Burdigala c’est d’la bombe!

Il y a quelques semaines j’ai fait connaissance avec des potesses, d’un pote des bozars de P√ī, qui m’ont parl√© de soir√©es « mod√®le vivant » qu’elles organisaient et j’ai suivi l’affaire via FB… Vive FB! J’avais pas pris un crayon ou un pinceau depuis novembre! d√©but novembre!

La semaine derni√®re donc, entre 20h30 et 22h30, y’avait « atelier » dans un « bar √©ph√©m√®re » √† c√īt√© de la gare. C’√©tait dr√īle parce que c’√©tait √† 3 maisons de mon premier appart, celui que je partageais avec Mi Hermano Mayor. Comme j’avais pas envie de prendre le bus et de changer de bus barri√®re de ceci ou de cela*. J’ai donc d√©cid√© de prendre ma Titine pour me rendre √† la gare. Je suis partie t√īt parce que je me suis bien imagin√©e que de se garer √† la gare ne se ferait pas les doigts dans le nez, un bras √† la fen√™tre en chantonnant du Jo Dassin.

lolaLa mod√®le est une fille qui fait des spectacles de « burlesque ». Nous avons dessin√© sur des pauses de 2,5 ou 10 minutes. L√† √ßa devait √™tre 5.

En arrivant j’ai du en effet faire 3 fois le tour de mon ancien quartier avant de faire un cr√©neau franchement styl√© rue Fieff√©, juste devant l’immeuble ou Christine avait un studio. je ne m’√©tais pas trop balad√© √† pied, dans le quartier depuis un bail. J’ai l’impression qu’un immeuble a √©t√© r√©tr√©cit et que d’autres ont pouss√©. C’est un quartier qui a toujours √©t√© pauvre. je l’ai trouv√© encore plus pauvre.

Bon finalement en marchant sur mon vieux trottoir, je me suis arr√™t√© pur regard√© mon vieux chez moi, ce qui m’a valu d’√™tre accost√© par un vieux copain de copain qui ne me remettait pas du tout mais me voyant avec mon carton a dessin et ma boite √† outils m’a dit que le bar que je cherchais c’√©tait par l√† et qu’il y¬† allait aussi. on est rentr√© ensemble. La soir√©e a √©t√© franchement g√©niale. C’√©tait pas du nu et c’√©tait pas plus mal, c’est sympa aussi de dessiner des habits!

IMG_20160605_153040_1CSTiti (t-shirt noir) en balade √† trotinette : le bordeluche typique du dimanche ūüôā Les barri√®res sont dues √† la pr√©sence du paquebot de tourisme, normalement il n’yen a pas.

C’√©tait vraiment cool de me retrouver avec une bande de dessinateurs. On a bu des blancs lim√©s et puis on s’est dit √† dans un mois, pour du nu. Je suis super contente et j’esp√®re trouv√© d’autres moyens de dessiner en groupe comme √ßa. Sur que √ßa se fait ailleurs et que je peux arriver √† le faire plus souvent.

IMG_20160605_153412

Voil√†. Autrement j’ai un m√©ga coup de soleil dans le dos et sur les √©paules parce qu’on s’est promen√© dimanche et que le petit air de la Garonne m’a prise en traitre. Titi √† fait de la trotte sur les quais : Place la Bourse/le skate park et retour. Il faisait beau, il y’avait une expo cours du Chapeau Rouge, un cours de fitness public sur les quais, une bande joueurs de tambour hallucinante, un club se skate, des presseurs de jus d’orange…

 

I love my capitale ūüôā Titi a trouv√© g√©nial le sol de la rue Ste-Cath pour la trotinette. Apr√®s on a regard√© pass√© les gens en sirotant un rafraichissement √† la terrasse de l’Utopia…

Je renonce √† sortir le chat, qui n’a pas franchement l’air d’appr√©cier mes efforts…Je crois qu’il est heureux comme √ßa.

C’√©tait les derni√®res nouvelles de la bordelaise et fi√®re de l’√™tre ūüėČ Bisous, cailloux, genoux et kin√© si besoin!

*Les boulevards à Bordeaux sont ponctués de barrières selon les routes qui les traverses : nous avons ainsi : Barrière de Bègles, barrière de Toulouse, barrière St-Genès, barrière de Pessac etc..

Le jardin public

Jardin pub Bx1

Le jardin public de Bordeaux c’est un peu comme la plage de la Concurrence de LR mais sans la mer… C’est un grand lieu de promenade, de farniente et de bronzette. Autrefois j’y venais √† pied depuis la rue de la Rousselle. Maintenant je prends le tram, et je le retrouve avec le m√™me plaisir, El Hijito aussi.

On y est bien, une petite brise l√©g√®re souffle. Tous les √Ęges s’y retrouvent : les djeuns en plein cagnard, les plus petits et les plus √Ęg√©s √† l’ombre des arbres sur les bancs ou autour des tobogans.

Voici une peinture √† l’huile sur carton de r√©cup’ que mon p√®re a faite probablement dans les ann√©es 40 (ma banni√®re vous l’avez reconnue). Depuis des ann√©es je l’ai dans ma chambre. Avant d’√™tre revenu √† Bx parce qu’elle me rappelait la ville aim√©e et maintenant tout simplement parce que c’est le jardin public, parce que c’est mon p√®re qui l’a faite et que je la trouve jolie.

Photo1361

Hier mon objectif √©tait de trouver o√Ļ mon p√®re s’√©tait assis pour la peindre. Ma t√Ęche √©tait rendu un peu plus difficile par le fait que ce qu’on n’√©tait visiblement pas √† la m√™me saison (√† cause du feuillage on ne voit pas le b√Ętiment du fond √† gauche, en jaune sur le tableau). J’ai tout de suite compris que je m’√©tais toujours tromp√© sur l’endroit d’o√Ļ il l’avait fait et j’ai facilement rectifi√©. J’ai cru trouv√© le bon spot l√† :

Jardin public 2

Puis en regardant les photos sur mon t√©l√©phone √† l’ombre, j’ai rectifi√© encore, c’√©tait probablement plus loin, l√† :

jardin4

L’all√©e sur la droite me parait plus √† sa place. Malheureusement je ne me suis pas plac√©e au bon endroit. Il faut que je recule un peu me d√©place vers la gauche, puis me ravance un peu pour avoir le perfect spot! Il faudra aussi que je photographie les bordelais en train de bronzer en sirotant un rafraichissement! lol Il y a l√† la terrasse d’une brasserie o√Ļ on peut se restaurer de steack-frites et salades √† tout heure! Peut-√™tre y prendrai-je un cafecito?

Une photo du net de la brasserie :

pique-nique-bordeaux

Le batiment qu’on voit comme une tache jaune sur la peinture:

bordeaux_jardin_public_1

Qui ressemblait à ça vers 1900!

les_serres_jbjp.png

888_001

Il s’est forc√©ment assis sur le bord de ce bassin pour peindre…El Hijito et moi nous sommes assis l√† et c’√©tait √©vident. On √©tait tout content. La prochaine fois pour avoir le « spot parfait » il faut juste qu’on d√©cale nos fesses sur la gauche. A v√©rifier! Je prendrai avec moi une reproduction du tableau pour bien me placer ūüėČ

Hier :

IMG_20160504_160654.jpg

En 1900

Bordeaux-terrasse-jardin.jpg

bassin-Bordeaux-jardin-public

J’ai d√©j√† h√Ęte d’y retourner! Luxe, calme… Pas volupt√© mais de la s√©r√©nit√©…

Bisous, genoux, hiboux.

Utamaro Kitagawa

Estja328-9253

Gravure sur bois environ 33 x 22,5 cm, lieu : collection des Beaux-Arts de Paris.

Kitagawa Utamaro, ou ŚĖúŚ§öŚ∑Ě ś≠ĆťļŅ,¬† est un peintre japonais n√© vers 1753 et mort en 1806, sp√©cialiste de l’Ukiyo-e. Litt√©ralement ¬ę¬†image du monde flottant¬†¬Ľ : l es fameuses « estampes japonaises ». Il est particuli√®rement connu pour ses repr√©sentations de jolies femmes, mais son Ňďuvre comprend √©galement de nombreuses sc√®nes de nature et d’animaux.

Il rencontre un grand succ√®s posthume en occident au 19i√®me si√®cle. On dit qu’il a influenc√© les impressionnistes par ses cadrages « modernes » et le graphisme de ses estampes. Il paraitrait que Klimt en tous cas a √©t√© tr√®s influenc√© par lui.

tatoo

Tatouage : Vincent Hachen Tattoo

C’est ce tatouage d√©couvert aujourd’hui sur FB qui m’a inspir√© ce billet, et je crois qu’Utamaro, dessinateur japonais du 18i√®me a inspir√©, directement ou indiractement mais s√Ľrement, ce tataoo ūüôā

En bref :

Je sors le chat sans laisse tous les jours, et il s’habitue bien.

Y’a du gros progr√®s du c√īt√© de mes genoux, mais faut pas s’emballer!

Le chat est toujours un peu chiant la nuit, mais moins.

Certains voisins sont plus bruyants que prévus.

Les travaux dans l’appart avance lentement mais s√Ľrement.

Bisous et ratatouilles, chatons, fripouilles et grenouilles! prenez soin de vous!

JJ Sempé

semp√©Jean-Jacques Semp√© est probablement le dessinateur que j’admire le plus et qui m’inspire une vraie tendresse. Ou alors c’est la tendresse de ses livres qui m’inspire une vraie admiration.

62SempeRNS

Mes parents avait deux ou 3 livres de lui que j’adorais d√©vorer au calme, encore et encore, comme des madeleines de Proust. J’en ai achet√© quelques uns d’occasion, des vrais, dans leur jus. Il observe, tout est un peu d√©risoire √† travers ses yeux. Tout est vu, il ne manque rien. Rien ne lui √©chappe, tout le fait sourire et nous avec.

Les histoires qu’il raconte me fascine par leur m√©lancolie… Le sens de la vie, le destin, l’in√©luctable, le « ce qui doit arriver arrive »¬† Une sorte de fatalisme… de tristesse.

InsondablesMysteres

Ses petits personnages me touchent √©norm√©ment : Les petites femmes romantiques, Emma Bovary du XXi√®me si√®cle, les hommes compl√®tement falots… Ou les artistes √©bouriff√©s, les intellos vus avec une¬† bienveillance moqueuse, les hommes d’affaires… Les int√©rieurs cossus… (Je pense m√™me avoir appris ce mot en lisant un de ses livres!)…

Grandes biblioth√®ques pleines de livres, de lustres, de luxe…Ou au contraire petits int√©rieurs parisiens √† la Raymond et Huguette : t√©l√©, napperon, poisson rouge. Je me plonge dans son univers avec d√©lectation, je r√™ve, compl√®tement aspir√©e par ses histoires, comme dans une bulle le temps d’un livre… semp√©-pr-avion2J’adore tous les d√©tails de ses dessins, l’overdose de d√©tails,¬† l’exag√©ration de d√©tails, qui rendent les situations √† la fois √©touffante et loufoque. Juste un mot, une petite phrase fait ressortir l’ironie de la situation.

http://www.ina.fr/video/2437328001 (Si le lien ne s’affiche pas bien cliquez dessus ūüėČ

J’adore le sourire de cet homme! Il a aujourd’hui 83 ans et est malheureusement tr√®s ralenti par la maladie, m√™me si il garde toujours le m√™me sens de l’humour et les m√™mes √©tincelles dans le s yeux.

Je vous fais de grosses bises et vous souhaite une belle journée sous la pluie!

PS : le radiologue a dit que mes genoux √©taient ok et que si je continuais √† souffrir il faudrait faire une IRM. le probl√®me n’est pas « osseux ». Je vois ma toubib demain.

 

 

 

Hommages ou profitages ?

barbies

« Les Deux Fridas de Frida Kahlo »¬† et¬†¬† « Le Cri d’Edvard Munch »

Il y a vraiment des gens qui ont de dr√īles d’id√©es, ou alors des id√©es dr√īles? Je ne sais pas. Ces d√©tournements me font rires. Alors c’est une id√©e dr√īle. En m√™me temps je ne trouve pas que ce soit vraiment de l’art. Plus, une plaisanterie. De quoi faire une expo? Pas de quoi faire une expo? De quoi faire¬† buzzz sur Internet? Assur√©ment puisque je ne peux pas m’emp√™cher de partager mon √©tonnement avec vous.

J’avoue que je trouve que c’est tr√®s r√©ussi. Et le fait est que √ßa des expos et de l’artiste , Catherine Th√©ry (clique sur son nom pour aller sur son site) une artiste reconnue.

L√† (clique) je trouve cette analyse qui me surprend un peu : « En les pla√ßant (les barbies) dans les plus c√©l√®bres peintures classiques, souvent √† la place des hommes, l‚Äôartiste fran√ßaise soul√®ve des questionnements quant √† la place de la femme dans la soci√©t√©, √† ses crit√®res de beaut√©, d‚Äôintelligence, dans le pr√©sent comme dans le pass√©. » Hum… En regardant ces interpr√©tations des « classiques », je ne pense pas √† tout √ßa personnelement. √áa me parait juste : dr√īle. Mais si il faut y voir un message, alors, pourquoi pas… Ou : non.

The_Scream

Le Cri, Ňďuvre expressionniste d’Edvard Munch (1863-1944 norv√©gien) . Il en existe 5 versions (3 peintures, 1 pastel et une litho) r√©alis√©es entre 1893 et 1917. L’une des 5 versions a √©t√© vendue aux ench√®res √† New York 119,9¬†millions de dollars. Au 2 mai 2012, c’est le record de vente d’une peinture aux ench√®res.

les deux fridas portrait

Les Deux Fridas,  Frida Kahlo (peintre mexicaine, 1907-1954) 1939.

Tableau peint √† la suite de son divorce d’avec Diego Rivera, l’homme de sa vie, qui avait 21 ans de plus qu’elle, une sorte de « mentor » avec qui elle a eu un mariage plus qu’agit√© : la Frida¬† de droite repr√©sente celle qu’aimait Diego Rivera, une « Frida » traditionnelle en costume mexicain.¬† La « Frida » de gauche est « europ√©enne », √©mancip√©e,¬† et repr√©sente la Frida que Diego n’aimait plus. Il l’avait abondamment tromp√©, notamment avec sa sŇďur. Elle l’avait tromp√© en retour… Les histoires d’amour finissent mal, en g√©n√©ral.

J’aime beaucoup Frida Kalho, son oeuvre et sa vie me touche √©norm√©ment. Quand j’√©tais √©tudiante ses peintures m’ont inspir√©es pour introduire dans mes aquarelles des √©l√©ments de ma vie, pour en faire des sortes de dessins symboliques plein de cl√©s…

Pour en revenir aux barbies, je ne vois pas trop l’int√©r√™t artistique ou social de ces r√©alisations… Ca me fait rire, c’est joliment fait. Mais j’ai l’impression que c’est ce que l’on fait quand on a pas d’inspiration propre. Alors on copie, on pastiche, on fait des « hommages ». Un peu facile. Bref.

Aujourd’hui le soleil brille. « La France est en deuil ». Pour moi ce sont les familles des personnes d√©c√©d√©es qui sont en deuil. La France je ne sais pas. Mais moi je flippe vraiment, j’ai peur, c’est comme √ßa. Je n’ai pas l’impression que √ßa va s’arr√™ter si simplement. J’ai la trouille pour nous tous. El Marido part √† Bruxelles cet apr√®m. Pas envie qu’il prenne l’avion et transite dans les a√©roports. Tout en me disant qu’aujourd’hui la s√©cu devrait √™tre au taquet.

Je vous embrasse tous et vous souhaite le meilleur.

Elisabeth Vig√©e-Lebrun encore et toujours

Portrait_Of_The_Artists_Brother_by_√Člisabeth_Vig√©e-Lebrun√Čtienne Vig√©e, le fr√®re de l’artiste (1773, elle a 18 ans), mus√©e d’art de Saint-Louis (USA).

Je suis heureuse de dire que la premi√®re fois que je suis all√©e visiter le ch√Ęteau de Versailles (√ßa devait √™tre vers 72 ou 73) avec ma tante (la famille de ma m√®re √©tait de Versailles) je suis tomb√© amoureuse, raide dingue des peintures de Vig√©e Lebrun et j’ai commenc√© √† collectionner les cartes postales de ses Ňďuvres (les fois o√Ļ j’allais au ch√Ęteau). La d√©licatesse, la tendresse, la beaut√© de ses peintures me subjuguaient enfant et toujours maintenant. C’est un lien avec ma tante aussi. Quand El Hijito est n√© (√† St Germain-en-Laye) elle est venu nous voir tous les deux et m’a apport√© une carte d’une expo qu’on pouvait voir √† Louveciennes, une carte d’un tableau d’Elisabeth Vig√©e repr√©sentant un petit gar√ßon, le dauphin.

Vigée_Lebrun_Portrait_of_Young_Woman

Portrait de jeune femme (vers 1797), musée des beaux-arts de Boston.

Les femmes ont un dr√īle de destin. J’ai regard√© hier un documentaire passionnant sur cette peintre. Chance, c’√©tait √† 20h50, sur Arte. Ca aurait pu √™tre √† 23h. Mais Elisabth a √©t√© tr√®s √† la mode cette ann√©e, « fashionable » comme on disait √† l’√©poque. Pour la premi√®re fois il y a eu en 2015 une r√©trospective de son Ňďuvre, et plein de bouquin. Il parait qu’au 20√®me si√®cle elle a √©t√© compl√®tement ignor√©e. Les critiques d’arts (encore eux!) la jugeait mi√®vre, Simone de Beauvoir en disait du mal, critiquait son id√©alisation de la maternit√©! (C’est quoi son probl√®me √† la Simone?)

Vous pouvez regarder le doc sur ce lien http://www.arte.tv/guide/fr/061836-000/le-fabuleux-destin-d-elisabeth-vigee-le-brun-peintre-de-marie-antoinette je crois.

En tous cas au 20√®me si√®cle Mahie et sa tante (oui je parle de moi √† la troisi√®me personne et s√Ľrement beaucoup d’autres gens adoraient d√©j√† ou encore) les tableaux de cette artiste pr√©coce.

joseph vernet

Claude Joseph Vernet par Vig√©e Lebrun, 1778, Le Louvre, Paris. (Cliquez sur l’image)

Dans mon Robert de 1985 on lui consacre 13 lignes et une reproduction d’un de ses tableaux repr√©sentant Marie-Christine de Bourbon Naples illustre l’article. L’article n’est pas compl√®tement √©logieux, on lui reproche un peu trop d’aff√©terie. Greuze lui √† 20 lignes et une illus’ √©galement. Bon, aurait pu en donner un peu plus √† Elisabeth, elle vaut bien n’importe lequel de ses contemporain masculin je crois.

L’ann√©e derni√®re quand je suis all√©e √† Versailles (enfin √† Rocquencourt) il y avait gr√®ve des bus, ma tante de plus de 85 ans est venu me chercher en voiture et m’a fait pass√© devant le ch√Ęteau ūüôā On a pas √©t√© visit√©,¬† √ßa aurait √©t√© tr√®s fatigant pour elle et j’ai bien peur que les visites d’aujourd’hui o√Ļ Versailles ressemble aux couloirs du m√©tro aux heures de pointes ūüė¶¬† ne m’apportent rien, je pr√©f√®re garder mes souvenirs.

Allez les amis, poutous plein de microbes!