Je peux vous tutoyer?

IMG_20190826_125944Quelqu’un veut adopter mon chat?

Il fait chaud, non? Et toi tu as chaud? Vous, Alfred, vous avez chaud? Tu tienes calor? Y vos, tenes calors? Tiene usted calor? And what about you?

Bon, aujourd’hui je suis un peu Ă©nervĂ©e : je croyais que l’Ă©tĂ© s’en Ă©tait allĂ© en pente douce depuis notre retour d’Espagne et depuis quelques jours : paf, le thermomĂštre remonte. Nous voilĂ  Ă  34°. On ne dort plus trĂšs bien. Ce matin « A la fraĂźche » dans les rues de Bx, il faisait vraiment lourd et chaud et nuageux… Et toi? ÂżY tu? ÂżY vos? y Âżusted  pasa calor? And what about you? You, vous? You, toi?

IMG_20190826_110819Liberté! Vacances!

En français les choses sont claires : on tutoie sa famille et ses amis, ses collĂšgues de travail en gĂ©nĂ©ral. On ne tutoie pas les gens qu’on ne connait pas, et si on a le mĂȘme Ăąge (surtout quand on est jeune) et qu’on pourrait bien ĂȘtre amis, on passe au tutoiement aprĂšs un accord prĂ©alable : « On peut se tutoyer, non? » AprĂšs il y a des variations selon les milieux : trĂšs rares sont ceux qui vouvoient leurs parents, mais cela existe. Ma mĂšre (nĂ©e en 1929 dans un milieu bourgeois) vouvoyait toutes ses amies… Que dire de plus? On ne tutoie pas son pharmacien ou son facteur pas plus que son avocat ou son banquier. On vouvoie presque obligatoirement ses beaux parents et les grands parents de son conjoint. Les profs se tutoient tous entre eux en gĂ©nĂ©ral, mĂȘme la premiĂšre fois. Certains vouvoient, ils sont rares et un peu coincĂ©s, Ă  priori.

IMG_20190825_111404Cherchez ce que je n’aime pas sur cette photo.

En espagnol d’Espagne c’est trĂšs diffĂ©rent. Le tutoiement (tuteo) est majoritaire. De plus il y a un pluriel pour le « tu » et un pluriel pour le vous de politesse…

Singulier de Tu : tu, pluriel : vosotros (le « tu » de groupe)

Singulier de Vous : usted, pluriel : ustedes (le « vous » de groupe)

Bref, en espagnol on tutoie gĂ©nĂ©ralement tout le monde. Et si on commence parfois par le vouvoiement on est gĂ©nĂ©ralement invitĂ© , sur le champ, Ă  continuer avec le tutoiement. Par exemple les personnes ĂągĂ©es n’aiment pas tellement ĂȘtre vouvoyĂ©es…

IMG_20190825_111347« Trois vieux papis tout vermoulus, Sur un trĂšs vieux banc tout moussu, Parlaient de la pluie et du temps… »

Le vouvoiement « de politesse » en espagnol s’utilise : pour s’adresser Ă  des personnes que l’on ne connaĂźt pas du tout : des clients, des Ă©trangers, dans un aĂ©roport… Pour s’adresser Ă  un supĂ©rieur hiĂ©rarchique haut placĂ© ou Ă  une personnalitĂ© publique. Personnellement je ne crois avoir jamais vouvoyĂ© personne en espagnol. En tous cas, pas sur la durĂ©e. A chaque fois que je l’ai fait on m’a dit « Por favor, no me hables de usted que no soy tan viejo/a »*, mĂȘme si la personne, comme cet Ă©tĂ©, avait 85 ans, mĂȘme si la personne avait 30 ans et Ă©tait une relation professionnelle, mĂȘme si j’avais 25 ans et parlais Ă  une femme cadre d’entreprise de de 20 ans de plus. Du coup j’ai tutoyĂ© directement nos voisins octogĂ©naires en Espagne, ou les serveuses des « chiringuitos »*. Ce n’est pas une familiaritĂ©. En aucun cas. C’est similaire au « you » anglais.

IMG_20190825_111320Dimanche matin 10h

En Espagne, nous avions Ă©tĂ© bien surpris, mes camardes et moi lorsque nous avions Ă©tĂ© au lycĂ©e avec nos correspondants de constater que les Ă©lĂšves tutoyaient leurs profs… Et cela n’avait rien de « moderne », c’Ă©tait juste normal.

LĂ  ou pour cela se complique toujours c’est quand on traduit un livre ou un film anglais en français : un homme et une femme se tournent autour en se vouvoyant… Finissent par coucher ensemble et : paf le lendemain au rĂ©veil il se tutoient. Ça me fait toujours rire car en français. il y a toujours un moment oĂč on dit « On pourrait peut-ĂȘtre se tutoyer, non? » Et en gĂ©nĂ©ral, cette petite phrase arrive avant qu’on couche ensemble! 😉

rue SaumenudeQuartier Saint-Mich

Dans « Orgueil et prĂ©jugĂ©s », roman anglais rĂ©digĂ© entre 1796 et 1797 : les français choisissent de traduire « you » par « vous » et s’y tiennent de bout en bout. Les espagnols le traduisent par « tu » pour les relations familiales, amis proches etc. Et le traduisent par « usted » pour les dialogue entre Darcy et Elizabeth et les amis pas si proches. Ce qui est drĂŽle c’est qu’Ă  peine Elizabeth accepte-t-elle la demande en mariage de Darcy qu’ils se mettent Ă  se tutoyer, ce qui a un effet un burlesque selon moi… Ah, la traduction du « you »… Quel ennui!

Il y a, en espagnol, les variantes d’AmĂ©rique Hispanophone… Je ne m’y connais pas Ă©normĂ©ment. J’ai quelques idĂ©es sur l’Argentine :

IMG_20190825_094539Dimanche matin 9 h.

La diffĂ©rence la plus marquante entre l’espagnol du vieux continent et celui d’Argentine se trouve dans la maniĂšre de conjuguer la deuxiĂšme personne du singulier : le « vosĂ©o« . Le vosĂ©o consiste Ă  utiliser « vos » au lieu de « tu », et c’est ainsi qu’on parlait en Espagne jusqu’au 16iĂšme siĂšcle. L’argentine a donc conserver une forme ancienne de parler.

Tu peux : « tu puedes » en espagnol  « vos podes » en Argentine

Tu viens : « Tu vienes » en espagnol « vos venis » en Argentine

Cependant le complĂ©ment d’objet direct n’est pas « os » comme il serait logique mais « te ». Ce qui nous donne : « Vos como TE llamas » (Comment tu t’appelles? »)

Les argentins utilisent « ustedes » comme vous de tutoiement
 Alors que les espagnols utilisent « vosotros ». En revanche je ne sais pas pas grand chose sur les autres pays, comme le PĂ©rou. Si Peruyfrancia veux nous Ă©clairer sur la traduction du tutoiement en espagnol du PĂ©rou, elle est la bienvenue 🙂 J’ai l’impression d’oublier beaucoup de choses! Vous pouvez (vouvoiement pluriel du tutoiement et pas de vouvoiement) toutes et tous apporter votre contribution Ă  ce sujet!

Je vous souhaite une bonne semaine et quelques rafraichissements!

  • *S »il te plait, ne me vouvoie pas, je ne suis pas si vieille/vieux.
  • *Guinguettes.