En vrac

J’ai ouvert mon Ă©norme dico espagnol/français et j’ai adorĂ© son odeur de papier neuf (il a pourtant 4 ans), j’ai plongĂ© mon nez dedans comme je plongerai dans la fourrure du chat ou dans un bouquet de lila. J’ai adorĂ© le goĂ»t de la brioche faite par El Marido et le goĂ»t du thĂ© « russian. J’ai adoré  rĂȘver qu’une prof d’espagnol me fĂ©licitait pour mon choix de dictionnaire la nuit derniĂšre 😀 Je rĂȘve que je suis l’Ă©tudiante parfaite! N’est-ce pas merveilleux? J’ai adorĂ© la sĂ©rie Unorthodox (3h30 en tout).

J’ai adorĂ© passer une heure (ou plus?) avec El Joven sur la chanson « ResistirĂ© » et l’emploi du subjonctif prĂ©sent en espagnol pour exprimer le futur de l’indicatif en français :

A retenir : En espagnol, pour exprimer le futur aprĂšs « cuando » (quand),  on utilise le subjonctif prĂ©sent.

Exemple : SoportarĂ© los golpes y jamĂĄs me rendirĂ© : Je supporterai les coups et ne me rendrai jamais. Futur de l’indicatif en espagnol comme en français. Mais : Cuando el diablo pase la factura : quand le diable me passera la facture. Cuando +  subjonctif prĂ©sent en espagnol = futur de l’indicatif en français. Toujours!

J’ai adorĂ© regarder les vidĂ©os du pote d’un pote  et retrouver le premier pote sur FB par hasard… » Vous connaissez peut-ĂȘtre »….

Vous pouvez regarder les autres Ă©pisodes c’est sympa pour rafraichir son espagnol 😉

J’ai pas aimĂ© sortir pour aller Ă  la poste et trouver une queue qui faisait 20m pour accĂ©der Ă  la porte. Heureusement je n’avais qu’Ă  mettre la lettre dans la boite, pas Ă  entrer dans la poste…

J’ai pas aimĂ© porter mon masque. J’ai pas aimĂ© voir tout le monde avec un masque ou presque… J’aime pas craindre de passer trop prĂšs de quelqu’un. J’aime pas voir 90% des magasins fermĂ©s 😩 J’aime pas qu’il fasse moins beau cette semaine.  J’aime pas grossir. J’aime pas ne plus avoir envie de sortir marcher…

J’ai commencĂ© le livre de Jussi Adler-Olsen conseillĂ© par Roseleen : MisĂ©ricorde. Pour l’instant j’aime bien. Faut voir.

Pourquoi Merete Lyyngaard croupit-elle dans une cage depuis des annĂ©es ? Pour quelle raison ses bourreaux s’acharnent-ils sur la jeune femme ?
Cinq ans auparavant, la soudaine disparition de celle qui incarnait l’avenir politique du Danemark avait fait couler beaucoup d’encres. Mais, faute d’indices, la police avait classĂ© l’affaire. Jusqu’Ă  l’intervention des improbables Carl Morck et Hafez el Assad du DĂ©partement V, un flic sur la touche et son assistant d’origine syrienne.
Pour eux, pas de cold case…

« Un thriller puissant, dĂ©rangeant »
The Independant

« On y retrouve tout ce qu’adorent les fans du polar scandinave »
The Guardian

Je me demande si avec ce dĂ©confinement trÚÚÚs progressif qui se profile on va tous  et toutes sortir dans la rue Ă  partir du 11 mai comme on vit depuis des semaines : sans maquillage, sans bijoux et en vieux survĂȘt’ et t-shirt trouĂ©s? par exemple aujourd’hui je suis allĂ©e Ă  la poste sans le moindre maquillage!! Ce la ne m’Ă©tait pas arrivĂ© depuis… Depuis? Je suppose que mĂȘme quand j’avais 17 ans je mettais au moins du khol!!

Je me demande si je vais vraiment, comme mes collĂšgues et les Ă©lĂšves, retourner au lycĂ©e dĂ©but juin? MystĂšre…

Je me demande quand le stationnement Ă  Bx va redevenir payant? Le 11 mai? au mois de juin? parce que si je dois retourner au lycĂ©e je prĂ©fererai prendr ma voiture  plutĂŽt que de faire une heure de tramway collĂ©e Ă  des gens qui seraient aussi stressĂ©s que moi d’ĂȘtre collĂ©s Ă  eux,  Ă  moi… Enfin vous comprenez….

Allez, sur ces belles considĂ©rations. Je vous laisse! Bises! Lisez bien! Et regardez Unorthodox si vous pouvez (C’est sut Notflox! ix).