Je ne teul’fais pas dire!

Notre chĂšre Dr KĂą a publiĂ© ses questions/souvenirs du dimanche soir pendant un an, comme elle se l’Ă©tait fixĂ©. C’est maintenant terminĂ©. Il n’y en aura plus. J’avais chopĂ© chez Roseline Les États d’esprit du Vendredi, qu’elle avait elle mĂȘme chopĂ© ailleurs. Finalement je l’ai tellement transformĂ© et mis Ă  ma sauce qu’il est devenu trĂšs diffĂ©rent et s’appellera dĂ©sormais le : « Je ne teul’fais pas dire! » Vous pouvez le reprendre chez vous, y rĂ©pondre dans les com’, en faire ce que vous voulez en tous cas …  ça me fera plaisir de vous lire! 🙂

Aujourd’hui je me sens : affreusement en manque de sommeil.

Ce matin la premiĂšre personne Ă  qui j’ai parlĂ© une fois sortie de la maison : la fille Ă  l’accueil de PĂŽle Emploi.

J’ai Ă©tĂ© super contente de : prendre le cafĂ© avec une belle personne et de dĂ©jeuner avec une chouette ex-collĂšgue, qui est aussi une belle personne.

Ça m’a franchement Ă©nervĂ© de : de passer 1 heure en rĂ©union de groupe Ă  PĂŽle. Je suis partie avant la fin (trĂšs poliment) parce que ça devait durer 2 heures et que j’avais pas bien lu la convoc’. (Sujet : comme utiliser le site de PĂŽle).

Ma conversation/situation surrĂ©aliste de la semaine : la fille qui se gave d’huitres au Capus Ă  9h du matin comme si sa vie en dĂ©pendait en vacillant sur des talons aiguilles et en montant sa culotte mauve et jaune Ă  petits pois (la nuit avait Ă©tĂ© dur, et chargĂ©e apparemment).

Je suis grognon : parce que crotte, c’est comme ça!

Nan, mais franchement, tu trouves ça normal de/que : qu’on fabrique un EDT pour les gamins oĂč ils ont 30 minutes de pause pour manger, avec 3 (trĂšs hauts) Ă©tages Ă  descendre et une immense cour Ă  traverser sans parler de la queue au self?

C’est exquis de : de se glisser dans son lit. Surtout quand il n’y a pas de grains de litiĂšre dans les draps apportĂ©s sous ses pattes par un chat indĂ©licat.

Ça me rend extatique : l’idĂ©e de mettre des bottes et de marcher d’un bon pas avec mes mains dans des gants en cuir en me disant « Merde qu’est-ce qu’ i’ fait froid! »

En ce moment je lis : ben rien. Je suis au point mort.

Je dis « respect » à :  tous les blaks qui ont vécu la ségrégation.

Je ne résiste pas à : un verre de vin.

J’vais t’dire une bonne chose : 32° le 17 septembre c’est juste le dĂ©but de la fin 😩

Dans ma bagnole je n’ai besoin de personne et j’écoute Ă  fond : https://www.youtube.com/watch?v=yD8DcgpLp_w

La pensĂ©e hautement philosophique de la semaine : « L’excĂšs de vertu est le pire des vices. » Je vous laisse mĂ©diter ça.

Je me taperais bien : des frites.

J’ai Ă©tĂ© raisonnable : j’ai mangĂ© une salade de fruits! (C’est vraiment pas mon inclination naturelle).

Cette semaine pour la premiĂšre fois j’ai : I kissed a girl! Nan, j’rigole, j’vois pas.

C’est bien la derniĂšre fois que je : vais Ă  une rĂ©union chez PĂŽle.

L’émission de tv, de radio, ou l’article de presse qui m’a le plus frappĂ© cette semaine c’est : tous les articles qui parlent de la paye des profs comme s’il n’y en avait qu’une!!!

PlutĂŽt que d’ĂȘtre assise Ă  mon bureau, lĂ  tout de suite j’aimerais mieux : dans une piscine.

Sur ce, bonne soirĂ©e et faites-vous plaiz’ : n’hĂ©sitez pas Ă  faire mon questionnaire de ronchonne!