Ça fait presque un mois, y’a un siĂšcle, y a une Ă©ternitĂ© : « le nouveau je n’teul fais pas dire! »

Ses derniers temps Je me suis beaucoup plus occupĂ© de ma brocante, que de mon blog… J’ai chinĂ©, chinĂ©, chinĂ© et vendu sur mon site… Le bilan est dans le vert mais quand mĂȘme assez dĂ©cevant car mon hĂ©bergeur prend une marge beaucoup trop grosse et je songe Ă  en changer.

Non je n’ai pas fait le bon choix : en acceptant peut-ĂȘtre trop vite fin aoĂ»t un mi-temps de prof doc dans un collĂšge-lycĂ©e ou sommes plusieurs doc. De mauvaises habitudes ont Ă©tĂ© prises dans ce bahut et l’ambiance n’est pas super super.

Alors parfois: j’ai envie de faire autre chose que mon mĂ©tier. Non : pas la brocante. Ça nourrit pas sa femme.

Des petites choses que vous pouvez retrouver sur ma boutique

RĂ©gime : dĂ©but juillet j’ai pris de bonne rĂ©solution et je continue Ă  perdre des kilos. Mais je pars de loin… Je suis encore trĂšs loin de mon objectif. Je ferai la fĂȘte quand je passerai en dessous de 75 k.

Copines  : A force que je l’esquive, ma « copine toxique » a fini par me larguer. Je dis larguer parce qu’elle m’a blacklistĂ© d’un coup. Elle continue cependant Ă  m’espionner un peu via les rĂ©seau.

Le chat : va mieux. Plus de puces. Moins de cacas intempestifs, mais toujours des vomitos sur les lits… Il se fait fait vieux. Il ne saute plus sur les fenĂȘtres aussi facilement, ça lui demande un effort.

El Marido : a fĂȘtĂ© ses 50 balais. Bienvenu au club!.

El Joven : a fait sa rentrĂ©e Bordeaux Montaigne. Il fait plein de math et d’informatique. La soirĂ©e de jeudi dans un bar rĂ©servĂ© pour « soirĂ©e d’intĂ©gration » a Ă©tĂ© positive. je crois qu’il est heureux de lĂ  oĂč il est.

Assiette Ă  bouillie avec rĂ©servoir pour mettre de l’eau chaude afin que la repas de bĂ©bĂ© ne refroidisse pas trop vite. Porcelaine de Limoges. AnnĂ©es 50.

Ce qui me fait rire : discuter avec les brocanteurs, les brocanteuses, les serveurs, la vie!

PĂŽle Emploi : vu que je ne suis qu’Ă  mi-temps, PĂŽle m’a colĂ© un prestataire censĂ© me rebooster via visio. L’autre jour j’ai donc parlĂ© pendant plus d’une heure avec une « conseillĂšre » qui (je l’ai appris via un fameux site) a eu sa licence l’annĂ©e derniĂšre et qui m’a dit Ă  la fin de l’entretien « Je vous remercie c’Ă©tait trĂšs intĂ©ressant ». Je me suis retenue de lui dire : « J’aimerais pouvoir en dire autant ».

Ce que j’ai à faire : harceler la nouvelle mutuelle que nous avons avec le job del Marido et qui est un peu (beaucoup) une arnaque

J’aimerais bien : de venir commerçante. Mais le commerce, est-ce que ça s’invente? C’est pas parce que pĂ©pĂ© et mĂ©mĂ© Ă©taient commerçants que ça me coule dans les veines? Et puis l’Ă©nergie? Faire comme tous ces magasins qui ferment au bout de deux ans…?

Dans ma bagnole je n’ai besoin de personne et j’écoute Ă  fond : Oh oh oh oh ! Staying alive, staying alive!

Chat tirelire, ça serait dommage de le casser! Fin 19Ăšme dĂ©but 20Ăšme comme l’atteste le cachet qu’il a sous le coussin.

La pensĂ©e hautement philosophique de la semaine : y’a trop de gens cons. Ils devraient rester chez eux au lieu de faire des queues de poisson ou d’insulter les gens. Ma fleuriste (oui j’en ai une « Un jardin en ville ») m’a dit qu’elle ose plus prendre sa voiture tellement elle a peur de se faire insulter 😩 Je sais exactement ce qu’elle ressent.

Ca me rend triste Y’a un copain del Joven, dĂ©scolarisĂ© depuis la seconde, qui dit que le covid lui donne une bonne raison de ne plus sortir de chez lui. Ce garçon, super intelligent, trop intelligent, a passĂ© 7 mois dans un hĂŽpital Ă  Paris qui porte le nom d’une rue connue pour ses restaus japonais 😩 Je crois qu’il s’Ă©tait fait virer du lycĂ©e parce qu’il rendaient digues ses profs car il leur prouvait qu’il en savait plus qu’eux… C’est un bon copain del Joven. Il a enfin Ă©tĂ© diagnostiquĂ© comme ayant le syndrĂŽme d’Asp… Je ne dis pas les mots, je ne veux parler de lui ouvertement, non plus.

Ma semaine : ne commence pas demain. Elle commencera jeudi matin.

Je vous souhaite néanmoins une excellente semaine. Bisous