Je ne teul’fais pas dire! 11Ăšme Ă©dition

pey berlanDĂ©but d’aprĂšm place Pey Berlan

Le  « Je ne teul’fais pas dire! »  nouveau est arrivĂ©! Vous pouvez le reprendre chez vous, y rĂ©pondre dans les com’, en faire ce que vous voulez en tous cas 
  ça me fera plaisir de vous lire! 🙂 Pour copier les questions toutes prĂȘtes sans vous embĂȘter il faut dans la colonne de droite sur le canevas.

J’ajoute ici les liens vers les blogs qui participe :Roseleen, Dr Caso, Peru y Francia, Valvita, Blanche, Catsud, si j’ai oubliĂ© de vous ajouter dites le moi.

Aujourd’hui je me sens : Bien. Il y a eu du soleil, un dĂ©jeuner avec Mi Sobrina, un tour aux puces, un diabĂšte bien stabilisĂ©, un cafĂ©, des arbres dorĂ©s par l’automne.

Ce matin la premiĂšre personne Ă  qui j’ai parlĂ© une fois sortie de la maison : ma toubib. Je la vois tous les 3 mois. Elle est cool.

J’ai Ă©tĂ© super contente de : voir le soleil briller partout dans les flaques.

chat noir

Ça m’a franchement Ă©nervĂ© de : qu’un clodo s’assoit Ă  cĂŽtĂ© de moi  (en terrasse avec mon cafĂ©cito) avec sa clope et de respirer sa fumĂ©e. J’allais me dĂ©placer quand il a dĂ©cider de rentrer dans le bar.

Je suis grognon : parce que mon nouveau CDI est joli et agrĂ©able, les collĂšgues sympas en gĂ©nĂ©ral, mais il est assumĂ© par tout le monde qu’il est avant tout une salle d’Ă©tude/de colle/ de cours/ de retardataires/ de rĂ©union… Et en aucun cas un CDI. A quoi ça sert que je me dĂ©carcasse? Snif. (#les joies du lycĂ©e pro#ramenez moi en collĂšge).

Nan, mais franchement, tu trouves ça normal de/que :

C’est exquis de : de faire des bisous

rue de l'observanceRue de l’Observance

Ça me rend extatique : de rĂȘver la nuit. Et aussi que mon fils soit un chouette fiston, mĂȘme si cela n’a aucun rapport.

En ce moment je lis : Les MystĂšres de Larispem, que j’ai commencĂ© plusieurs fois!!! faudrait vraiment que je le finisse cette fois!

Je dis « respect » Ă  :  ceux qui rĂ©alisent leurs rĂȘves.

Je ne résiste pas à : un verre de vin.

J’vais t’dire une bonne chose : rĂ©siste, prouve que tu existes.

Dans ma bagnole je n’ai besoin de personne et j’écoute Ă  fond :

Notons nĂ©anmoins que je ne prends quasiment plus ma voiture et que j’aime de plus en plus Clara Luciani..

La pensée hautement philosophique de la semaine : ça suffit!

Je me taperais bien : une virĂ©e en moto. oui mais comment faire, je n’ai pas de moto? Emprunter un scoot’ sur les trotoires de bx?

J’ai Ă©tĂ© raisonnable : pas plus que d’hab’.

Cette semaine pour la premiĂšre fois j’ai : je me suis faite maquiller Ă  SĂ©faura (gratuitement) par une esthĂ©ticienne qui semblait s’ennuyer Ă  mort mercredi matin. c’Ă©tait trĂšs amusant, j’ai apprĂ©ciĂ© ce moment « girly » avec une trĂšs jolie jeune femme trĂšs bienveillante. (je n’ai rien achetĂ© et elle ne m’y a pas poussĂ©).

C’est bien la derniĂšre fois que je : prends le bus 10 pour traversĂ© la Garonne!!! 50 minutes pour aller de Jardin Botanique Ă  la gare!!! Faut pas pousser! Je prĂ©fĂšre encore marcher! J’aurais mis la moitiĂ© du temps! Voir moins 😩

st michL’émission de tv, de radio, ou l’article de presse qui m’a le plus frappĂ© cette semaine c’est : OMG c’est inavouable! El marido Ă©tant hors du nid j’ai regardĂ© les paysans en quette d’amour! J’ai pas Ă©tĂ© déçu!!!  Il y en avait un de tellement roots qu’il Ă©tait sous-titrĂ©!

PlutĂŽt que d’ĂȘtre assise Ă  mon bureau, lĂ  tout de suite j’aimerais mieux : ĂȘtre en train de danser en boite dans les annĂ©es 80, en buvant et en fumant comme une cheminĂ©e.

Sur ce, bonne soirĂ©e et faites-vous plaiz’ : n’hĂ©sitez pas Ă  faire mon questionnaire de ronchonne!