TAG de Roseleen : souvenirs gustatifs d’enfance

Pour penser Ă  autre chose qu’au ciel gris et pluvieux et au fait que se lever Ă  sept moins le quart c’est vraiment pas ma tasse de thĂ© (qui fume Ă  cĂ´tĂ© de moi sur mon bureau) je me lance dans le TAG de Roseline…

L’odeur de pommes (tarte, compote?) en train de cuire chez ma tante Vivi. C’est un souvenir ancien et enchanteur. Bien sĂ»r ce n’est pas une odeur que je n’ai senti que chez chez elle, mais je me rappelle de ce jour oĂą cette odeur ensorcelante m’avait charmĂ©e quand j’Ă©tais enfant.

Ça va nous donner faim, vous serez prévenu.e.s

Les grands morceaux d’angĂ©lique confite dans un bocal de l’ancienne Ă©picerie de mes grands-parents. En piquer un morceau douce…

L’odeur du cafĂ© rue de la brulerie de la rue des Merciers Ă  La Rochelle. Se dire qu’il n’y a rien de meilleur que cet odeur.

Le goĂ»t de la poudre de rĂ©glisse qu’on trouvait au rayon bonbons de la boulangerie sur le chemin de l’Ă©cole. « Poudre coco » dans une tout petite boite en plastique au couvercle mĂ©tallisĂ© de couleur et les roudoudous aussi et les car-en-sac!

La salade de tomates avec plein de persil dessus et les tartes aux mirabelles sauvages chez ma grand-mère.

Supers gagnants : les framboises et les poires en bocaux de verre qui Ă©tait alignĂ©s dans remise et qu’on mangeait, plutĂ´t les jours de fĂŞtes, avec de la brioche ou une galette… Le gout du pâtĂ© vert en entrĂ©e… (PâtĂ© Ă  base de lĂ©gumes verts : Ă©pinards, feuilles de choux, salade, oseille, poireaux, oignons ET lard ou lardons et oeufs…)

Le lait-fraise, le lait-orgeat… La tartine de pain avec du fromage de chèvre et un sucre…

Évidement : le poulet frittes avec plein de jus le dimanche et les petits gâteau de la pâtisserie le dimanche : quand c’Ă©tait vert sur le dessus c’Ă©tait encore plus appĂ©tissant!

Le chocolat chaud dans un bar de l’Ă®le de RĂ© (le seul ouvert en hiver Ă  Saint-martin) quand on allait se balader Ă  la Conche en dĂ©cembre ou en janvier (fin 70 dĂ©but 80, quand j’ais enfant ou ado). Tu sais, quand tu es trempĂ©e, les cheveux en bataille et les mains congelĂ©es.

L’odeur et le goĂ»t de la pogne Ă  MontĂ©limar et l’odeur et l’aspect et le goĂ»t des grosses pĂŞches de chez la cousine de ma mère… L’odeur des deux mĂŞlĂ©es, dans la cuisine fraiche…

Le goĂ»t de la clairette de Die… Ah non, mince! Ça rentre pas dans les souvenirs d’enfance ça!! Alors on dira : le crottin de Chavignol! Et voilĂ !

Je vous souhaite une bonne semaine et un bon appétit!