Midweek post

Alors voilĂ , alors que lundi matin je dĂ©primais (grave) en regardant tomber la pluie, en passant l’aspirateur, rangeant la cuisine et ramassant le linge sale 😩 Alors que je dĂ©primais donc, en dĂ©jeunant seule devant la tĂ©lĂ© et en me demandant Ă  quelle heure j’allais appelĂ© la secrĂ©taire qui est chargĂ© de distribuer les postes au supplĂ©ants (contractuel/les), le tĂ©lĂ©phone a sonnĂ© (Ă 14h) et c’Ă©tait directement la secrĂ©taire de direction d’un lycĂ©e pro, que nous appelons depuis cette annĂ©e : lycĂ©e des mĂ©tiers. Les ministres ne sont pas contents s’ils ne changent pas des trucs super importants… Et not’ ministre actuel adore brasser du vent (le nom des choses) de la merde (rĂ©duire le nombre de postes au concours) et j’en passe (les programmes du lycĂ©e). Bref, fin de la digression.  Donc la secrĂ©taire d’un lycĂ©e des mĂ©tiers de la rive droite (c’est Ă  dire l’estranger pour tout bon bordelais qui se respecte 😉 ) pour me proposer un post Ă  mi-temps dans leur charmant Ă©tablissement (c’est vrai, c’est joli). ForcĂ©ment j’ai dit oui, et oui pour rencontrer la chef (d’Ă©tablissement) dĂšs mardi.

canevasCanevas kitchoune aux puces.

En raccrochant j’Ă©tais encore plus dĂ©primer qu’avant. Youhou! J’ai un job! Youhou 15 heures/semaine payĂ© au mieux 500€* ce mois-ci (je commence le 12, je prĂ©fĂšre ne pas faire le calcul…) et puis en dĂ©cembre : seulement 20 jours (avant vacances sco) Waou c’est la fĂȘte! Not’ prĂ©sident sera content : il va faire des Ă©conomies! La derniĂšre fois que PĂŽle m’a indemnisĂ© (aprĂšs avoir travaillĂ© toute l’annĂ©e l’annĂ©e derniĂšre sauf pendant les vacances of course, puis qu’on nous fait des contrats qui s’arrĂȘte avant et reprennent aprĂšs les vacances) c’Ă©tait le 2 oct : 900€ et pour octobre : rien. J’ai reçu le 31 oct un courrier de ce cher PĂŽle me disant que mes droits « s’Ă©taient arrĂȘtĂ© le 30 novembre » sic. Et je n’ai rien perçu pour octobre et nous sommes le 6 novembre, je n’y comprends rien 😩 J’ai appelĂ© PĂŽle, lui ai laissĂ© un doux message d’une voix Ă©tranglĂ©e et il doit me rappeler avant demain soir, promis, jurĂ©. S’il ment, il va en enfer.

Avec tout ça je n’ai rien fait de mon attestation employeur qui « annule et remplace » et qui les annĂ©es prĂ©cĂ©dentes m’a obligĂ© Ă  rendre ce que j’avais touchĂ© de PĂŽle pendant les vacances d’Ă©tĂ©… Soupir. J’attends que ça me cogne sur la tĂȘte comme un lapin hĂ©bĂ©tĂ© dans la lumiĂšre des phares de la voiture de fonction de not’ prĂ©sident.

le canevas c'est modeCanevas kitchoune, mais branchouille dans les magazines

Tout ça pour dire que, alors que le fait de bosser me remonte lĂ©gĂšrement le moral, le fait de bosser pour des cacahuĂštes me l’enfonce complĂštement, vraiment. Youpi. J’entends la ministre du travail Ă  la radio qui dit des Ăąneries Ă  grands coups de lapsus rĂ©vĂ©lateur. On peut lire dans la presse  (ou Ă©couter, comme on veut) :

« Le gouvernement a dĂ©voilĂ© ce mardi (pas celui-ci) le contenu de la rĂ©forme de l’assurance-chĂŽmage. Lors de cette prise de parole en direct de l’HĂŽtel de Matignon, la ministre du Travail Muriel PĂ©nicaud a fait un malheureux lapsus.

Elle a expliquĂ© que cette rĂ©forme allait ĂȘtre mise en place « contre le chĂŽmage et pour la prĂ©caritĂ© ». Mais se rendant compte de son erreur, la ministre du Travail s’est reprise et a bien rĂ©affirmĂ© que la rĂ©forme est « contre la prĂ©caritĂ© ». »

Ou une autre connasse qui fait le buzz partout et pĂ©rore que si on  gagne le smic c’est qu’on a pas bien travailler Ă  l’Ă©cole et que ce n’est pas trĂšs malin de divorcer quand on gagne le smic… Je lui ferai pas l’honneur de la nommer.

Bref. la pluie continue Ă  tomber et le spleen d’automne n’est pas prĂšs de s’envoler!

Autrement j’ai achetĂ© un rouge Ă  lĂšvres et un mascara et je fais plus jeune que mon Ăąge selon la gestionnaire de mon nouveau bahut. Il faut prendre tout ce qui est Ă  prendre!IMG_20191028_143350Mon copain le roitelet

C’est pas fini :

  • Je suis MA1 349 c’est Ă  dire que je bosse dans le privĂ©, celui qui bosse dans le public et qui est exactement comme moi au niveau diplĂŽmes anciennetĂ© etc est CatĂ©gorie 1 367.

Ce qui est cool c’est que bientĂŽt non seulement plus personne voudra ĂȘtre prof mais y’aura mĂȘme plus de contractuels pour ‘prendre leurs places » comme ils disent!

Un salarié payé au SMIC mensuel pour un temps plein (35H) perçoit 1.202,92 euros net, par mois (soit 1.521,22 euros brut) à la date du 10 mai 2019.

Or, or! Or… (non pas de l’or, la conjonction de coordination « or » comme dans  « Mais ou et donc Ornicar ») Or : le MA2 321 ( je sens que vous aussi vous commencez Ă  kiffer grave l’Education Nationale!) Or, disais-je, le MA2 et les catĂ©gories 2  321 ( c’est Ă  dire les profs contractuels du privĂ© et du public (oui je sais, c’est compliquĂ© mais dans ce cas public ou privĂ© gagne la mĂȘme chose) gagnent 1504.21€ brut/mois…  Alors lĂ , normalement, tu te dis : « Ben! », tu te dis : « Ben! C’est moins que le smic ça! Comment c’est possible ça!? » Tu me dis. Et t’as bien raison. Alors lĂ  je te rĂ©ponds : « Demande Ă  not’ ministre, demande Ă  not’ bienfaiteur monsieur not’ prĂ©sident »… mais me demande pas Ă  moi.

Moi je vais me faire un thé et déprimer en regardant tomber la pluie.

Je te souhaite une bonne journĂ©e et s’il y a quelques rayons de soleil, fais comme les chats : roule-toi dedans! 😉

Bises Ă  toutes et Ă  tous aussi.

18 commentaires sur « Midweek post »

  1. Si tu n’Ă©tais (ou si Je n’Ă©tais) pas si loin, on aurait pu partager un thĂ© pour se rĂ©chauffer le cƓur et souffler sur les nuages. Ça n’aurait rien changĂ© au « Schmilblick » de pĂŽle et des sous, mais ça nous aurait peut-ĂȘtre fait du bien ! 😊
    Des bisous Mahie ! 😘

  2. Je ne te dis pas « dĂ©mĂ©nage en Alberta » parce que nos politiciens sont aussi dĂ©biles que les vĂŽtres et dĂ©molissent l’Ă©ducation (et la santĂ©) Ă  coups de matraques eux aussi đŸ˜„ Heureusement, aujourd’hui il y a du soleil mais mĂȘme Calinette refuse d’aller sur le balcon parce qu’il fait -18 ce matin. Alors je bois mon thĂ© devant la cheminĂ©e en lisant des blogs dĂ©primants et je dĂ©prime en coeur avec toi ❀

  3. Effectivement, cela engendre la morositĂ©… ce manque de reconnaissance professionnelle. Je te comprends. Et ne pourrais-tu pas envisager d’exercer ce mĂ©tier (de doc) en entreprise ? (Excuse-moi, il n’y a pas si longtemps que ça que je te lis, alors je ne connais pas tout ton parcours).
    Bon courage Mahie.

    1. En entreprise c’est dĂ©licat. Ma formation me prĂ©parait presque plus Ă  ĂȘtre documentaliste d’entreprise, mais maintenant j’en suis tellement loin et les postes sont encore plus rares…
      Merci pour les encouragements
      Bisous

      1. Je comprends. Fixe-toi une limite (une durĂ©e), et si ce n’est pas concluant et satisfaisant, foncĂ© pour une reconversion.
        (Je me permets ce conseil, mais ne sois pas froissĂ©e hein. C’est bienveillant de ma part.)

  4. Como comprendo lo que vives!!! Mi esposo fue profe contractual tambiĂ©n y tuvo los mismos intrĂ­ngulis con « PĂŽle-desemploi ».
    Yo trabajo 16h semanales en caja (un trabajo simple y sin formaciĂłn intelectual) y gano 505€ netos mensuales, ademĂĄs de ciertos beneficios como 13 salarios anuales, prima de vacaciones de 180€, 5% de descuento, una muy buena mutual y bonos para los niños de aprox 120€.
    Es decir, 500€ para un empleo sin diploma lo entiendo pero no para uno con mayor responsabilidad como en la educación.
    Y como arquitecta no me va mejor porque como « autoentrepreneur » por 16h trabajadas gano 228€ netos (sin vacaciones ni derecho al desempleo, ni mutual, ni prima, solo pagos a la URSSAF y a los señores de impuestos).
    Si Bordeaux estuviera a la vuelta de mi casa te propondría tomarnos un té de hierbas y deprimir en equipo
. ¥Animo, a seguir luchando!

    1. Hola guapa!
      apunto « intrĂ­ngulis » 😉 Me gusta la palabra pero no el sentido 🙂
      No entiendo como unos logran salir adelante siendo auto-entrepreneur 😩 ?
      Me gustarĂ­a vivir solo dando clases de español o de francĂ©s o de dibujo… pero de verdad creo que lo de « auto-entrepreneur » no es buena idea, por todo lo que has dicho mas arriba… 😩
      Y cuando se deprime en equipo se va volando la tristeza 😉
      Un abrazo

  5. Pfff… c’est pourri et dĂ©primant, c’est vrai. Pour reprendre l’idĂ©e d’Agathe, tu ne pourrais pas travailler pour des entreprises en donnant des cours d’espagnol? Je ne sais pas si il y a autant de demande que pour l’anglais, probablement pas mais qui sait?
    Bon courage en tout cas

    1. Oui je pourrais, mais ils ne veulent que des auto-entrepreneurs de nos jours… Et ça, ça ne fait pas trop envie… 😩
      Moins de demande que pour l’anglais, beaucoup moins, mais un peu…

      Tu donnes des cours d’anglais?
      merci, bises

    1. MouĂ©… je l’aime beaucoup en collĂšge ou lycĂ©e. mais aprĂšs l’annĂ©e derniĂšre je pensais ne plus accepter de poste en lycĂ©e des mĂ©tiers (anciennement appelĂ©s « lycĂ©e professionnel) parce que ce n’est vraiment pas trĂšs motivant : pas de petits sixiĂšme enthousiastes avec la lecteur, ni d’Ă©lĂšves de premiĂšre passionnĂ©es de littĂ©ratures ou de fĂ©minisme ou autre… Les Ă©lĂšves de lycĂ©e pro ne s’intĂ©ressent qu’Ă  leur portable đŸ˜„ MalgrĂ© tous les efforts que j’ai fait l’annĂ©e derniĂšre pour leur acheter des bouquins attractifs ou leur proposer des animations sympas… Rien n’a marchĂ©, Ă  part avec 3 Ă©lĂšves… Sur tout un bahut! Du coup je ne suis pas trop motivĂ©e.
      Oui c’est un petit Roitelet qui Ă©tait venu se cogner contre ma baie vitrĂ©e, il a mis bien 20 minutes avant de s’envoler.

  6. Oh, le petit oiseau ! Waouh !
    Eh ben, le systĂšme du chĂŽmage semble encore plus pourri qu’ici. J’espĂšre que le fait de recommencer Ă  travailler te remontera quand mĂȘme un peu le moral. Au moins, on se sent un peu utile quand on fait quelque chose – en tout cas, ça marche un peu sur moi.

    1. J’ai bien cru qu’il allait ne pas se remettre.
      J’ai entendu « bong » contre ma baie vitrĂ©e et je l’ai rĂ©cupĂ©rĂ© inanimĂ© dans mon fuchsia…
      Il a eu du mal Ă  reprendre ses esprits! Tant qu’il avait la bouche ouvert il avait l’air pas bien du tout. Et puis il l’a fermĂ© et au s’est envolĂ© aprĂšs 20 minutes au moins…
      Je pense que ça me fera du bien pour le moral mais le salaire de m… me dĂ©moralise tant!!!!! Comme dirait cette imbĂ©cile de chroniqueuse : « C’est pas le moment de divorcer… » đŸ˜„

  7. Quel post morose ! Ceci dit, il y a de quoi!
    Cherche le cĂŽtĂ© positif: tu aimes ton boulot et l’essentiel quand on travailles ce n’est pas le salaire (mĂȘme si ce point est important). Pense au plaisir que tu auras d’aller bosser, mĂȘme dans ces conditions.
    Bon week-end.

RĂ©pondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s