Je ne teul’fais pas dire!

Colonne des Girondins

Le  « Je ne teul’fais pas dire! »  nouveau est arrivĂ©! Il Ă©tait temps on a failli attendre! 😉 Vous pouvez le reprendre chez vous, y rĂ©pondre dans les com’, en faire ce que vous voulez en tous cas 
 Ça me fera plaisir de vous lire! 🙂 Pour copier les questions toutes prĂȘtes sans vous embĂȘter il faut dans la colonne de droite sur le canevas.

J’ajoute ici les liens vers les blogs qui participe :  Roseleen, Dr Caso, Peru y Francia, Valvita, Blanche, Catsud, Jenny, Cara, Un ange qui passe, Les empreintes du temps, si j’ai oubliĂ© de vous ajouter dites le moi.

Aujourd’hui je me sens : un peu comme une misĂ©rable qui regrette la maison familiale dans la DrĂŽme.

Ce matin la premiĂšre personne Ă  qui j’ai parlĂ© une fois sortie de la maison : le serveur du restau oĂč nous avons Ă©tĂ© dĂ©jeuner en terrasse, trĂšs agrĂ©ablement, Ă  l’ombre. MĂȘme pas Ă  Bx, juste dans ma petite commune limitrophe de la grande ville!

La grande roue en bas de la place des Quinconces. La Garonne est derriĂšre.

J’ai Ă©tĂ© super contente de : ranger l’appart ces derniers jours et de me dĂ©barrasser de plein de choses.

Ça m’a franchement Ă©nervĂ© de : rĂ©aliser que nous allons avoir des voisins dans l’appart contiguĂ« ou nous n’en avons jamais eu ou presque, de voisins… Je vous rappelle que l’immeuble est trĂšs peu ou pas insonnorisĂ© 😩

Nan, mais franchement, tu trouves ça normal de/que : que dans ma commune on plante des piquets brumisateurs dans un nouveau « parc » sans arbres et en plein cagnard?

C’est exquis de : boire une citronnade trĂšs fraiche au CafĂ© Joyeux. https://www.cafejoyeux.com

Café Joyeux, rue Sainte-Colombe

Ça me rend extatique : d’acheter des trucs aux puces ou quand le gars me donne un carton pour mettre mes tasses et que je trouve un petite mĂ©daille en argent ‘de Jeanne d’Arc) dedans en rentrant Ă  la maison 🙂 Bonus!

En ce moment je lis : J’ai commencĂ© Jane Eyre que j’avais lu il y a 30 ans…

Je dis « respect » à : à celles et ceux qui arrivent à atteindre leur but.

Je ne résiste pas à : à faire des boutures toujours plus de bouture!

J’vais t’dire une bonne chose : ras l’bol du bal masquĂ©! OhĂ©! OhĂ©!

Dans ma bagnole je n’ai besoin de personne et j’écoute Ă  fond :

La pensée hautement philosophique de la semaine :

Je me taperais bien : une immense biĂšre au clair de lune en dansant.

J’ai Ă©tĂ© raisonnable : j’ai partagĂ© mon cafĂ© gourmand avec El Joven.

Grand Hotel

L’émission de tv, de radio, ou l’article de presse qui m’a le plus frappĂ© cette semaine c’est : j’ai terminĂ© de regarder la sĂ©rie espagnole ValĂ©ria. C’Ă©tait bien. Ça m’a un peu beaucoup rendu nostalgique du temps passĂ©, en mĂȘme temps…

PlutĂŽt que d’ĂȘtre assise Ă  mon bureau, lĂ  tout de suite j’aimerais mieux : ĂȘtre dans une piscine, moitiĂ© Ă  l’ombre, moitiĂ© au soleil.

Cours de l’Intendance devant le cinĂ© Le Français

Sur ce, bonne journĂ©e et faites-vous plaiz’ : n’hĂ©sitez pas Ă  faire mon questionnaire de ronchonne!