AprĂšs consultation des classeurs et de la base, je lui avais dĂ©jĂ  dit que nous n’y avions jamais Ă©tĂ© abonnĂ© (ce qui se confirmait par l’absence de cette revue dans les rayonnages). Vous en avez des collĂšgues Ă©trangement rĂ©pĂ©titifs vous aussi?

  • Vous souciez-vous de bien faire les choses ou de faire les bonnes choses ?

Je crois que je privilĂ©gie de bien faire les chose. J’aimerais aussi faire les bonnes choses. C’est plus difficile de faire le bon choix que faire faire bien n’importe quoi.

  • Si vous deviez absolument devenir cĂ©lĂšbre, dans quel domaine voudriez-vous que ce soit ?

Je n’aimerais pas du tout ĂȘtre cĂ©lĂšbre, genre on te reconnais dans la rue. J’aime trop me balader et m’installer dans les cafĂ©s! Mais tant qu’Ă  faire j’aimerais… Non, je n’aimerais pas ĂȘtre cĂ©lĂšbre. Pas du tout. Être Ă©crivain… Si tu insistes vraiment.

Bonne fin de weekend et bonne petite semaine.

Une semaine de prof-doc’

IMG_20190607_135150

Lundi : Je compile les BO* de l’éduc’ nat’ pour mes collĂšgues et fais un rĂ©sumĂ© des sommaires des magazines que nous recevons pour leur envoyer par mail. Le prof doc informe. Les spĂ©cimens de manuels sco’ continuent Ă  arriver par cartons. La moitiĂ© pour les profs dits “de disciplines”, l’autre pour moi. Je tamponne Ă  tour de bras, je cote, je catalogue, je colle des Ă©tiquettes, je range, arrange, rĂ©organise. Je suis trĂšs prĂ©sente avec les terminales qui rĂ©visent le bac. Les 3Ăšme prĂ©pa-pro ont leurs cours complĂštement dĂ©sorganisĂ©s : ils glandent dans la cour ou parlent trop fort au CDI “Ca va m’adame? Bien ou bien? Ok je sors!”. Je corrige des projets d’élĂšves : “Madame s’il vous plait, je peux vous montrer avant d’imprimer?”. Je feuillette les magazines, bulletine. Envoie des mails. Reçois des coups de fil de maisons d’édition. Accueille des profs avec un Ă©lĂšve pour qu’ils rĂ©visent au calme. (Un prof et un Ă©lĂšve ne peuvent ĂȘtre seuls dans une salle de cours)

IMG_20190607_141651

Mardi matin : pour la premiĂšre fois j’étais jury officiel du brevet. C’était sympa. J’ai peu d’avoir surnotĂ© avec mon collĂšgue/camarade et encore il aurait eu tendance Ă  mieux noter que moi. Il faut dire que les grilles d’aide Ă  la notation encouragent Ă  surnoter. Ne pas s’étonner que tout le monde ait le brevet.

Mardi aprĂšs-midi : mon premier conseil de classe ever. J’ai bien aimĂ©. 22 Ă©lĂšves, presque 2h de discussions. On peut dire qu’on prend Ă  cƓur de prendre les meilleures dĂ©cisions et de bien peser ce qui sera Ă©crit dans leur dossier.

IMG_20190607_142449

Mercredi la journĂ©e de merde : la prof principale m’a supprimĂ© 2 heures de cours (EMI*) sans m’avertir alors que mardi je lui avait fait confirmer 2 fois que le cours Ă©tait maintenu (en fin d’annĂ©e je me mĂ©fie). Les Ă©lĂšves, eux, Ă©taient bien prĂ©venus et plus prĂ©sents dans l’établissement Ă  l’heure du dĂ©but du cours… Moi j’ai attendu 10 minutes avant de partir aux infos 🙁 J’ai trouvĂ© la PP dans la cour en train de s’occuper d’un pigeon Ă  la patte abimĂ©e. “A j’allais venir te prĂ©venir !” Vraiment ? 15 minutes aprĂšs le dĂ©but de mon cours annulĂ© par ses soins? WTF*.

C’était aussi le jour du dĂ©luge : mon parapluie qui sĂ©chait ouvert au fond du CDI, a disparu sans que je ne m’en aperçoive 🙁 n’est-ce pas super grossier de voler/emprunter le parapluie de quelqu’un ? Un autre (de marque) qui avait Ă©tĂ© oubliĂ© depuis des mois a Ă©galement disparu comme par magie. Et demander si on peut prendre ça se fait ou pas?

Quand j’ai rĂ©cupĂ©rĂ© ma voiture Ă  la sortie du tram : elle a agonisĂ© d’un coup… Plus de batterie.

Mercredi glorious day : j’ai de bonnes conversations avec les Ă©lĂšves de term. La cantine est bonne. On rigole en salle des profs. Les roses trĂ©miĂšres sont magnifiques.

IMG_20190607_145733

Jeudi : les habituelles gentilles Ă©lĂšves de terminales rĂ©visent leur bac. Au fond un garçon rĂ©vise la philo avec son prof : l’élĂšve Ă  une voix beaucoup plus grave que le prof. Comme je ne les vois pas, la conversation me parait surrĂ©aliste la petite voix Ă©tant celle du prof et la grosse celle de l’élĂšve. Bavardage avec 3 Ă©lĂšves mimis (de toutes façons Ă  cette Ă©poque de l’annĂ©e, il n’y a que de bons Ă©lĂšves).

La PP* des 3Ăšmes PrĂ©pa nous annonce en claironnant que M. a Ă©tĂ© exclu jusqu’à la fin de l’annĂ©e car il a profitĂ© de la rĂ©organisation de l’EDT* hier pour se faire la malle avant l’heure ! Enough is enough! Il doit ĂȘtre ravi et faire des envieux.

A midi je mange avec 4 autres profs au soleil face Ă  l’énorme laurier rose. K. Ă  28 ans et est cĂ©libataire depuis 9 fois, il nous montre les filles qui l’intĂ©resse sur Tinder. P. n’arrĂȘte pas de lui dire de draguer NJ, la vieille fille moche et neuneu que personne n’aime. On resterait volontiers lĂ  toute l’aprĂšm au soleil, en buvant du cafĂ© et en jouant Ă  “Pour combien?” P. a du manger de la peau d’orange (bio), elle n’en a pas mangĂ© assez alors elle a pour gage d’embrasser le dirlo sur la bouche (qui n’est pas prĂ©sent). Comme c’est impossible, elle devra chanter quelque chose au dĂ©but du conseil de classe. Une liste des mots Ă  placer s’élabore : pigeon, Brad Pitt, valse, bisounours
 De loin j’aperçois 3 Ă©lĂšves devant la porte du CDI : c’est l’heure. Dommage, on rigolait comme des ados.

AprĂšs-midi rĂ©visions et impressions pour une petite dizaine de chouchoux de term’. M. le portugais m’appelle “maman” pour rire. Ça sent vraiment la fin de l’annĂ©e. Ambiance bon enfant. Y’a du stress aussi pour les jeunes
 Qui font beaucoup de choses au dernier moment. C’est normal. Mais l’ambiance est fort sympathique.

J’ai corrigĂ© une prĂ©sentation “projet” pour un oral de term avec une Ă©lĂšve adorable. C’était sur l’obĂ©sitĂ©. Sa cousine a perdu 100 kilos. Bref. J’ai trouvĂ© presque une faute par mot. Je suis trĂšs forte, Ă©tonnement, pour corriger les fautes des autres. Ça me pique les yeux. Mais “en mĂȘme temps” il n’y a pas plus tolĂ©rante que moi pour les mauvais en orthographe. El Joven a son bulletin et sa feuille de liaison : passage en premiĂšre euro : Hist-G en DNL. SpĂ©cialitĂ©s : MathĂ©matiques, NumĂ©rique et sciences informatiques…

Vendredi : Je termine à 11h et aprÚs je me balade en ville, je fais du shopping, je déjeune

IMG_20190607_130217

avec Barbara, ma vieille potesse. J’ai marchĂ© sur les quais ou Miguel se dĂ©chainait. J’avais besoin de cette marche dans le vent et le soleil, entre les hangars et la place de la Bourse. Puis j’ai pris longuement un cafĂ© dans un cafĂ© que j’affectionne et dont un dessinateur de BD Ă  fait son bureau.

IMG_20190607_124157La phrase/texto surrĂ©aliste de la semaine : “Coucou, tati est dcd. Bises”. Je ne sais pas vous, mais il me semble que cela aurait pu ĂȘtre tournĂ© de maniĂšre un peu plus “gracieuse”.

BO : Bulletin Officiel

PP : professeur principal

EMI : Education aux MĂ©dias et Ă  l’Information

WTF ; What the fuck

EDT : Emploi du temps

DNL : discipline non linguistique, une discipline (maths, etc.) enseignĂ©e dans une langue Ă©trangĂšre comme l’anglais en option dans les lycĂ©es français, en particulier en section europĂ©enne.

 

 

33° c’est un peu chaud pour moi…

Photo : place St-Mich.

fleurs.jpg

Ma conversation surrĂ©aliste de la semaine : moi Ă  ma collĂšgue Georgette : « Je viens de voir El Director il Ă©tait rayonnant! » Elle « C’est ironique? » Moi « Non, pas du tout » Elle « Ah… » Elle Ă©tait trĂšs dubitative et toujours pas certaine de mon sĂ©rieux. Pourtant je l’Ă©tais, sĂ©rieuse. Il Ă©tait content parce qu’il avait rĂ©ussi Ă  prolonger mon contrat.

Coup de gueule : contre le plastique! ArrĂȘtons d’acheter du putain de plastique! Stop!

Allons au marchĂ© : puisque c’est l’Ă©tĂ© je suis sortie tĂŽt ce matin, ai passĂ© la matinĂ©e entre les Capus et Saint-Mich. Oui je sais : ça change pas. Il faisait un de ces cagnard! Alors le marchĂ© de Saint-Mich le samedi c’est pas comme le dimanche : le samedi y’a Ă©normĂ©ment de monde et beaucoup de merdes en plastiques qui ne servent Ă  rien, franchement. Des tonnes de vĂȘtements et de godasses moches et pas chĂšres… Des dames Ă©tranges coiffĂ©es… Et bizarrement et aussi j’ai croisĂ© une africaine avec de la terre sur le visage, Ă  la maniĂšre ethnique… TrĂšs exotique, vraiment, le samedi. On enlĂšve l’architecture et on se demande si on est pas Ă  Marrakech (D’ailleurs je me suis achetĂ© un sac rond, en paille de Marrakech, dans un magasin qui est aussi ouvert le dimanche et qui vend des carreaux de ciment super beaux ). J’adore l’ambiance du marchĂ©, mais dommage je n’aime rien de ce qu’on y vend (plastique-land). Plus vers  le bar des Amis il y a les fruits et les lĂ©gumes.

C’est cool : une collĂšgue qui revient de congĂ©s mat’ et qui me dit alors que c’est la premiĂšre fois qu’on se rencontre : « Je voulais te dire que j’adore tes mails! ». (Mes mails sont les « bulletins culture » des Ă©vĂšnement culturels gratuits Ă  Bx pour la semaine, le condensĂ© des BO de l’Ă©duc’ nat’ et autres. J’aime que ça soit soignĂ© et que ça donne envie d’ĂȘtre lu.) Une autre prof qui dit Ă  un collĂšgue « Tu devrais lire les mails de Mahie, tu aurais la rĂ©ponse Ă  ta question! ».

Culture : hier justement, sur les quais il y avait un concert de musique sud-amĂ©ricaine, avec des stands de bouffe, de bijoux, etc. Les gens dansaient. El Marido et El Joven n’ont pas kiffĂ© la zic. On est pas restĂ©. Pourtant j’y serais bien restĂ© moi. On y a croisĂ© Adriana, ma collĂšgue d’espagnol qui est aussi une copine.

Paye : 1221€. Pour ceux qui s’imagine encore que contractuelle dans le privĂ© Ă  plein temps c’est bien payĂ©. ImpĂŽts inclus, je crois. Difficile Ă  savoir car je n’ai les feuilles de paye que 2 mois aprĂšs, comme tous les profs je crois. Et que comme j’ai des contrats qui s’arrĂȘte Ă  toutes les vacances, c’est difficile d’avoir une paye « type ». Bac +4, bienvenus au club.

ElĂšves : une Ă©lĂšve super mimi m’a demandĂ© si je revenais en septembre. Elle veut pas que ma collĂšgue revienne. Elle prĂ©fĂšre vraiment quand c’est moi 🙂 Moi les compliments quand ils viennent, je les prends avec plaisir. Je lui ai dit qu’elle Ă©tait trop choupi.

Autres Ă©lĂšves : trĂšs choupis aussi, il y en a plein de trĂšs choupis. Notamment une qui a dĂ©jĂ  lu « Les joies d’en bas », celui qui a dĂ©jĂ  vu « les nouveaux Sauvages »…

Ça fait du bien : un weekend de 4 jours! J’avais vraiment besoin d’une coupure mĂȘme si ça se passe bien au taf. J’en avais vraiment besoin. Mercredi je suis rentrĂ©e aprĂšs les cours et je me suis endormie directement! Faut avouer que je ferais mieux de me coucher plus tĂŽt.

Comment j’me sape?  VoilĂ , il fait 33° je sais plus comment m’habiller. Quand je ne peux plus mettre mes gros collanst je me sens nue comme un poulet dĂ©plumĂ©.

El Joven : Lundi j’ai Ă©tĂ© voir le spectacle de « fin d’annĂ©e » Del Joven qui est en classe euro. « Songe d’une nuit d’Ă©tĂ© » dans le texte original de Shakespeare!!! Leur prof s’est beaucoup investie, les ados Ă©taient plus que bluffants, j’en Ă©tait comme deux ronds de flan. En plus la piĂšce Ă©taient rythmĂ©e par des chansons (pas en entier) chantĂ©es par eux mĂȘmes… La grande classe!

Envie : de ne pas flancher et de continuer à manger des légumes!

Bonne journée à toutes et tous et bon weekend!