Je ne teul’fais pas dire ma p’tite fille!

Le  « Je ne teul’fais pas dire! » de fĂ©vrier est arrivĂ©! Vous pouvez le reprendre chez vous, y rĂ©pondre dans les com’, en faire ce que vous voulez en tous cas 
 Ça me fera plaisir de vous lire! 🙂 Pour copier les questions toutes prĂȘtes sans vous embĂȘter il faut aller dans la colonne de droite sur le canevas, Ă  droite lĂ , tu vois?

J’ajoute ici les liens vers les blogs qui participe :  Roseleen, Dr Caso, Peru y Francia, Valvita, Blanche, Catsud, Jenny, Cara, Un ange qui passe, Les empreintes du temps, se confier en secret, PhĂ©nomĂšne de Maud… Si j’ai oubliĂ© de vous ajouter dites le moi.

Aujourd’hui je me sens : courbaturĂ©e, hier j’ai portĂ© des kilos d’assiettes sur une certaine distance, ça m’a achevĂ©! (des puces jusqu’Ă  ma voiture, en fait).

Ce matin la premiĂšre personne Ă  qui j’ai parlĂ© une fois sortie de la maison : aux Capus, le marchand de fruits et lĂ©gumes… Il a l’air toujours content de me voir arriver. C’est gentil.

J’ai Ă©tĂ© super contente de : voir la nouvelle saison des Petits Meurtres d’Agatha Christie. J’Ă©tais pliĂ©e de rire et en plus ça recommence ce soir 🙂 Trop contente.

Et si je participais?

Ça m’a franchement Ă©nervĂ© de : l’avantage de ne pas travailler c’est que j’ai peu de sujets d’Ă©nervement.

Ma conversation/situation surrĂ©aliste de la semaine : la semaine derniĂšre, je vois ma copine DĂ©borah. Elle me dit « Je suis contente de te voir, j’avais hĂąte de pouvoir me plaindre »… Comment ou no comment? Est-ce que je dois dire que j’ai pas vraiment kiffĂ© notre moment ensemble?

Je suis grognon : non, parce que je viens de boire un thé bien chaud avec une larme de miel dedans.

Vous avez remarquĂ© que le 20 janvier j’avais photographiĂ© une table avec le mĂȘme bonhomme dessous?

Nan, mais franchement, tu trouves ça normal de/que : j’ai pas beaucoup de dynamisme en ce moment?

C’est exquis de : boire un cafĂ© debout dans la rue en regardant d’autres gens debout dans la rue entrain de boire un cafĂ©? C’est mieux que rien mais je prĂ©fĂ©rerais quand mĂȘme ĂȘtre assise au chaud en lisant Sud-Ouest.

Ça me rend extatique : l’idĂ©e que dĂšs que ce sera possible j’irai boire un cafecito Ă  « Madriz ». Vous savez que les cafĂ©s sont toujours ouverts Ă  Madrid?

Cafe del Art, Plaza Cascorro, Madrid

En ce moment je lis : j’ai lu la derniĂšre BD de Florence Cestac et j’ai adorĂ©!!! C’est presque ma famille, presque ma gĂ©nĂ©ration et carrĂ©ment ma culture.

Je dis « respect » à : aux acteurs de « En ThĂ©rapie » sur Arte, qui sont vraiment « jouissifs ».

Je ne rĂ©siste pas à : aller aux puces 4 fois par semaine. Plus c’est pas possible, y’a pas.

J’vais t’dire une bonne chose : j’ai tellement peur d’ĂȘtre reconfinĂ©e que je sors tous les jours faire un tour en ville, mĂȘme su j’ai rien de particulier Ă  y faire.

Dans ma bagnole je n’ai besoin de personne et j’écoute Ă  fond :

Probablement ma premiùre boum 🙂

La pensĂ©e hautement philosophique de la semaine : tout ce qui brille n’est pas d’or

Je me taperais bien : un voyage dans le temps! Pour ĂȘtre de nouveau dans l’insouciance et la joie de 1990. Mais non je ne suis pas nostalgique! Mais non!

J’ai Ă©tĂ© raisonnable : j’ai pas achetĂ© une table Ă  200€ que voulait me vendre un vieux briscard des puces. J’ai eu beau lui dire que j’avais pas de quoi lui acheter, il m’a quand mĂȘme fait l’article : « c’est une table Louis XVI… Regardez-moi ça : toute en tenon et mortaises…
– Bah bah, je lui dis, « de style louis XV », c’est vrai, mais elle serait plutĂŽt de la moitiĂ© du 19Ăšme, non?
– Ah non madame, regardez-moi ce tiroir… Regardez ce bois… C’est du Louis XV… Ces tenons… Ces mortaises…
C’est vrai qu’elle Ă©tait bien belle et bien ancienne… « De toutes façons, comme je lui ai dit :
– Je les ai pas les 200€ pour l’acheter! Mais je reconnais qu’elle est bien belle cette table… du 19Ăšme…
– Du 18Ăšme, madame!
– Bah de toutes façons j’ai les moyens…
AprĂšs on a continuĂ© Ă  parler objets et prix et tout ça… Et pis on s’est quittĂ© sur quelques salamalecs. C’Ă©tait sympa.
Il avait peut ĂȘtre raison le vieux briscard… La table elle Ă©tait exactement comme ça et sur ce site d’antiquaires elle est bien vĂ©ritablement Louis XV… Mais j’ai toujours ni l’argent, ni la place…
Selon mes recherches la table pouvait valoir beaucoup plus que les 200€ demandĂ©s 😀 On verra dimanche si les pro de 8h se jettent dessus comme la faim sur le pauvre monde…
Ah, si j’avais 200 balles Ă  jeter par les fenĂȘtres, on aurait volontiers fait affaire!

Table Ă  jeux en acajou d’Ă©poque Louis XV, travail de port. Meubles de port : principaux centres de production Saint-Malo, Nantes et Bordeaux (nous y voilĂ !). Les meubles de port prĂ©sentent une particularitĂ© : ils sont rĂ©alisĂ©s en bois exotique massif, jusqu’au bĂąti, parfois jusqu’aux tasseaux.

L’émission de tv, de radio, ou l’article de presse qui m’a le plus frappĂ© cette semaine c’est : Wao! Hier soir sur Arte : En ThĂ©rapie!!!! On peut voir l’intĂ©gralitĂ© de la sĂ©rie sur Arte.fr
« Un psychanalyste, cinq patients et 35 Ă©pisodes qui durent le temps d’une sĂ©ance. La sĂ©rie se dĂ©roule dans le huis clos d’un cabinet parisien, au lendemain des attentats du 13 novembre 2015. « 

PlutĂŽt que d’ĂȘtre assise Ă  mon bureau, lĂ  tout de suite j’aimerais mieux : ĂȘtre sur une table de massage… En train de me faire masser… Huiles essentielles, musique douce… Soupir… Champagne rosĂ© et petits canapĂ©s fins…

Sur ce, bonne soirĂ©e et faites-vous plaiz’ : n’hĂ©sitez pas Ă  faire mon questionnaire de pas si ronchonne que ça!