Buller c’est mieux

IMG_20190428_101139

Je ne suis pas passionnĂ©e par mon travail au point de ne vouloir que ça dans la vie. Oh ça non! Ce que j’aime plus que tout c’est buller. Quand je dis buller j’entends : jardiner su mon balcon, me promener dans les rues ensoleillĂ©es et acheter des jolies plantes pour mes balcons… Ou bien fouiner dans un joli magasin et papoter amicalement avec une ou un vendeur… Le boulot c’est bien, mais chiner aux puces c’est carrĂ©ment mieux. Passer deux heures dans une librairie et repartir avec 2 ou 3 bouquins c’est top… S’installer confortablement pour les lire Ă  une terrasse mi soleil, mi ombre… Ou sur un banc du jardin public c’est le rĂȘve tranquille, en Ă©coutant les feuilles bruisser sous le vent. J’aime mon boulot oui… Mais dĂ©jeuner avec une copine c’est mieux que la cantine avec les collĂšgues! Non, vraiment il n’y a rien de plus beau que de faire du vĂ©lo sur les quais, cheveux au vent, puis de mettre les pieds dans le miroir d’eau, avant d’aller prend un rafraichissement ou un cafĂ© dans un endroit cosy ou les serveurs et les serveuses sont de bonne humeur, sur une petite place que je connais oĂč il y a des arbres. Sortir un bloc et se mettre Ă  dessiner. Se donner rdv avec une amie et aller voir le dernier Almodovar c’est une forme de bullage incomparable. Mon cƓur soupir aprĂšs les mercredis que je n’ai pas eu cette annĂ©es et que j’espĂšre bien rĂ©cupĂ©rer l’an prochain! Aujourd’hui c’est mercredi et je n’ai rien fait de tout cela pour cause de bronchite carabinĂ©e. Ma doctrice m’a arrĂȘtĂ© deux jours. Demain je reviens au boulot et je vais passer une autre commande de bouquins pour 225€, ça aussi, c’est plutĂŽt sympa, faut avouer…

La fin de l’annĂ©e se traine.

La photo du jour :

IMG_20190505_165828

Aux bordelais : alors? C’est quelle rue?

Ma conversation surrĂ©aliste de la semaine : encore une collĂšgue qui m’a appelĂ© « dame du CDI » en s’adressant Ă  des Ă©lĂšves… Je ne sais mĂȘme pas si je dois encore relever? « Non chĂšre collĂšgue, je suis prof doc, pas dame du CDI ». Ça commence Ă  ĂȘtre lassant… Pour l’Ă©tĂ© je vais me faire floquer un t-shirt…

Coup de gueule : rien de particulier et pourtant je commence Ă  en avaoir marre du lycĂ©e. Du coup je suis plutĂŽt contente d’imaginer que je n’y serai pas l’annĂ©e prochaine. mais bon on sait ce qu’on quitte, on ne sait pas ce qu’on trouve.

Ecologie : franchement encore mieux que de rĂ©utiliser toujours les mĂȘmes poches en papier pour le pain autant carrĂ©ment les refuser et mettre les baguettes directement dans son tote/panier/sac-Ă -dos…

Pourquoi? Les Ă©lĂšves ne lisent pas, n’ouvrent ni magazines, ni bouquins, ni rien… Ce CDI est magnifique, calme, plein de super lectures et les Ă©lĂšves ne pensent Ă  leur smartphones… Il y a un cĂŽtĂ© trĂšs dĂ©sespĂ©rant Ă  y travailler.

EL Joven : va toujours bien. Il devait faire un scanner vendredi. Ca me saoulait Ă  100% mais sa toubib avait fortement insistĂ© pour qu’il le fasse bien qu’il aille parfaitement bien maintenant. Conclusion? Il n’ont rien vu au scanner… Oh, quelle surprise.

Penser Ă  : repasser ou pas le CAPES de doc l’an prochain. Je confirme : si tu ne bosses pas un concours… Ben, t’es pas admissible… Surtout celui-lĂ  qui est particuliĂšrement chiant.

SantĂ© : j’ai la pire bronchite depuis des annĂ©es. Ne sais pas encore si je vais aller bosser demain.

PÎle Emploi : ne soyez pas pressés, le festival commencera en juin!

Mon employeur : m’a pris 9% de mon salaire pour les impĂŽts. Je savait bien que ça ne se passerait pas sans couilles dans le potage! Pour quoi je dis ça? Parce que officiellement on ne devrait rien me prendre et tout prendre sur le salaire du Marido, c’est comme ça sue c’est Ă©tabli sur notre « espace des impĂŽts ». Encore des mails Ă  faire…

Mon employeur : m’a fait une seule feuille de paye pour fĂ©vrier et mars. (Rappelez-vous qu’il avait oublier de me payer en fĂ©vrier). Aucune allusion Ă  FĂ©vrier dans la feuille de paye. J’ai juste une paye « royale » en mars. (Royale… Quand je dis royale… C’est toujours moins que la paye normale de certains) Ça va ĂȘtre facile Ă  expliquer Ă  PĂŽle ça encore…

Film : hier soir on a regardĂ© L’Avare avec Louis de FunĂšs. C’Ă©tait drĂŽle. El Joven a bien ri. C’Ă©tait plus sympa que ce que j’imaginais. Un bon film finalement.

État d’esprit du samedi

La cour de mon lycée :la cour

Livres :

culottées.jpg

J’ai achetĂ© ce beau livre (couverture cartonnĂ©e de qualitĂ©, pages Ă©paisses) pour le CDI de mon lycĂ©e. (Le tome 1 Ă©galement que j’ai dĂ©jĂ  Ă  la maison). Je prĂ©fĂšre le tome 2 car PĂ©nĂ©lope Bagieu y parle de femmes que je ne connaissais pas. Tous ces portraits sont passionant, comme par exemple celui de Temple Grandin nĂ©e en 1947 Ă  Boston, autiste, professeure de zootechnie et de sciences animales Ă  l’universitĂ© d’État du Colorado. Une femme passionnante. je vous conseille vivement ce bouquin.

FlĂąneries : pas eu le temps de flanner cette semaine. Demain.

Humeur : Pas top. je me suis bien cassĂ© le dos cette semaine avec les spĂ©cimens. Je souffre en permanence depuis plusieurs jours… Et pas une « petite douleur ». Un truc bien sauvage.

Ma conversation surrĂ©aliste de la semaine : avec une surveillante qui me parle de l’Ă©lĂšve « sourd-muet ». Je me suis un peu Ă©nervĂ©e en lui faisant remarquer qu’il Ă©tait loin d’ĂȘtre muet, heureusement pour lui… Grrr. J’Ă©tais un peu Ă©nervĂ©e.

Coup de gueule : Contre les « spĂ©cimens » qui arrivent par cartons au CDI. Je commence Ă  en avoir marre. Ils nous sont envoyĂ©s, Ă  nous profs docs, pour que nous les distribuions aux autres profs. Je fais apporter les cartons par de grands Ă©lĂšves musclĂ©s jusqu’au CDI , puis les ouvrent, fait des piles, par ordre alphabĂ©tique, pour chaque profs et ensuite leur envoie un mail pour qu’ils viennent les chercher. La moitiĂ© des profs docs se rebelle contre ce systĂšme stupide et font apporter les cartons directement en salle des profs et ne s’en occupe en rien. De toutes façons de s’en occuper n’apporte aucune valeur ajoutĂ©e Ă  l’affaire et ne fait que contribuer au fait que nous ne soyons pas mieux considĂ©rĂ©/e/s.

Ecologie : essayons de ne plus du tout acheter de bouteilles en plastique ou de contenants en plastique ou toute autre connerie en plastique.

joies

Un autre livre : BROCHMANN , Nina et STOKKEN DAHL Ellen. Les joies d’en bas. Actes Sud, 2018. 448 p. Je l’ai reçu cette semaine avec le reste de ma super commande pour les filles du lycĂ©e. Je l’ai juste feuilletĂ© donc je n’ai pas encore d’avis dessus, si ce n’est qu’il m’a lair trĂšs chouette. Vous pouvez en lire plus ici.

EL Joven : est presque comme neuf. Il grandit tjrs : 1m77. La semaine prochaine on lui fera quand mĂȘme une IRM. La toubib insiste.

Penser Ă  : faire apporter les cartons de spĂ©cimens directement en salle des profs par les Ă©lĂšves musclĂ©s.Ben oui, on va encore en recevoir…

Avis perso : on peut ĂȘtre prof dans un bahut catho et ne pas ĂȘtre tradi-conservatrice, comme la plupart de mes collĂšgues.

PĂŽle Emploi : Je n’ai ni signĂ© mon nouveau contrat (qui commence au 29 avril), ni mon pv d’instal’. TravaillĂ© pour l’Ă©duc nat c’est un exemple pour la France. Blanquer devrait le dire Ă  tout le monde. Ce qui fait que je ne sais pas jusqu’Ă  quand je travaille… Bref.

Je vous souhaite Ă  toutes et Ă  tous, un excellent weekend. Bises!

 

État d’esprit de fin de vacances

El balcĂłn de la casa :

balcon2

Malheureusement on ne se rend pas compte de la couleur Ă©clatante des fleurs sur mes photos 😩

balcon

frida-kahlo-una-biografia

Livres : Je viens de lire ce trĂšs beau livre. je connaissais dĂ©jĂ  trĂšs bien la vie de Frida Kahlo mais ça m’a fait plaisir de la relire avec ces belles illustrations. Je regrette de ne pas l’avoir achetĂ© dans ma derniĂšre commande pour mon CDI, cela aurait Ă©tĂ© une chouette acquisition pour faire connaĂźtre cette peintresse aux ados. C’est une de mes peintresse prĂ©fĂ©rĂ©es, elle est vraiment dans mon top ten.

self_portrait_1

FlĂąneries :

IMG_20190423_120153

Humeur : ça va, ça va…

Ma conversation surréaliste de la semaine :

Ma copine et collĂšgue Lidia, prof d’esp’, croisĂ© en ville :

Tu travaillais toi cette semaine?

Moi : ben…. Non…. Pourquoi j’aurais bossĂ©?

Lidia : Ben je suis passĂ© dans mon 2Ăšme bahut et Paolo bossait (collĂšgue aide-doc OGEC = Organismes de gestion de l’Enseignement catholique).

Moi : Ah oui! mais c’est parce qu’il est pas prof, il est OGEC!

Lidia : …………….. gnĂ©?

Moi : Moi je suis prof, comme toi… Tu vois… je bosse pas pendant les vacances…

Lidia : ……. GnĂ©?

Moi : Mais Paolo, il est pas prof… il est aide-doc, il est payĂ© par l’OGEC, pas par l’Educ-Nat, c’est pour ça qu’il bosse pendant la moitiĂ© des vacances. Tandis-que  BĂ©linda (qui bosse dans le mĂȘme bahut), elle est prof, comme nous, c’est pour qu’elle elle Ă©tait pas lĂ …

Lidia : Aaaaaaaaaaaaaaaaah bon? Elle est prof BĂ©linda? Elle est prof de quoi?

Moi : Ben prof documentaliste, comme moi!

Lidia : ……GnĂ©?

Je cois que mon métier disparaitra avant que les collÚgues aient compris que nous sommes collÚgues et ce, depuis 1989.

Coup de gueule : quand est-ce que tout le monde va comprendre qu’il ne s’agit plus seulement de recycler mais surtout de ne pas acheter de trucs suremballĂ©s, de ne plus acheter aucune bouteille d’eau ou autre en plastique et de recycler ses poches en papiers pour les lĂ©gumes et les fruits jusqu’Ă  ce qu’ils lĂąchent et les mĂȘmes poches en papier ou en tissus pour le pain?

Ecologie : (et c’est aussi un coup de gueule) je vais Ă©crire de ce pas un mail au CSA pour protester contre les pub pour le Roundup Ă  la tv. Je suis dĂ©goutĂ©e.

Un autre livre : Je suis en train de lire ce livre trĂšs drĂŽle, voir presque surrĂ©aliste. je me demande bien ce que cela peut donner en français? Si vous voulez me le dire vous ĂȘtes cordialement invitĂ© Ă  le lire.

EL Joven : va bien malgrĂ© ses cernes mauves. Avons vu la toubib cette semaine, elle insiste pour qu’on lui fasse quand mĂȘme l’IRM prĂ©vue le 10 ami.

Penser Ă  : passer l’aspi dans ma voiture. On dirait une voiture de clodotte.

Avis perso : C’est dĂ©jĂ  la fin des vacances?

PĂŽle Emploi : c’est le monde Ă  l’envers… Il ont donc encaissĂ© de ma part un chĂšque de 90€

Mon employeur : m’a versĂ© 1 223,71 € ce mois-ci pour mon temps plein.  Bac +4. Contractuelle de l’Ă©tat… Alelluya mes frĂšres et mes sƓurs! Et pourtant j’ai Ă©tĂ© augmentĂ©e! GrĂące aux syndicats l’ensemble des maĂźtres dĂ©lĂ©guĂ©s, (les « maĂźtres aux » : oui ça existe toujours) sont passĂ©s de de la grille des M.A 2 dans celle des M.A 1. Youpi! Du coup je m’attendais Ă  un peu plus…

Message perso à mon gardien : on ne vous a pas embauché uniquement pour faire peur aux écureuils et pour détruire la faune. Vous pouvez aussi nettoyer !

Ciné : ai envie de voir une comédie pour rire, seuelement rire sans me poser de questions! Demain.

Et voilĂ  c’est tout pour cette semaine! A la semaine prochaine!

Les p’tites questions de Dr Ka.

J’aurais plein de choses Ă  raconter mais je vais d’abord rĂ©pondre studieusement aux questions « du dimanche soir » de Dr K. Comme elle, je serais trĂšs heureuse de lire vos rĂ©ponses dans les commentaires ou sur vos blogs !   Vous pouvez aussi lire les rĂ©ponses de Roseleen et de Valvita. Et demain, peut-ĂȘtre, je vous raconterai mes lectures.

Saint-Michel789.jpg

  • Quelles sont (ou ont Ă©tĂ©) vos traditions de PĂąques?

Quand j’Ă©tais gamine pour PĂąques on allait dĂ©jeuner chez ma grand-mĂšre Ă  une vingtaine de kilomĂštres de chez nous, plus au nord et dans les terres, Ă  la limite de la VendĂ©e. C’Ă©tait une magnifique table avec les nappes brodĂ©es aux initiales de mes grands parents, les serviettes deux fois grandes comme les torchons actuels, les entrĂ©es… La galette de PĂąques traditionnelle (dont j’ai la recette et que je fais parfois, en dehors de PĂąques), les fruits au sirop maison, etc. Mon pĂšre disait que PĂąques c’Ă©tait plus important que NoĂ«l. Je voyais vraiment pas pourquoi, vu qu’il n’y avait ni arbre de PĂąques, ni cadeaux, ni messe de minuit. Cependant il est arrivĂ© que mon pĂšre aille Ă  la messe pour PĂąques. On cherchait les petits Ɠufs dans le jardin… Plus tard, une fois adulte, ma mĂšre aimait nous offrir Ă  chacun un gros Ɠuf de J de B. Pour El Joven, je cache encore des petits Ɠufs partout dans l’appart, Ă  sa demande. Aucun sentiment religieux.

à cÎté grosse cloche

  • Vous arrive-t-il de pousser le bouton pour appeler l’ascenseur plusieurs fois d’affilĂ©e?

Non, car en gĂ©nĂ©ral le bouton s’allume pour signifier que la demande a Ă©tĂ© prise en compte.

  • Et le bouton pour fermer les portes de l’ascenseur? Pensez-vous vraiment que cela serve Ă  quelque chose?

Cela m’arrive surtout pour les rouvrir quand elles se ferment et que quelqu’un arrive en pressant le pas. Dans ce cas ça marche bien, et dans l’autre aussi, en gĂ©nĂ©ral. Cela doit visiblement dĂ©pendre des ascenseurs.

rue entre deux murs.jpg

  • Quelles sont vos phobies?

Les ascenseurs. Les restaurants sans fenĂȘtres. Les hĂŽtels avec des chambres trop petites et des fenĂȘtres microscopiques. Les couloirs Ă©troits.  Les cinĂ©mas avant que le film commence, mais pas si je suis en bout de rangĂ©e. Les rats et les corbeaux (que personne ne me dise qu’ils sont intelligents, je m’en fiche). Être au milieu d’une foule compacte.

  • Quelle est la chose que vous vous estimez vraiment chanceuse d’avoir?

Ma famille.

quais.jpg

  • Est-ce que vous avez dĂ©jĂ  volĂ© quelque chose?

Y’a prescription. je pense avoir plus donnĂ© que volĂ©.

Rue des Faure.jpg

  • Qui a rĂ©cemment Ă©tĂ© trĂšs sympa avec vous et pourquoi/comment?

TrĂšs sympa? Vraiment… Bon, aimable oui : le boucher et la bouchĂšre, le libraire, ma petite boulangĂšre. Gentils : les Ă©lĂšves qui sont polis et qui m’aiment bien. Des collĂšgues qui m’apprĂ©cient… Mais « TrĂšs sympa », genre qui fait un truc inattendu et « trĂšs sympa« …? Bah….

 

Etat d’esprit du vendredi

El balcĂłn de la casa :

balcon2

Le muguet avait fleuri pour le premier avril et ce n’Ă©tait pas un blague.

balcon3

Romarin, lavande, thym citron, menthe…

Zone du dehors intérieur

Livres : j’aime cette librairie du cours Victor Hugo. Je n’achĂšterai cependant pas ND de Paris. J’y fais mes commandes pour le lycĂ©e.

FlĂąneries : avec les vacances sco’ j’ai repris mes promenades dans les rues que les touristes n’empruntent pas, ou peu, ou seulement par ce qu’ils se sont perdus.

Fatigue : ça va mieux. j’ai dĂ©jĂ  beaucoup moins mal au dos aprĂšs une semaine Ă  ne pas ĂȘtre assise la plus grande partie de la journĂ©e sur ma mauvaise chaise de bureau cassĂ©e. Oui je pourrais faire la demande d’en avoir une autre. Oui je le ferai. C’est probablement l’annĂ©e prochaine qu’elle arrivera, ou pas.

Humeur : y’a pas Ă  dire les vacances, mĂȘme Ă  domicile, ça fait du  bien, ça dĂ©tend…

Peau : toujours aussi blanche. Mi piel es blanca y también estå blanca. Pablo es moreno y estå moreno. Isabel es rubia y estå muy morena. Pablo ¥Qué blanco estås!

Zone du dehors

Cheveux : de plus en plus fins, avec de plus en plus de fils d’argent… De plus en plus stylĂ©e en fait! Classe.

Ma conversation surrĂ©aliste de la semaine : pas de conversation Ă©trange cette semaine (Quoi que…). mais des choses entendues : « Je me suis vraiment Ă©nervĂ©e et c’Ă©tait pas littĂ©ralement! » WTF, c’Ă©tait comment alors? GnĂ©? Une copine aussi qui a dit exactement le contraire de ce qu’elle voulait dire. Étrange. Une dame antiquaire Ă  la tv qui dit en faisant l’experte « C’est du laque, c’est du laque… » en parlant d’un boite laquĂ©e japonaise ou chinoise… Étrange pour une « experte »…

Coup de gueule : rendez le pognon de dingue!

Rue buhant

Ecologie : je réutilise également, depuis quelques mois, les poches en papier pour les baguettes de ma super boulangerie qui fait du pain méga bon.

Poids : moins 8 kilos par rapport Ă  aoĂ»t dernier. Quand mĂȘme! Y’a encore du chemin…

Culture : ai assistĂ© Ă  un entretien entre Eduardo Mendoza et un journaliste de SO Ă  la Station Ausone (Mollat) c’Ă©tait super sympa.

PĂŽle Emploi : m’a redemandĂ© des sous bien que je me sois dĂ©sinscrite… Je leur ai rendu.

Étrange : je bosse beaucoup plus mon espagnol que ma documentation (capes doc). Aussi c’est agaçant de ne pas ĂȘtre sĂ»re d’ĂȘtre admissible et de devoir quand mĂȘme rĂ©viser les oraux « au cas oĂč!!! » . Et je n’ai aucune raison cette annĂ©e de bosser mon esp’… Sinon que cela me passionne… Je suis compliquĂ©e.

EL Joven : va trĂšs bien (estĂĄ blanquillo eso sĂ­). Pour rattraper son retard (3 mois sans lycĂ©e 😩 ) Son pĂšre lui fait bosser ses maths et moi son espagnol (ser y estar, por y para, les temps du passĂ©, le subjonctif prĂ©sent et passĂ©, la condition. et puis on va regarder : « TanbiĂ©n la lluvia » qu’ils vont Ă©tudier au retour des classes (je suis copine avec Lisette, prof d’esp’ dans son lycĂ©e qui fait la mĂȘme chose que la prof Del Joven, ça me permet de me tenir au jus. Faut-il dire qu’El Joven Ă  une tendance Ă  planer? Y’a du boulot pour sortir cet animal de son ordi… Pareil que son cousin au mĂȘme Ăąge.

Penser Ă  : descendre le compost

Avis perso : un tiens vaut mieux que deux tu l’auras.

Message perso : la drÎle de petite plante grasse pousse trÚs bien dans son petit pot. Je répÚte : la drÎle de petite plante grasse pousse trÚs bien dans son petit pot.

Amitiés : Hier bonne conversation avec Lisette en attendant pour faire dédicacer nos bouquins, demain déjeuner avec Colette.

Envie : qu’une fĂ©e fasse le mĂ©nage Ă  ma place.

Bonne journée à toutes et tous et bon weekend!