La rue Saige

La rue Saige est une très petite rue, perpendiculaire à la rue Sainte-Catherine, « coincée » entre le cours de l’Intendance et les Galeries Lafayette. Sur le côté paire, elle est intégralement occupée par le grand magasin, qui prend tout le pâté de maison compris entre la rue Saige, la rue Ste Cath, la rue Porte Dijeaux et la place Puy Paulin.

3 RueSaige et garage

Du côté impaire les portes sont toutes rouges. Et peu nombreuses. On va du 3 au 13. Mon père habitait au 3 quand il était étudiant. A deux pas du Grand Théâtre. Ce qui devait être bien pratique pour y aller faire le figurant ou « la claque », comme il nous l’a raconté.

3RueSaigeC’est une rue peu passante. Il n’y a qu’un seul commerce, où l’on peut manger vite fait ou boire un café. Autrefois ce n’était pas une rue très engageante. Maintenant le pavement est tout joli, on à plaisir à prendre cette rue si on veut éviter les rues commerçantes.

5 rue saigeElle est plutôt étroite et sombre… Mais la pierre bordelaise est claire quand elle a été ravalée.

7 rue saige9 rue Saige11 rue Saige13 Rue Saigefaçade 11 rue Saigefaçade des Galeries vue du N°3Le côté caché des galeries. C’est là que tous les employés fumeurs fument leurs clopes à la pause… Mais je ne les ai pas photographiés.

Face au n°11La seule porte qui ne soit pas rouge dans cette rue.  Un immeuble imbriqué dans les Galeries.

La seule porte non rouge

Et qui mériterait bien d’être repeinte. En rouge.

Les tradistions bordelaisesLa tradition bordelaise du lancer de godasses d’un copain n’est pas perdue.

Pause K rue Saige l'entrée

Pause K rue Saige

refaçade des Galeries vue du N°3Rue saige audessus Pause KSouvenir de Bx toute noire ❤

rue Saige dos rue SteCathEn regardant vers la place Puy Paulin. Bx est une des villes de France où il y a le plus de vélo! Ah mais si j’ai photographié les employées des Galeries papotant!

Rue Saige vers Ste Cath

En regardant vers la rue Sainte-Catherine.rueSaige3façade

Dommage que les fenêtres du premier étage ne soient pas « d’époque » , surtout celle du milieu. Quand j’habitais le « quartier historique » les carreaux de mes fenêtres étaient très anciens, avec des bulles dedans.

Et voilà, c’était ma promenade du jour…

Portez-vous bien et @+

Jeudi c’était CAPES d’esp…agnol

IMG_20180330_162517Hé oui voilà c’est déjà derrière nous! Ce qui paraissait si lointain avant Noël est déjà passé. Jeudi j’ai planché 5 heures non stop sur version, thème et grammaire… Comme, vous le savez, je travaille comme prof-doc depuis fin janvier… Donc : Je n’avais rien révisé pour la question « grammaire » et je me suis  logiquement bien ramassé sur ce point. Partie où il est facile de gagner des points quand on révise bien… Mais bon, depuis que je suis dans mon établissement du centre ville, avec mes drôles d’oiseaux d’élèves, je suis heureuse d’être prof-doc et pas prof d’esp, alors… j’y suis allée à la cool, les mains dans les poches… sans rien réviser, ni ma conjugaison, ni ma grammaire… En gardant en tête que, de toutes façons j’avais pas envie d’être prof d’esp (parce que c’est une expérience qui ne m’a pas vraiment fait du bien en novembre 😦 )

Ça m’a fait super super plaisir en revanche de plancher sur des traducs, c’est vraiment une passion pour moi! Globalement je m’en suis bien sortie. Après… C’est un concours…  Celui que je passe s’appelle le 3ème concours, il est réservé aux personnes ayant travaillé au moins 5 ans en entreprise. On ne passe que cette épreuve de 5 heures à l’écrit, tandis que ceux qui passe le « concours externe » passe une autre épreuve de dissert, de 5 heures également. Autrement, on est noté pareil. Sauf que le nombre de place pour le « 3ème » est de 5 pour toute la France 😀 et on devrait être une douzaine à aller aux oraux. Enfin « on », ceux celles qui iront…IMG_20180330_162521

en tous cas ça m’a changé les idée et fait des vacances puisque j’avais l’autorisation de ne pas bosser les deux jours d’avant pour « révisions ». J’ai pas révisé… Le mercredi j’ai passé l’aprèm à courir ophtalmo et opticiens pour El Joven.

Le vendredi je finis plutôt, en partant, je suis tombée dans la cour sur Mélusine, une chouette collègue qui a un rôle très important auprès des EIP dans le bahut. C’est « the » collègue avec qui j’ai plaisir à papoter, une vraie copine. Comme il était encore tôt on été prendre un thé rue des 3 Petits Lapins et on a encore papoté pendant presque 2 heures  sur nos élèves, le CAPES et plein d’autres choses. Il faisait beau en  fin d’après-midi. Vivement que le soleil s’installe… Bon week-end à toutes et tous.

IMG_20180329_153626IMG_20180329_153655

Une vie de prof-doc

Prendre le tram un peu trop tôt, pas tant pour arriver en avance que pour être dans un tram ou tout le monde peut être assis.

Arriver dans le coeur de Bx et prendre un double espresso à emporter avec un croissant nature, et le trouver trop fort (le café).

Traverser le cour avec encore 15 minutes d’avance et voir un élève en faut des escaliers en fer qui m’attend et crie « Mme Prof-Doc, ouais!!! » (en vrai il a dit mon nom de famille 😉 )

Croiser des élèves dans la rue en skate (eux pas moi).

Consoler des secondes en pleurs avec des fraises chimiques mais tellement réconfortantes.

Penser que je vais passer le capes la semaine prochaine.

Ne pas oublier de m’occuper du club d’échecs.

IMG_20180311_184143.jpg

Être heureuse du succès du club de Lettering.

S’occuper de la semaine de la presse. Vérifier les abonnements.

Avoir mal à la gorge à cause d’un virus et à force de gueuler aussi.

Bien rigoler avec des élèves adorables… Causer avec des collègues sympas. Se dire qu’il va falloir boire moins de café.

Se retrouver dans un tram bondé parce que partie 5 minutes trop tard.

Se dire que je suis heureuse d’être de retour à la maison. Bx.

 

 

 

Let it snow

C’est grosso modo seulement la deuxième fois de sa vie qu’El Joven voit de la neige qui tient. Elle ne sera tombée que pendant deux heures et n’aura tenue que deux heures de plus… Mais ça aura rendu cette journée mémorable pour lui ! Quant à la fromagère d’Inter, elle a dansé de joie (véridique) quand on lui a dit qu’il neigeait.IMG_20180228_110021

On pouvait lire sur une fameuse page bordelaise :

 » IL NEIGE. A BORDEAUX. SI.
Retenez bien ce 28/02/2018, plus rien ne sera jamais comme avant.
Le tram B ne tombera plus en rade entre Peixotto et Saint-Nicolas, les Girondins écraseront le Barça en finale de Ligue des Champions, Vincent Feltesse sera élu maire de Bordeaux et Philippe Poutou président de la métropole. Les balcons tiendront tout seul à Ginko, on vendra des habits de bon goût dans le bas de la rue Sainte-Catherine, et les gens se feront des câlins sur la rocade le matin. Il NEIGE A BORDEAUX, ADIEU ANCIEN MONDE ! »

Comprenez-vous? Pour nous c’est une évènement intergalactique!!!

Bisous!

-5 et plus de tram’ à Bx… Misère!

Ce matin j’étais tout prête à partir au boulot, attendant que la secrétaire qui commence à 8h me dise : « Ok c’est bon, j’ai l’arrêt de Philippine, tu peux venir! » Ce qu’elle a fait à 8h45. Donc j’ai pris ma voiture et j’ai constaté que -5° à Bx  on a pas l’habitude, comment dire… On a pas les manteaux qu’il faut! Heureusement j’ai acquis il y a 15 jours des bottes fourrées et de ce côté là tout allait bien… Jusqu’à ce que j’arrive à mon arrêt de tram (après m’être garée) et que là je constate que tout allait mal 😦

pont-de-pierre-a-pied

« Difficile de prendre le tramway ce mardi matin, à Bordeaux. Première à être tombée en rade, la ligne C, qui a repris doucement vers 9 heures. Les lignes A et B (la mienne!) circulent à nouveau depuis 11 heures (11h00!!!)
Dur, dur, ce mardi matin pour prendre un tramway dans l’agglomération bordelaise. » (Sud-ouest)

Du coup j’ai pris un bus, puis un autre bus, puis un tram et je suis arrivée à bon port à 10h30 😥 Il y a des jours… Qui reviennent toutes les semaines sur cette ligne de tram…

Selon Bordeaux Métropole, ces pannes sont liées au froid (au frois!!! Mais c’est seulement -5!!!). « Les températures « trèèèèèès » basses provoquent des problèmes de captage. Pour la ligne A, c’est au niveau des raccords entre les deux types d’alimentation, par le sol et aérienne. Pour la B, ces problèmes de captage concernent un tronçon d’alimentation par le sol. (Sud-Ouest) Oh miiiiiiisère!!!!

Je peux vous dire que si il y avait un parking dans mon établissement j’arrêterai de me faire shmire au moins une fois par semaine avec ce fichu tram!!!

Bon ce soir tout allait mieux j’étais super heureuse dans mon tram. En l’attendant rue Vital Carles je suis toujours en plein extase de regarder le soleil couchant sur les pierres dorées de la ville, la cathédrale, c’est tellement beau… Ca vaut tous les sacrifices, toutes les pannes 😉

Autrement je me suis coincé le dos à cause de cette chaise de bureau toute pourrie qui me sert de siège là-bas… Je ne sais ce que je vais pouvoir faire… je l’ai remplacé par une chaise normale mais c’était pas beaucoup mieux conclusion ce soir je déguste… Autrement le taf est chouette, les élèves sont chouettes et les collègues aussi.

Je vous bise.

 

 

Prendre ta douleur…

C’est le titre d’une chanson que je n’aime pas, pourtant aujourd’hui c’est le  titre qui me vient spontanément pour ce post… Même si on ne peut prendre la douleur de personne… Même si en Arménie, cela se dit, selon Dédé.

Depuis mon passage au lycée pro, il faut bien que je l’avoue, j’ai du mal à voir the bright side of life, la frange argentée du nuage, à sourire de la beauté du couché de soleil que je suis en train de regarder par ma fenêtre (enfin je ne vois pas le soleil lui même, juste les petits nuages dorés…). Je suis morne.IMG_20180104_152612

Il serait de bon ton que je vous souhaitasse à tous une très bonne année 2018, mais la journée a été morne… Et il y a un moment dans la vie, ou peut-être plusieurs, ou peut-être seulement dans cette journée sinistre, où on fini par trouver ça inutile. Et pour une fois ma balade en ville ne m’a pas remontée le moral… IMG_20180104_152826

Un copain Del Joven est en vacances chez nous. Bien sûr ils ne sortent pas de sa chambre où ils sont connectés sur tous les écrans possibles et imaginaires depuis deux jours que le copain est là et avant c’était pareil. Je me demande si mon fils va finir par ressembler à un navet, sans forces, avec le métabolisme d’une tranche de pain de mie. Donc, je les ai un peu obligé à aller faire un tour en ville… « Pour prendre l’air ».IMG_20180104_153220Depuis le mois de novembre ma voiture a commencé à sentir l’humidité, de plus en plus, de plus en plus mauvais… Le pare-brise avant dégoulinant d’eau à l’intérieur tous les jours… Une horreur, un truc qui n’était jamais arrivé dans mon petit pot de yaourt défraichi… Et voilà que Le Pote en montant à l’arrière me dit que le tapis de sol est détrempé et que le siège et le tapis sont plein de moisi 😦 Soupiiiiiiiiiiiiiiiiiir. Help. Tu veux prendre ma douleur là ou pas…?IMG_20180104_153312La nuit a été filandreuse et poisseuse, je me suis levée 5 fois pour chasser les fantômes de la nuit. Dès que je refermais les yeux ma mère était vivante à nouveau, et très malade.  J’ai pris ta douleur, ma pauvre amie du grand-nord, mais malheureusement c’était du « Pomme C » pas du « Pomme X », ta douleur à toi est toujours là, bien réelle.IMG_20180104_153924En ville, mes ados marchaient 3 pas derrière moi en se racontant leurs histoires. J’aurais mieux fait de sortir seule j’aurais pas eu l’impression d’être aussi seule et je me serais amusée à entrer dans les jolis magasins qui ennuient tellement les garçons de presque 15 ans. Moi aussi j’avais besoin de m’aérer la tête qui était pleine des histoires du « divorce » de L . C’est bien de « prendre la douleur » mais depuis plusieurs jours à écouter/lire L. J’avais tout son mal-être en moi et ça débordait vraiment comme la Garonne à marrée haute ces jours-ci.

IMG_20180104_155642

J’avais envie de tester une brulerie, marchand de thé et j’avais besoin aussi d’acheter un petit cadeau, une petite attention pour une copine. Alors on a passé un bon moment dans ce magasin charmant a humer différents thés… Dont les prix n’étaient pas affichés… Mais le thé en brulerie, ça vaut toujours plus ou moins le même prix, non?   C’est là que si vous pouviez prendre ma douleur… Ça m’arrangerait… Deux des thés en question coutaient 3 fois le prix d’un thé « normal »…Étant d’une humeur assez « down » et n’ayant pas demandé le prix avant de passer à la caisse, j’ai payé 😦 honteuse et confuse, en jurant, mais un peu tard, qu’on ne m’y prendrait plus…

IMG_20180104_170455

Des touristes nous ont dépassé en Segway et j’ai râlé intérieurement que malgré la tempête ils ne se soient pas envolés. La rue St-James et la rue du Pas-St-Georges sont de plus en bobotisées (si c’est possible). On a marché jusqu’à la Garonne. Elle était marron et le vent soufflait fort. Le miroir d’eau ne fonctionnait pas et à la place une bande de gamins faisait du skate. J’aime les gamins qui font du skate. On s’est accoudé à a la rembarde de bois et on a regardé la Garonne. Mes ados  disait des trucs comme « Tu fais la bombe et chplof! », « Tu crois que c’est profond? », « Maman tu crois que c’est aussi profond que la hauteur de la Bourse? » (Bâtiment qui fait face à la Garonne). Il y avait beaucoup de vent… Un peu de pluie. J’avais prévu d’aller prendre un café et des chocolats quelque part mais il n’en était plus question après la douloureuse de la brulerie.

IMG_20180104_170514

Comme un 3ème sachet de thé était pour moi je m’en suis fait une théière que j’ai bu intégralement, comme j’aurais bu un authentique pipi de la sainte vierge (pardon pour ce blasphème)… Il n’était pas si terrible que ça… Dans le magasin j’avais senti aussi un pot de thé qui sentait le lait, caillé. Ça devait être le plus cher du magasin heureusement son odeur m’a dégouté au point de me faire faire la grimace pour la plus grande joie du patron. Je suis forte en grimace.

Il ne me reste plus qu’a à vous souhaiter une bonne année. Cela se fait .

Je vous embrasse.