Grosse cloche va…

Le ciel bleu d’Aquitaine cette après-midi avec de gros bouts de coton hydrophile dedans.IMG_20170508_160413La grosse cloche vue depuis le dernier étage du parking Victor Hugo.

IMG_20170508_162813Les gamins viennent sur le quais avec leur maillot pour se « baigner » dans le miroir d’eau… Et regarder les spectacles de rue. (Sauf que là j’avais pas envie de photographier le spectacle mais les spectateurs.)

Ai perdu toutes les photos de mon « téléphone » , y’en avaient qui étaient dedans depuis peut-être 10 ans 😦 (Passées d’un à l’autre…) Du coup, crotte, y’avaient des photos de la foire à la brocante et une ‘tite vidéo… Crotte crotte et recrotte…

IMG_20170508_160203

Bx fourmille de vie et de touristes. C’est comme être en vacances soi-même que de se promener. Je savourais aujourd’hui, avec mes hommes, la douceur de vivre de notre capitale girondine. Je souhaite que sa tranquillité dure encore et toujours.

J’espère qu’on va arrêter de parler politique un peu, partout, j’ai vraiment besoin d’une pause de ce côté là.

Bises, poutous et roudoudous! je vous souhaite une excellente semaine!

Si maman si…

Tour_pey_berland

Cette semaine j’ai beaucoup pensé à ma mère. J’avais envie de l’appeler, de lui parler, qu’elle me serre dans ses bras. Qu’elle me donne des conseils par rapport à l’éduc’ nat’… (Elle était prof).

C’est vrai, ce fut une semaine déprimante. J’attendais un coup de fil qui n’est pas venu. Et c’est déjà vendredi. J’ai tourné en rond, le chat m’a suivi. Hier j’ai été prendre l’air à Bordeaux : marcher dans « ma » rue Ste-Cath, admirer la vierge tout dorée de Pey Berlan : c’est ce dont j’avais besoin. J’avais besoin aussi de prendre un café en terrasse, mais j’ai pas eu le temps car j’ai trop magasiné et parce que quand je bosse pas je dois récupérer El Hijito et son cartable de 10 kilos à la sorti du collège afin que ses genoux (Osgood-Schlatter) ne souffre pas trop…

Cathédrale_de_Bordeaux_Tour_Pey_Berland_2017b

Je regarde les pigeons dans le parc de la résidence, la longue chevelure verte des arbres qui danse dans la pluie… Et je voudrais prendre les mains de ma mère dans les miennes, voir ses doigts ridés, les taches et les veines sur le dessus de ses mains bronzées, son alliance incrustée de ne jamais avoir été enlevée, et entendre sa voix.

C’est pas la forme olympique.

Should I stay or should I go?

Rahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh!

Raaaahhhhhhhhhhhhh………………..

Rahhhhhhhhhhhh?

Que faire?

Aujourd’hui je suis allée faire connaissance avec le collège et la prof-doc que je dois remplacer à 40 km de chez moi : rocade pendant un bon bout, puis départementale… Un peu plus de 45 minutes! Et c’était en matinée puis en début d’aprèm… C’est à dire PAS aux heures de pointe… J’ai très peur de ce que ça fait aux heures de pointe.

Bref : C’ÉTAIT LOIN!  Mais c’est faisable. Le collège est beaucoup plus petit que celui que j’ai quitté avant les vacances… Le CDI y est deux fois plus petit aussi. J’ai passé 3h avec la prof-doc que je vais remplacer… Et me voilà rassurée : ça devrait très bien se passer… Points négatifs : la cantine est tellement infecte qu’aucun prof n’y mange (le contraire de mon ancien établissement où la bouffe était cuisinée sur place et plutôt très bonne). Ça m’embête car je ne me vois pas préparer tous les soirs ma « gamelle ». Autre point négatif : on m’avait dit que c’était jusqu’au 18 avril, prolongeable, c’est en fait jusqu’au 5 avec peu de chance (aucune) d’être prolongé.

Ah oui! Vous vous dites : Ben quoi? pourquoi tu dis  » Raaaaahhhhh! » « Que faire? »

Parce que pendant que je roulais avec Géraldine (le nouveau nom de mon Waze-gps) pas très tranquillement mais plutôt accrochée à mon volant comme une bernique parce que le vent soufflait avec une telle force que j’étais assez stressée sur cette putain de route…

bernique.png

Donc, pendant que je roulais comme une bernique sous la tempête, mon téléphone (portable) à sonné (sans que je m’en aperçoive) (et de toutes façons je n’aurais pas répondu), donc… Et quand je suis arrivée devant le collège del Hijito (Surprise : maman est là pour te sauver de la tempête!) ça clignotait rouge et j’avais un message sibyllin de la DDE (???) qui me proposait un remplacement à Bordeaux.

La DDE euh…  Sur le chemin vers l’appart, je me demandais  comment diable, la DDE pouvait m’appeler pour une remplacement… La DDE n’est-ce pas la Direction départementale de l’équipement? D’où ont-ils eu mon CV ceux-là? Je nage dans le varech!

Bref , je ne vous fais pas languir plus que ça : j’arrive, j’appelle et la DDE… C,  c’est Direction Diocésaine de l’Enseignement Catholique! Raaaaaaaaaaaaaaaahhhh!

Et on me propose (suite à mon dossier de candidature) un remplacement juste à côté de chez moi. Si près que si j’étais audacieuse j’irais en vélo, si près que si j’étais conquérante j’irais à pieds, si près qu’en bus je mettrais 21 minutes! Si près qu’en voiture plus tram je mettrai 15 minutes! Alors qu’est-ce que je fais!?????

Aaaaaaaaaaaaaaargh! Je donne ma réponde demain matin à 8h30 précise! Je ne vois pas comment je ne pourrais pas dire oui. Les deux remplacements sont , « en un premier temps » pour 4 semaines. L’un commence ce mercredi, le deuxième mardi en 8…

Le seul bon point que je vois pour l’instant pour le collège du Médoc c’est que la sonnerie c’est ça :

Un album qui est dans le top 5 de mes albums cultes!

Bref, vous feriez quoi, vous?  Votre avis m’intéresse beaucoup!!!

A bientôt et prenez soin de vous!