Tag : enquête dans ma bibliothèque

Ça fait longtemps que je n’ai pas fait de tag. Il faut dire que pendant bien 6 mois j’avais un peu laissé tomber la blogo : l’effet covid… Malgré le confinement je n’avais plus envie de bloguer.

J’ai trouvé ce petit tag chez Mon p’tit nid, qui l’a trouvé je n’sais zoù en bloguant à droite et à gauche. Bref ça m’a amusé, donc : go! Je me lève et je me pose les jambes légèrement écartées, les mains sur les hanches devant ma bibliothèque :

Un livre dont le titre commence par l’initiale de ton nom de famille : Je ne veux pas céder à la faciliter avec « Barcelone », parce que je n’aime pas particulièrement Barcelone. C’est El Marido qui est fan de Barcelone, moi c’est Maaaaadriiiiid…. Bref, j’ai choisi : (Le) baroque. Un « Que Sais-Je » imprimé en 1981 que j’ai du lire en travers quand j’étais en licence d’espagnol. Les pages sont devenues marron (marron ne prend pas de S au pluriel, j’ai vérifié). On se demande pourquoi on garde ce genre de livres… Si ce n’est pour se rappeler qu’un jour on a lu des trucs vraiment pointus.
  • Un livre dont l’auteur a un prénom qui commence par la même lettre que toi (ou le même prénom que toi, encore mieux) : Marie Desplechin, un petit Folio que j’avais vite lu et que je ne sais pas pourquoi il est là. « Sans moi ». Je ne me rappelle pas de quoi il parle… Je crois que c’était pas mal.

Un livre qui a un joli titre, selon toi : « Mes nuits sont plus belles que vos jours » de Raphaële Billetdoux. Je ne m’en rappelle pas du tout. Il est sorti en 1985. Je me revois à La Machine à Lire, place du parlement Sainte Catherine. Hypnotisée par ce titre prometteur.

Un livre dont le titre contient un mot que tu ne connais pas : Alors je ne pense pas en avoir dans ma bibliothèque… Dans la bibliothèque del Marido peut-être?

Un livre dont le titre forme une phrase complète : « Un viejo que leía novelas de amor » de Luis Sepúlveda. C’est un roman qui m’a charmé et surprise. Ce n’est un scoop pour personne je pense : ce livre est une pépite!

Un livre à la couverture très réussie : le Plaisir. Un bouquin très réussi sur le plaisir féminin et aussi sur le féminisme. j’aime beaucoup. Maria Hesse, autrice et dessinatrice à suivre!

Un livre au titre très petit : Tristana, de Perez-Galdos publié en 1892, étudié à la fac. Ce livre est plus connu en France par son adaptation cinématographique par Luis Buñuel et avec Catherine Deneuve. je préfère le livre, de très loin.

Un livre au titre très long : Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire. En suédois : Hundraåringen som klev ut genom fönstret och försvann, soit « le centenaire qui est sorti par la fenêtre et qui a disparu ») roman suédois de Jonas Jonasson. 🙂 j’ai adoré ce bouquin! Si vous ne l’avez pas encore lu, faites vous plaisir! C’est vraiment sympa.

Le livre minuscule, mais pas le moins épais : une vieille bible du début du siècle dernier à la couverture en cuir noire. Je ne peux pas prétendre l’avoir lu!

Le livre le plus grand, mais pas le plus épais : Buster Brown.

J’adore ce bouquin. Enfin je l’adorais quand j’étais plus jeune et que j’avais le temps de m’allonger par terre pour le lire devant un bon feu de cheminée… Quand on lit parce qu’on a rien d’autre à faire. Quand on a 15 ans quoi… Et pas internet!

Et voilà, c’est fini. ce petit tag m’a fait passer un p’tit moment devant mes bouquins et raconte un peu, entre les lignes, qui je suis. Si vous voulez le faire en commentaire ou sur votre blog, je serai contente contente de vous lire 🙂

Bonne soirée. Bisous!

PS pour les utilisatrice de WordPress : est-ce que vous galérez à mort avec le nouvel éditeur et les blocs?

Ex : je n’ai pas pu mettre en gras « Un livre dont le titre commence par l’initiale de ton nom de famille »

et impossible d’enlever la « bullet » devant Un livre dont l’auteur a un prénom qui commence

Le mieux est vraiment ennemie du bien chez WordPress et cela depuis le début 😦 Toutes les améliorations me paraissent détériorer la machine 😦 C’est bien simple je ne vois plus aucune option d’édition ou presque 😦

16 commentaires sur « Tag : enquête dans ma bibliothèque »

  1. je suis d’accord avec toi concernant WordPress, après j’essaie d’utiliser au mieux le système de bloc, et c’est vrai qu’il y a quelques options sympa, mais ça fait tellement ramer mon ordi…
    mais si le système de blocs te gênes, tu peux utiliser le mode « classique », càd comme avant ! 😉

      1. Alors quand tu veux créer un nouvel article, tu as le « + » sur fond bleu tout en haut à gauche de ta page, qui te permet de choisir un bloc parmi tous les types de blocs.
        Dans les blocs de texte, tu as « classique ». Il te suffit de choisir ça et hop, tu édites « à l’ancienne » ! 🙂

  2. Ah well, merci bien. Y’a plus les blocs!! 🙂
    Cependant ça ne ressemble toujours pas à comment c’était avant :'(…
    En tous cas merci, c’est beaucoup mieux sans ces sacrés blocs!
    Bises

  3. Ah je vais reprendre ce tag qui me plaît bien. Pour WordPress, j’ai continué avec le mode classique puis un jour, il n’y plus fonctionné du tout donc je me suis habituée au système de bloc. Dans l’ensemble, ça commence à bien fonctionner mais il m’arrive encore de pester car je ne trouve pas comment faire quelque chose qui était intuitif auparavant.

    1. En fait on peut arriver à le faire fonctionner à l’intérieur d’un seul et même bloc. Il faut écrire ton article entier à l’intérieur du bloc pour avoir les mêmes fonctionnalités qu’avant… Pas intuitif du tout !

  4. Je viens seulement de me reconnecter à wordpress et de découvrir leur « innovation »… quelle tristesse, on dirait qu’à présent tout est fait pour les cons et les smartphones. J’aimais pouvoir écrire tranquillou le code de mes notes.
    Enfin soit, contente de voir que tu survis au confinement et qu’on a quelques lectures en commun 🙂

  5. Je me demande si Raphaële Billetdoux est un pseudo. C’est joli comme nom d’écrivaine (par contre j’aime pas le mot « autrice ») ! 🙂 Et c’est vrai que le titre est prometteur. Je note.

    1. Crest son vrai nom, mais elle aussi écrit suis le nom de Marie. Son père était aussi écrivain je crois et s’appelait bien Billetdoux.
      Autrice c’est aussi bien qu’actrice, que directrice ou traductrice… Je ne vois pas ce qui ne va pas avec autrice. C’est un mot parfaitement formé et légitime…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s