Les questions du Dr Kâ – Petits souvenirs du dimanche soir : avant derniers

Comme chaque semaine (pas vraiment en ce qui me concerne), voici voilà les questions du dimanche (le lundi) soir de Dr Kâ (Vous pouvez y répondre aussi dans les commentaires où chez vous, ça me fera plaisir de vous lire 🙂 ) ou bien aussi chez-elle pour lui poser des questions.

  1. Je pique ma première question à Cara: quand avez-vous discuté avec un inconnu pour la dernière fois?

Hier j’ai discutĂ© avec une petite fille de 8 ans environ, aux puces, qui Ă©coutait la mer dans de gros coquillages. C’est la fille d’un brocanteur. elle est lĂ  tous les dimanches matin avec lui. Elle s’ennuie un peu et joue avec ce qu’elle trouve dans le bric-Ă -brac qui l’entour. Elle est sage. Je parle presque tous les jours avec des inconnus : clients de magasins, sdf, commerçants…

Photo0118.jpg

Ne sont-ils pas sympathiques? Dire que sans ce vieux couple très sĂ©rieux (devant la table) je n’existerais pas! la photo date de 1881. La petite fille Ă  gauche de la photo, sur les genoux de sa mère, est la mère de ma grand-mère. Elle s’appelait HĂ©lène, son père est au premier plan.

  • Est-ce que vous avez beaucoup de vieilles photos? De vieux albums? De souvenirs de plusieurs gĂ©nĂ©rations?

Oui j’ai plein de vieilles photos. Ma grand-mère maternelle (nĂ©e en 1899) m’en avait donnĂ©es quelques une très anciennes que j’ai eu la bĂŞtise de partager avec mes frères quand nous avons vidĂ© la maison de mes parents. C’Ă©tait idiot, ma grand-mère mes les avait donnĂ© Ă  moi, c’Ă©tait son souhait parce que je connaissais par cĹ“ur le nom et l’histoire de tous les visages sur ces photos. J’Ă©tais fascinĂ©e par ce que ma grand-mère me racontait, Ă  ma demande insistante, Ă  chaque fois que j’Ă©tais avec elle. Ces photos me manquent et je ne pense pas que mes frères les aime autant que moi, en tous cas ils ne savent pas qui sont sur les photos. Dommage. Enfin, il m’en reste un quart, c’est dĂ©jĂ  ça. J’ai aussi des photos de la famille de mon père. En revanche toutes les photos couleurs de famille sont chez mon frère n°3. Redommage.

  • Repassez-vous et pliez-vous toutes vos fringues, sous-vĂŞtements inclus? Ou est-ce que le repassage est plutĂ´t une raretĂ© chez vous, et les tiroirs de sous-vĂŞtements un chenit pas possible?

Ha ha, voilĂ  un sujet lĂ©ger : non, non, non! Mon placard est un attentat au rangement : j’y trouve surtout le chat en train de dormir, autrement je n’y trouve rien.

  • Quelle est la chanteuse, le chanteur, le groupe, la chanson, ou l’album qui a eu le plus d’influence dans votre vie et pourquoi?

InfluencĂ©? Alors… Maxime Leforestier! Je dis ça comme ça car ils/elles ne se comptent par sur les doigts de la main ceux/celles qui m’ont influencĂ©!! Pourquoi? J’Ă©tais prĂ©-ado, je dĂ©couvrais son 33 tours et en mĂŞme temps l’amour. C’Ă©tait les annĂ©es 70 tout Ă©tait encore possible, comme par exemple vivre sur une planète en respectant la nature. Je pensais très sincèrement que puisque j’apprenais Ă  l’Ă©cole que l’Amazonie Ă©tait le poumon de la terre et qu’Ă  ce titre il ne fallait plus couper d’arbres, qu’Ă  ce titre, personne n’y toucherait plus jamais, puisque maintenant on savait qu’il ne flaiit pas le faire. Je croyais que c’Ă©tait aussi simple que ça.

Ce soir Ă  la brume
Nous irons, ma brune
Cueillir des serments
Cette fleur sauvage
Qui fait des ravages
Dans les cĹ“urs d’enfants
Pour toi, ma princesse
J’en ferai des tresses
Et dans tes cheveux
Ces serments, ma belle
Te rendront cruelle
Pour tes amoureux
  • Est-ce que vous ĂŞtes croyant.e? Si oui, en quoi ou qui croyez-vous? Pourquoi? Si non, pourquoi pas?

Non. Peut-ĂŞtre que si mes parents avaient Ă©tĂ© tous les deux de la mĂŞme religion cela m’aurait paru plus logique de « croire », sans me poser de question? Ou pas. Je ne suis pas croyante, je vois tellement de chaos autour de nous.

  • Quand vous Ă©tiez (plus) jeunes, qui admiriez-vous? Qui vous a influencĂ©, rĂ©confortĂ©, ou inspirĂ©? Qui vous a fait voir le monde diffĂ©remment?

Ma tante P., m’a beaucoup inspirĂ©e et je l’ai beaucoup admirĂ©e, ainsi que ma tante V. Mes cousines. Et puis mes ami:e:s, mes petits copains. Beaucoup de monde en fait, des gens très diffĂ©rents.