Je ne teul’fais pas dire! Ma bonne dame…

Le  « Je ne teul’fais pas dire! »  nouveau est arrivé! Vous pouvez le reprendre chez vous, y répondre dans les com’, en faire ce que vous voulez en tous cas … Ça me fera plaisir de vous lire! Pour copier les questions toutes prêtes sans vous embêter il faut dans la colonne de droite sur le canevas.

J’ajoute ici les liens vers les blogs qui participe :  Roseleen, Dr Caso, Peru y Francia, Valvita, Blanche, Catsud, Jenny, Cara, Un ange qui passe, Les empreintes du temps, se confier en secret... Si j’ai oublié de vous ajouter dites le moi.

Aujourd’hui je me sens : j’aimerais tellement dire « bien »! mais c’est très gros « bof »… Je n’arrive pas à avoir la pêche. Ce deuxième confinement me pèse beaucoup plus encore que le premier.

Le pauvre innocent

Ce matin la première personne à qui j’ai parlé une fois sortie de la maison : j’ai juste amené El Joven au tram. Ca fait depuis après les vacances que je l’amenais au lycée (pour éviter les lépreux), mais là je n’en peux plus… Je l’ai juste amené au tram… J’ai parlé à la femme de ménage de l’immeuble qui est toujours « bon pied non Å“il ». Je ne sais pas comment elle fait pour être toujours guillerette dans le froid des halls de la résidence en train de briquer les charnières en laiton à quatre pattes sur le sol froid.

J’ai été super contente de :

Ça m’a franchement énervé de : que le chat fasse caca sur mon lit et essaye d’enfouir ça dans les draps puis en fiche plein par terre, puis qu’on doivent lui shampouiner le cul avec El Marido à l’heure où nous aurions voulu prendre notre café tranquillement au soleil d’hiver… On a bu notre café après ce branle-bas de combat…

Ma conversation/situation surréaliste de la semaine : probablement dans un de mes rêves où se mélangent toutes les nuits des personnages de mon passé et de mon imagination… Un sacré foutoir. Vraiment épuisant et absolument pas réparateur.

Ma petite crois huguenote en plaqué or mais ancienne et très joli, acheté aux puces. En même temps j’avais acheté une médaille de la vierge en or avec le poinçon, les deux pour 5 euros. En même temps vous pouvez me lire les lignes de la main 😉

Je suis grognon : parce que j’ai du refaire mon lit que j’avais déjà refait hier (je veux dire changer les draps, etc)

Nan, mais franchement, tu trouves ça normal de/que : que les profs doc n’aient pas le droit à la prime informatique mais que les psy sco’ oui? C’est quoi ce merdier?

C’est exquis de : redormir après avoir amené El Joven à son tram… Et en même temps extrêmement culpabilisant.

Ça me rend extatique : là franchement, rien , mais vraiment rien ne me met dans un état d’extase.

En ce moment je lis : rien depuis l’Arabe du Futur 5

Des boucles d’oreilles en argent et améthyste achetées 3 euros aux puces 😀 Avec ma croix et un pendentif qui appartenait à ma grand-mère catholique. Je porte les deux tous les jours… Le 13 ne porte pas malheur.

Je dis « respect Â» à : bof, je sais pas. Aux commerçants fermés qui arrivent à garder le moral?

Je ne résiste pas à : faire des bisous sur la tête du chat pendant qu’EL Marido lui shampouine le cul-cul merdeux… Glauque! Yeuk! (Bon c’était aussi pour le calmer et qu’il ne me griffe pas)

J’vais t’dire une bonne chose : Don’t Leave Me This Way des Communards est une chanson de mon top 10, elle gonfle mon cÅ“ur.

Dans ma bagnole ou ailleurs, je n’ai besoin de personne, et j’écoute à fond : la plus belle voix, la plus émouvante.

La pensée hautement philosophique de la semaine : « Mieux vaut pencher vers le doute que vers l’assurance.« 
Michel de Montaigne ; Les essais (1580) Spéciale dédicace à tous ceux qui assènent leur vérité dans les médias avec l’assurance que seul ont les crétins.

Je me taperais bien : du champagne rosé avec les petits toasts que prépare mon frangin. Frangins que je ne suis pas certaine de voir à Noël 😥

J’ai été raisonnable : j’ai arrêté de boire du chocolat chaud le soir en regardant la tv.

Cette semaine pour la première fois j’ai : été me promener au cimetière de ma ville. Une « promenade-covid » pour rester dans le périmètre, mais en fait je l’ai largement dépassé.

C’est bien la dernière fois que je : laisse la porte de l’arrière cuisine (ou se trouve le bac à sable du chat) fermée par inadvertance!

L’émission de tv, de radio, ou l’article de presse qui m’a le plus frappé cette semaine c’est : le procès du mari qui a étranglé sa femme… ;-( Brrr.

Plutôt que d’être assise à mon bureau, là tout de suite j’aimerais mieux : danser en maillot de bain sur une plage paradisiaque, avec le couché de soleil qui va bien, en sirotant un cocktail à base de jus d’ananas avec un petit parasol dedans et une cerise confite…

Sur ce, bonne soirée et faites-vous plaiz’ : n’hésitez pas à faire mon questionnaire de ronchonne!