Je ne teul’fais pas dire!

Le  « Je ne teul’fais pas dire! »  nouveau est arrivĂ©! Vous pouvez le reprendre chez vous, y rĂ©pondre dans les com’, en faire ce que vous voulez en tous cas 
 Ça me fera plaisir de vous lire! Pour copier les questions toutes prĂȘtes sans vous embĂȘter il faut dans la colonne de droite sur le canevas.

J’ajoute ici les liens vers les blogs qui participe :  Roseleen, Dr Caso, Peru y Francia, Valvita, Blanche, Catsud, Jenny, Cara, Un ange qui passe, Les empreintes du temps, se confier en secret
 Si j’ai oubliĂ© de vous ajouter dites le moi.

Aujourd’hui je me sens : Ă©nervĂ©e, fatiguĂ©e, frigorifiĂ©e, frustrĂ©e, mais heureuse parce qu’il y a plein de soleil.

Ce matin la premiĂšre personne Ă  qui j’ai parlĂ© une fois sortie de la maison : les gars des puces Ă  8h pĂ©tante! Ou mĂȘme : « moins dix »!

J’ai Ă©tĂ© super contente de : Hier j’ai vendu deux tasses chinĂ©es je ne sais plus combien au puces (moins de 10 euros en tous cas)… Je les ai revendu sur ma boutique en ligne 120€!!! Elles s’envolent pour New York, USA! Wao!

Ça m’a franchement Ă©nervĂ© de : de devoir rendre ma petite Opel Corsa avec laquelle j’avais fait amie-amie pendant 8 jours, pendant que la noiraude Ă©tait au garage… Ces salops on voulu rĂ©cupĂ©rer leur voiture de « courtoisie ». Snif… On Ă©tait tellement copine elle et moi…

Ma conversation/situation surréaliste de la semaine : je sÚche.

Je suis grognon : Oui, parce que « la noiraude », je savais plus lui parler et j’arrivais pas Ă  passer la premiĂšre pour sortir de ce putain de garage 😩 Snif. Je voulais garder l’autre… Celle avec le lecteur de CD qui fonctionne et la vitre conducteur qui se baisse…

Nan, mais franchement, tu trouves ça normal de/que : que des antiquaires ai dĂ©jĂ  tout raflĂ© avant 8h? J’arrive et je vois dĂ©jĂ  les pros qui ont terminĂ© leurs emplettes chez les brocs… Tss… Et en plus alors que j’avais trouvĂ© une merveille un pro me dit « Ah pardon , ça je viens de l’acheter » đŸ˜„

C’est exquis de : de conduire une voiture comme dans du beurre.

Ça me rend extatique : de faire de gratouilles au chat.

En ce moment je lis : toujours rien… A part des magazines de brocantes et des sites d’experts.

Je dis « respect » à :  ma mĂšre, d’avoir toujours eu une telle vitalitĂ© mĂȘme si c’Ă©tait dans sa nature et que ce n’Ă©tait pas un effort.

Je ne résiste pas à : manger un croissant avec mon café debout dans le froid mais au soleil.

J’vais t’dire une bonne chose : j’ai postulĂ© pour un poste Ă  mi-temps en collĂšge et je suis pas sĂ»re de regretter qu’il ne m’ait pas encore appelĂ©.

Dans ma bagnole je n’ai besoin de personne et j’écoute Ă  fond : Diego par son auteur, Michel Berger et j’avoue avec grande honte que je prĂ©fĂšre 100 fois la version du Johnny national.

La pensĂ©e hautement philosophique de la semaine : ce monde a bien besoin de moins de profits et de plus d’intelligence.

Je me taperais bien : des calamares fritos con un caña.

J’ai Ă©tĂ© raisonnable : je suis pas sĂ»re que ça soit tout Ă  fait moi d’ĂȘtre raisonnable, en fait.

Cette semaine pour la premiùre fois j’ai : ben, vendu sur ma boutique en ligne 🙂

L’émission de tv, de radio, ou l’article de presse qui m’a le plus frappĂ© cette semaine c’est : alors c’est un film, En LibertĂ©, que nous avons regardĂ© dimanche soir et que j’ai adorĂ©. En plus les acteurs sont aussi de mes acteurs prĂ©fĂ©rĂ©s : Pio MarmaĂŻ et AdĂšle Haenel. On a beaucoup ri et en ce moment ça fait du bien 😉

PlutĂŽt que d’ĂȘtre assise Ă  mon bureau, lĂ  tout de suite j’aimerais mieux : dans une piscine.

Sur ce, bonne soirĂ©e et faites-vous plaiz’ : n’hĂ©sitez pas Ă  faire mon questionnaire de ronchonne!