Jeudi c’Ă©tait CAPES d’esp…agnol

IMG_20180330_162517HĂ© oui voilĂ  c’est dĂ©jĂ  derriĂšre nous! Ce qui paraissait si lointain avant NoĂ«l est dĂ©jĂ  passĂ©. Jeudi j’ai planchĂ© 5 heures non stop sur version, thĂšme et grammaire… Comme, vous le savez, je travaille comme prof-doc depuis fin janvier… Donc : Je n’avais rien rĂ©visĂ© pour la question « grammaire » et je me suis  logiquement bien ramassĂ© sur ce point. Partie oĂč il est facile de gagner des points quand on rĂ©vise bien… Mais bon, depuis que je suis dans mon Ă©tablissement du centre ville, avec mes drĂŽles d’oiseaux d’Ă©lĂšves, je suis heureuse d’ĂȘtre prof-doc et pas prof d’esp, alors… j’y suis allĂ©e Ă  la cool, les mains dans les poches… sans rien rĂ©viser, ni ma conjugaison, ni ma grammaire… En gardant en tĂȘte que, de toutes façons j’avais pas envie d’ĂȘtre prof d’esp (parce que c’est une expĂ©rience qui ne m’a pas vraiment fait du bien en novembre 😩 )

Ça m’a fait super super plaisir en revanche de plancher sur des traducs, c’est vraiment une passion pour moi! Globalement je m’en suis bien sortie. AprĂšs… C’est un concours…  Celui que je passe s’appelle le 3Ăšme concours, il est rĂ©servĂ© aux personnes ayant travaillĂ© au moins 5 ans en entreprise. On ne passe que cette Ă©preuve de 5 heures Ă  l’Ă©crit, tandis que ceux qui passe le « concours externe » passe une autre Ă©preuve de dissert, de 5 heures Ă©galement. Autrement, on est notĂ© pareil. Sauf que le nombre de place pour le « 3Ăšme » est de 5 pour toute la France 😀 et on devrait ĂȘtre une douzaine Ă  aller aux oraux. Enfin « on », ceux celles qui iront…IMG_20180330_162521

en tous cas ça m’a changĂ© les idĂ©e et fait des vacances puisque j’avais l’autorisation de ne pas bosser les deux jours d’avant pour « rĂ©visions ». J’ai pas rĂ©visĂ©… Le mercredi j’ai passĂ© l’aprĂšm Ă  courir ophtalmo et opticiens pour El Joven.

Le vendredi je finis plutĂŽt, en partant, je suis tombĂ©e dans la cour sur MĂ©lusine, une chouette collĂšgue qui a un rĂŽle trĂšs important auprĂšs des EIP dans le bahut. C’est « the » collĂšgue avec qui j’ai plaisir Ă  papoter, une vraie copine. Comme il Ă©tait encore tĂŽt on Ă©tĂ© prendre un thĂ© rue des 3 Petits Lapins et on a encore papotĂ© pendant presque 2 heures  sur nos Ă©lĂšves, le CAPES et plein d’autres choses. Il faisait beau en  fin d’aprĂšs-midi. Vivement que le soleil s’installe… Bon week-end Ă  toutes et tous.

IMG_20180329_153626IMG_20180329_153655

Une vie de prof-doc

Prendre le tram un peu trop tĂŽt, pas tant pour arriver en avance que pour ĂȘtre dans un tram ou tout le monde peut ĂȘtre assis.

Arriver dans le coeur de Bx et prendre un double espresso à emporter avec un croissant nature, et le trouver trop fort (le café).

Traverser le cour avec encore 15 minutes d’avance et voir un Ă©lĂšve en faut des escaliers en fer qui m’attend et crie « Mme Prof-Doc, ouais!!! » (en vrai il a dit mon nom de famille 😉 )

Croiser des Ă©lĂšves dans la rue en skate (eux pas moi).

Consoler des secondes en pleurs avec des fraises chimiques mais tellement réconfortantes.

Penser que je vais passer le capes la semaine prochaine.

Ne pas oublier de m’occuper du club d’Ă©checs.

IMG_20180311_184143.jpg

Être heureuse du succùs du club de Lettering.

S’occuper de la semaine de la presse. VĂ©rifier les abonnements.

Avoir mal Ă  la gorge Ă  cause d’un virus et Ă  force de gueuler aussi.

Bien rigoler avec des Ă©lĂšves adorables… Causer avec des collĂšgues sympas. Se dire qu’il va falloir boire moins de cafĂ©.

Se retrouver dans un tram bondé parce que partie 5 minutes trop tard.

Se dire que je suis heureuse d’ĂȘtre de retour Ă  la maison. Bx.

 

 

 

Let it snow

C’est grosso modo seulement la deuxiĂšme fois de sa vie qu’El Joven voit de la neige qui tient. Elle ne sera tombĂ©e que pendant deux heures et n’aura tenue que deux heures de plus… Mais ça aura rendu cette journĂ©e mĂ©morable pour lui ! Quant Ă  la fromagĂšre d’Inter, elle a dansĂ© de joie (vĂ©ridique) quand on lui a dit qu’il neigeait.IMG_20180228_110021

On pouvait lire sur une fameuse page bordelaise :

 » IL NEIGE. A BORDEAUX. SI.
Retenez bien ce 28/02/2018, plus rien ne sera jamais comme avant.
Le tram B ne tombera plus en rade entre Peixotto et Saint-Nicolas, les Girondins Ă©craseront le Barça en finale de Ligue des Champions, Vincent Feltesse sera Ă©lu maire de Bordeaux et Philippe Poutou prĂ©sident de la mĂ©tropole. Les balcons tiendront tout seul Ă  Ginko, on vendra des habits de bon goĂ»t dans le bas de la rue Sainte-Catherine, et les gens se feront des cĂąlins sur la rocade le matin. Il NEIGE A BORDEAUX, ADIEU ANCIEN MONDE ! »

Comprenez-vous? Pour nous c’est une Ă©vĂšnement intergalactique!!!

Bisous!

-5 et plus de tram’ Ă  Bx… MisĂšre!

Ce matin j’Ă©tais tout prĂȘte Ă  partir au boulot, attendant que la secrĂ©taire qui commence Ă  8h me dise : « Ok c’est bon, j’ai l’arrĂȘt de Philippine, tu peux venir! » Ce qu’elle a fait Ă  8h45. Donc j’ai pris ma voiture et j’ai constatĂ© que -5° Ă  Bx  on a pas l’habitude, comment dire… On a pas les manteaux qu’il faut! Heureusement j’ai acquis il y a 15 jours des bottes fourrĂ©es et de ce cĂŽtĂ© lĂ  tout allait bien… Jusqu’Ă  ce que j’arrive Ă  mon arrĂȘt de tram (aprĂšs m’ĂȘtre garĂ©e) et que lĂ  je constate que tout allait mal 😩

pont-de-pierre-a-pied

« Difficile de prendre le tramway ce mardi matin, Ă  Bordeaux. PremiĂšre Ă  ĂȘtre tombĂ©e en rade, la ligne C, qui a repris doucement vers 9 heures. Les lignes A et B (la mienne!) circulent Ă  nouveau depuis 11 heures (11h00!!!)
Dur, dur, ce mardi matin pour prendre un tramway dans l’agglomĂ©ration bordelaise. » (Sud-ouest)

Du coup j’ai pris un bus, puis un autre bus, puis un tram et je suis arrivĂ©e Ă  bon port Ă  10h30 đŸ˜„ Il y a des jours… Qui reviennent toutes les semaines sur cette ligne de tram…

Selon Bordeaux MĂ©tropole, ces pannes sont liĂ©es au froid (au frois!!! Mais c’est seulement -5!!!). « Les tempĂ©ratures « trÚÚÚÚÚÚs » basses provoquent des problĂšmes de captage. Pour la ligne A, c’est au niveau des raccords entre les deux types d’alimentation, par le sol et aĂ©rienne. Pour la B, ces problĂšmes de captage concernent un tronçon d’alimentation par le sol. (Sud-Ouest) Oh miiiiiiisĂšre!!!!

Je peux vous dire que si il y avait un parking dans mon Ă©tablissement j’arrĂȘterai de me faire shmire au moins une fois par semaine avec ce fichu tram!!!

Bon ce soir tout allait mieux j’Ă©tais super heureuse dans mon tram. En l’attendant rue Vital Carles je suis toujours en plein extase de regarder le soleil couchant sur les pierres dorĂ©es de la ville, la cathĂ©drale, c’est tellement beau… Ca vaut tous les sacrifices, toutes les pannes 😉

Autrement je me suis coincĂ© le dos Ă  cause de cette chaise de bureau toute pourrie qui me sert de siĂšge lĂ -bas… Je ne sais ce que je vais pouvoir faire… je l’ai remplacĂ© par une chaise normale mais c’Ă©tait pas beaucoup mieux conclusion ce soir je dĂ©guste… Autrement le taf est chouette, les Ă©lĂšves sont chouettes et les collĂšgues aussi.

Je vous bise.

 

 

Prendre ta douleur…

C’est le titre d’une chanson que je n’aime pas, pourtant aujourd’hui c’est le  titre qui me vient spontanĂ©ment pour ce post… MĂȘme si on ne peut prendre la douleur de personne… MĂȘme si en ArmĂ©nie, cela se dit, selon DĂ©dĂ©.

Depuis mon passage au lycĂ©e pro, il faut bien que je l’avoue, j’ai du mal Ă  voir the bright side of life, la frange argentĂ©e du nuage, Ă  sourire de la beautĂ© du couchĂ© de soleil que je suis en train de regarder par ma fenĂȘtre (enfin je ne vois pas le soleil lui mĂȘme, juste les petits nuages dorĂ©s…). Je suis morne.IMG_20180104_152612

Il serait de bon ton que je vous souhaitasse Ă  tous une trĂšs bonne annĂ©e 2018, mais la journĂ©e a Ă©tĂ© morne… Et il y a un moment dans la vie, ou peut-ĂȘtre plusieurs, ou peut-ĂȘtre seulement dans cette journĂ©e sinistre, oĂč on fini par trouver ça inutile. Et pour une fois ma balade en ville ne m’a pas remontĂ©e le moral… IMG_20180104_152826

Un copain Del Joven est en vacances chez nous. Bien sĂ»r ils ne sortent pas de sa chambre oĂč ils sont connectĂ©s sur tous les Ă©crans possibles et imaginaires depuis deux jours que le copain est lĂ  et avant c’Ă©tait pareil. Je me demande si mon fils va finir par ressembler Ă  un navet, sans forces, avec le mĂ©tabolisme d’une tranche de pain de mie. Donc, je les ai un peu obligĂ© Ă  aller faire un tour en ville… « Pour prendre l’air ».IMG_20180104_153220Depuis le mois de novembre ma voiture a commencĂ© Ă  sentir l’humiditĂ©, de plus en plus, de plus en plus mauvais… Le pare-brise avant dĂ©goulinant d’eau Ă  l’intĂ©rieur tous les jours… Une horreur, un truc qui n’Ă©tait jamais arrivĂ© dans mon petit pot de yaourt dĂ©fraichi… Et voilĂ  que Le Pote en montant Ă  l’arriĂšre me dit que le tapis de sol est dĂ©trempĂ© et que le siĂšge et le tapis sont plein de moisi 😩 Soupiiiiiiiiiiiiiiiiiir. Help. Tu veux prendre ma douleur lĂ  ou pas…?IMG_20180104_153312La nuit a Ă©tĂ© filandreuse et poisseuse, je me suis levĂ©e 5 fois pour chasser les fantĂŽmes de la nuit. DĂšs que je refermais les yeux ma mĂšre Ă©tait vivante Ă  nouveau, et trĂšs malade.  J’ai pris ta douleur, ma pauvre amie du grand-nord, mais malheureusement c’Ă©tait du « Pomme C » pas du « Pomme X », ta douleur Ă  toi est toujours lĂ , bien rĂ©elle.IMG_20180104_153924En ville, mes ados marchaient 3 pas derriĂšre moi en se racontant leurs histoires. J’aurais mieux fait de sortir seule j’aurais pas eu l’impression d’ĂȘtre aussi seule et je me serais amusĂ©e Ă  entrer dans les jolis magasins qui ennuient tellement les garçons de presque 15 ans. Moi aussi j’avais besoin de m’aĂ©rer la tĂȘte qui Ă©tait pleine des histoires du « divorce » de L . C’est bien de « prendre la douleur » mais depuis plusieurs jours Ă  Ă©couter/lire L. J’avais tout son mal-ĂȘtre en moi et ça dĂ©bordait vraiment comme la Garonne Ă  marrĂ©e haute ces jours-ci.

IMG_20180104_155642

J’avais envie de tester une brulerie, marchand de thĂ© et j’avais besoin aussi d’acheter un petit cadeau, une petite attention pour une copine. Alors on a passĂ© un bon moment dans ce magasin charmant a humer diffĂ©rents thĂ©s… Dont les prix n’Ă©taient pas affichĂ©s… Mais le thĂ© en brulerie, ça vaut toujours plus ou moins le mĂȘme prix, non?   C’est lĂ  que si vous pouviez prendre ma douleur… Ça m’arrangerait… Deux des thĂ©s en question coutaient 3 fois le prix d’un thĂ© « normal »…Étant d’une humeur assez « down » et n’ayant pas demandĂ© le prix avant de passer Ă  la caisse, j’ai payĂ© 😩 honteuse et confuse, en jurant, mais un peu tard, qu’on ne m’y prendrait plus…

IMG_20180104_170455

Des touristes nous ont dĂ©passĂ© en Segway et j’ai rĂąlĂ© intĂ©rieurement que malgrĂ© la tempĂȘte ils ne se soient pas envolĂ©s. La rue St-James et la rue du Pas-St-Georges sont de plus en bobotisĂ©es (si c’est possible). On a marchĂ© jusqu’Ă  la Garonne. Elle Ă©tait marron et le vent soufflait fort. Le miroir d’eau ne fonctionnait pas et Ă  la place une bande de gamins faisait du skate. J’aime les gamins qui font du skate. On s’est accoudĂ© Ă  a la rembarde de bois et on a regardĂ© la Garonne. Mes ados  disait des trucs comme « Tu fais la bombe et chplof! », « Tu crois que c’est profond? », « Maman tu crois que c’est aussi profond que la hauteur de la Bourse? » (BĂątiment qui fait face Ă  la Garonne). Il y avait beaucoup de vent… Un peu de pluie. J’avais prĂ©vu d’aller prendre un cafĂ© et des chocolats quelque part mais il n’en Ă©tait plus question aprĂšs la douloureuse de la brulerie.

IMG_20180104_170514

Comme un 3Ăšme sachet de thĂ© Ă©tait pour moi je m’en suis fait une thĂ©iĂšre que j’ai bu intĂ©gralement, comme j’aurais bu un authentique pipi de la sainte vierge (pardon pour ce blasphĂšme)… Il n’Ă©tait pas si terrible que ça… Dans le magasin j’avais senti aussi un pot de thĂ© qui sentait le lait, caillĂ©. Ça devait ĂȘtre le plus cher du magasin heureusement son odeur m’a dĂ©goutĂ© au point de me faire faire la grimace pour la plus grande joie du patron. Je suis forte en grimace.

Il ne me reste plus qu’a Ă  vous souhaiter une bonne annĂ©e. Cela se fait .

Je vous embrasse.

 

 

No me hables de usted

IMG_20171222_104356.jpgBooks and coffe, Rue Saint-James

La semaine derniĂšre j’ai pris un cafĂ© avec Julie, une ancienne collĂšgue prof-documentaliste, de l’annĂ©e derniĂšre. C’Ă©tait sympa de pouvoir Ă©changer plein d’infos et de s’apercevoir que le monde des « remplaçants » est bien « petit » : « Ah, tu la connais?  »

J’aime bien cet endroit Books and coffee, c’est zen et les serveurs sont trĂšs cools, bonne ambiance. Julie se sentait rajeunie par le « mademoiselle » (elle n’a que 34 ans ou par lĂ ) et le tutoiement. J’aime bien le tutoiement, il me rappelle l’Espagne oĂč le vouvoiement est rĂ©servĂ© aux personnes que l’on doit « vraiment » respecter… Au collĂšge par exemple on tutoie les profs et les parents de ses copains. On utilise « usted » dans un entretien d’embauche, mais une fois dans l’entreprise normalement on tutoie son chef … Dans les magasins vendeurs et clients se tutoient, on tutoie ses beaux parents, etc… Souvent quand j’ai vouvoyĂ© des personnes en Espagne que j’aurais vouvoyĂ© en français, ils ont Ă©tĂ© trĂšs surpris, voir vexĂ©s « Suis-je si vieux? » « Suis-je si impressionnant? »

En espagnol on utilise la troisiĂšme personne du singulier ou du pluriel pour le « vous »de politesse  (le « vous » pluriel de « tu » c’est « vosotros », 2Ăšme pers. du sing .) usted renvoie au fĂ©minin comme au masculin.

L’espagnol est parlĂ© dans tous les pays d’AmĂ©rique Latine, Ă  l’exception du BrĂ©sil oĂč on parle portugais. En Argentine, au Chili et en Uruguay, les pronoms « tĂș » et « usted » sont considĂ©rĂ©s comme Ă©tant formels, trĂšs peu de personnes les utilisent, ils emploient « vos » Ă  la place :

Français : Tu peux venir. Espagnol : (TĂș) Puedes venir. Argentine : Vos podes venir.

Français : Tu es grand (bon, je sais pas quoi dire) . Espagnol : (TĂș) eres alto . Argentine : Vos sos alto.

Bon j’ai pas trouvĂ© de vidĂ©o illustrant parfaitement mon propos mais j’ai trouvĂ© cet amĂ©ricain qui a un parfait accent argentin pour vous donner une idĂ©e! Y vos que queres?

Bonne fin de journée!