Etat d’esprit du lundi

Photo : le marché de La Rochelle

IMG_20180718_110819

Fatigue : Les vacances s’est fait pour se reposer. Comment fait-on quand on arrive pas Ă  dormir sur son lieu de villĂ©giature?

Peau :  prend des couleurs, mais surtout le décolleté le visage, les épaules et les bras!

Ma conversation surrĂ©aliste de la semaine : voir mon post prĂ©cĂ©dent sur le gars qui menaçait sa fille de l’enfermer en plein soleil dans la voiture.

Esprit : vagabond.

Cerveau : victime de ses flashbacks. LR retour vers le futur. Je passe mes nuits a errer dans mon lycée.

Culture :
Couv_303925.jpg
Je viens de lire cette BD que j’envisage d’acquĂ©rir dans mon prochain CDI si ce n’est pas encore fait.
TrĂšs chouette autant pour les adultes que pour les ados qui ont la seconde guerre mondiale au programme. J’ai beaucoup aimĂ©.
On y parle de : amitié / collaboration / antisémitisme / périple / résistance juif /occupation / solidarité /photographie / seconde guerre mondiale / shoah / pédagogie / adolescence

Julia Billet et Claire Fauvel
Éditeur : Rue de Sùvres (10/05/2017)

Musique :

Regret : Ne pas ĂȘtre plus organiser pour voir un max de gens pendant les vacances.

Penser Ă  : tĂ©lĂ©phoner Ă  certaines personnes que j’aime.

Avis perso : qui trop embrasse mal Ă©treint. Ô combien de fois vĂ©rifiĂ©.

Message perso : Ă©vite la solitude.

AmitiĂ©s : parfois on est un peu déçu, il ne faut pas avoir trop d’espĂ©rance.

Bonne soirée à tous et bonne semaine!
Sur une idĂ©e Zenopia et Postman en suivant l’exemple de Roseleen.

Montagnes russes

Lundi j’arrive au boulot pour dĂ©couvrir que notre Ă©tablissement a Ă©tĂ© saccagĂ© pendant le weekend, et que je ne peux pas accĂ©der Ă  « mon » cdi car nous attendons la police. Nous l’avons attendu tout la journĂ©e , elle n’est jamais venue, zaĂŻ zaĂŻ zaĂŻ zaĂŻ! J’avais une tonne de boulot Ă  faire j’Ă©tais vĂ©nĂšre j’ai passĂ© la journĂ©e en salle des profs (ou il y a un ordi en rĂ©seau) et oĂč j’ai  pu faire le minimum et papoter avec les collĂšgues. J’ai quand mĂȘme demandĂ© au chef de me libĂ©rer plus tĂŽt dans l’aprĂšm…

Ai inscrit Titi dans son futur lycĂ©e. Avons passĂ© une heure et quart Ă  Ă©couter la dame responsable des secondes. On en avait ras la pastĂšque. Ces derniers jours j’ai entendu plusieurs profs (pas elle) parler des « s’gondes », ce qui me fait prendre consciences de ma suĂ©douestitude, parce que je trouve ça moche. On dit « se-condes »… « S’gondes »… Pfff!

Mardi je suis arrivĂ©e en avance pour tout ranger (car on allait pas encore les attendre) (de toutes façons ils ne sont pas venus mardi non plus). L’accĂšs au CDI n’Ă©tait pas officiellement permis  par moi aux Ă©lĂšves. Un premier Ă©lĂšve de lycĂ©e m’ai aidĂ© Ă  ramasser tous les bouquins. Puis un Ă©lĂšve de cycle 3 qui oscille entre charmant et stupidissime/horripilant (rĂ©guliĂšrement interdit de CDI par moi mĂȘme)  s’est proposĂ© pour reclasser tous les livres et les re-ranger bien comme il faut sur les Ă©tagĂšres 🙂 Ce qui lui a permis de comprendre enfin les classement!!! Puis il a Ă©tĂ© chercher un carton de spĂ©cimens pour moi Ă  l’accueil. Quand il a terminĂ© tout ça il a dĂ©clarĂ© qu’il adorait m’aider au CDI : je lui aurait bien fait des bisous mais j’ai prĂ©fĂ©rĂ© lui offrir un croissant! Il Ă©tait tout heureux. Moi aussi.

La journĂ©e a Ă©tĂ© finalement trĂšs bonne, contrairement au lundi qui m’avait paru merdiquissime!

Toujours hier la prof d’espagnol espagnole est venu faire « centre d’examens » avec un monsieur espagnol examinateur officiel d’Espagne des examens espagnols dans ma salle Harry Potter (renommĂ©e par moi aujourd’hui). On a papotĂ© tous les 3 en castillan et je me suis trouvĂ©e affreusement rouillĂ©e!!! D’ailleurs quand je la vois je parle principalement en français (shame on me!!!!) mais va falloir que ça change des demains!! Parce…que hier soir… en regardant par hasard le groupe FB de prĂ©paration au CAPES j’ai vu que les rĂ©sultats Ă©taient tombĂ©s avec 3 jours d’avance et…

blog

Muy buenas noches a todos! Besitos.

 

 

 

 

J’aime l’hiver, quand il fait froid

J’aime quand il y a plein de brouillard et qu’il fait froid. J’aime quand je mets mes gants en cuir bleu avec des petits boutons. Ils sont trĂšs jolis, je les ai achetĂ©s il y a plus de 10 ans et toujours aussi jolis…

J’aime quand je mets mes grosses bottes fourrĂ©es, ça me donne envie de danser.

J’aime retourner en prĂ©pa de CAPES et retrouver mon vieux prof. Il Ă©tait un peu patraque. Il a dit qu’on avait de la chance qu’il soit malade, parce qu’il avait pas la force de nous passer le savon qu’on mĂ©ritait… C’est sĂ»r que dans les annĂ©es 80 il nous aurait terrorisĂ© un bon coup sur ce coup -lĂ ! Bon… J’ai eu 4, mais pas de panique : c’Ă©tait la meilleur note 😀 comme quoi vous pouvez toujours ĂȘtre fiers de moi!

Bon j’avoue ça ne m’a pas trop affligĂ©. D’abord parce que cette note est principalement due (HĂ© oui!) Ă  des « accents erronĂ©s ou absents » … Et Ă  des fautes que  je ne ferai plus parce que pendant mon passage au lycĂ©e j’ai expliquĂ© en long et en large aux lycĂ©ens pourquoi je ne tolĂ©rerai pas qu’il les fassent! lol. Nan , je rigole, je tolĂ©rais parfaitement qu’ils les fassent, mais je devais quand mĂȘme leur expliquer qu’il fallait pas les faire…

Exemple de fautes qui te volent 3 points sans somation au CAPES :

Ecrire « SupĂ© » au lieu de « Supe » (je sus), « DijĂł » au lieu de « dijo » (« il dit », au passĂ© simple). Je les ai faites toutes les deux. C’est ballot parce que j’ai toujours su qu’il fallait pas les faire… Pour que vous compreniez pourquoi il arrive qu’on les fasse : on dit « tocĂł » (il toucha), « instĂł »Â  (il pria instamment) etc… Ça vaut aussi 3 point de ne pas mettre un accent sur les futurs : « estarĂĄ » (vous serez) ce que je sais par coeur… et pourtant… J’en ai oubliĂ©… C’est comme en français en fait. Je peux vous expliquer plein de rĂšgles d’orthographe en long et en large et faire les fautes quand mĂȘme sur mon blog, encore et encore… Enfin je vous passe toutes les fautes que j’ai faites.

La bonne nouvelle c’est qu’en me concentrant je peux les Ă©viter fastoche et remonter  de maniĂšre significative. On verra si je peux au second « partiel » de janvier. Et que j’Ă©tais quand mĂȘme trĂšs contente de ma traduc. Oui je sais… Mais sachez quand mĂȘme que certaines on atteint du -15… (« moins », c’est bien ce que je dis). Je vous passe les dĂ©tails.

Bref. En dehors de ça… Ça va. Dans le tram j’ai rencontrĂ© la secrĂ©taire du lycĂ©e. Elle m’a dit qu’ils allaient fait un point avec la nouvelle dĂšs lundi prochain : ils veulent pas qu’elle leur pĂšte dans les doigts celle-lĂ ! Ils font bien.

Allez : vive le vent, vive le vent, vive le vent d’hiver!

Autrement mauvaise nouvelle je passe le CAPES/CAFEP (pour l’enseignement privĂ©, afin de ne bouger que sur ma rĂ©gion). Et pour l’avoir il faut avoir des notes plus Ă©levĂ©es que dans le public 😩 Sur les mĂȘmes Ă©preuves… 😩 Il faut en moyenne deux points de plus pour rĂ©ussir le CAFEP. Big big boules….Bon les rapports du jury c’est pas facile Ă  comprendre, mais c’est ce que je comprends… Si il y a une bonne Ăąme qui peut me confirmer ça. http://media.devenirenseignant.gouv.fr/file/capes_externe/54/6/s2017_capes_externe_lve_espagnol_1_745546.pdf

Bisous.

bonus

 

ÂĄFeliz mes de diciembre!

24301265_10155536124058889_8636418923464128737_n.jpg

Notre petit arbre  est le mĂȘme que celui que nous avons achetĂ© il y a deux ans en arrivant ici 🙂 Juste le 23! Il est bien vivant mais pas super joli. Il faudrait le mettre dans un pot plus grand, en terre. Le pot en plastique c’est pratique parce que c’est lĂ©ger, mais quand il fait chaud c’est pas trop pour les plantes… Mais bon il fait toujours son job de sapin de NoĂ«l! 🙂 J’ai ressorti le petit lutin que j’avais achetĂ© quand El Joven (ex Hijito) avait un ou deux ans… Le calendrier de l’avant qu’on a dĂ©corĂ© il y a bien longtemps et cette semaine on installera la crĂšche.

La semaine derniĂšre j’ai lu ce bouquin qui m’a complĂštement bluffĂ©. J’ai trouvĂ© son Ă©criture tellement fine et sans fioritures inutiles. J’ai tout de suite pensĂ© Ă  Mauriac. Je ne sais pas pourquoi. Il peut le prendre comme un compliment. J’irai pas voir le film. ForcĂ©ment il m’Ă©nerverait.  Quand j’ai aimĂ© un bouquin les films m’Ă©nervent presque toujours.

9782021117707_1_75.jpg

Maintenant j’ai commencĂ© celui-lĂ  :

9782253000723-T

TrĂšs bon  choix aussi : je suis fan, ultra fan… Ça commence pendant la 1Ăšre guerre mondiale. Je ne m’y attendais pas… Une chouette Ă©criture, sans artifices, un vrai Ă©crivain. Il a tout les talents…

Cette semaine je retourne en cours. Moi.  J’ai pas ratĂ© grand chose. Pendant que je faisais mon remplacement les autres Ă©taient en stage… Au moins j’ai Ă©tĂ© payĂ©!

November

Mes journĂ©e ne sont dĂ©cidĂ©ment plus assez longues… Surtout quand la nuit tombe si tĂŽt… Le seul avantage de novembre c’est qu’il fasse enfin frais… En ce qui concerne la longueur de la journĂ©e il faut bien avouer que nous perdants.

Ça y est je n’arrive plus Ă  tout faire! MĂ©nage, douche, cours du CAPES, prĂ©paration de cours, prĂ©paration de mes cours (ok ça j’ai pas encore commencĂ© car je suis un peu tĂ©tanisĂ©e), courses, chat, litiĂšre, fils, mari, copines, banquier, la tĂȘte Ă  toto et mon cul et j’en passe! Bon. On se calme. Respiration profonde. El Marido est en train de prĂ©parer des lasagnes donc tout va bien. Titi fait ses devoirs : tout va bien.

Demain je vais au lycĂ©e rencontrer mon proviseur. (Je vous ai dit que j’avais un poste Ă  partir de mardi prochain?) rencontrer la prof que je vais remplacer, pour qu’elle me briffe et me passe les cours. J’en mĂšne pas large. C’est un peu la panique.

Plus le temps de rien. Dors mal, me rĂ©veille tout le temps, suis Ă©puisĂ©e . Tous mes vĂȘtements sont trop petits, c’est la loose.

Suis triste, trĂšs de devoir arrĂȘter de suivre mes cours en prĂ©sentiel. Suis contente paniquĂ©e de commencer Ă  enseigner donc gagner un salaire.

Autrement hier nous avions une Ă©preuve d’entrainement au CAPES. 5 heures d’Ă©preuve Ă©crite sans pause ni rien : une version, un thĂšme et des questions de traductions. MalgrĂ© tout

version DUQUE.jpg

j’ai bien aimĂ©. MĂȘme si au bout de 4 j’avais un peu de mal Ă  rĂ©flĂ©chir comme il faut…

Le plus croquignolesque a Ă©tĂ© la version (normalement c’est plutĂŽt le thĂšme qui reprĂ©sente un problĂšme). Je sais que vous n’ĂȘtes pas tous hispanophones, mais je ne rĂ©siste pas : je vous mets le texte, pour vous amuser. Une bonne tranche de rigolade! J’ai l’air de critiquer comme ça mais en fait j’adore.

Pour ce qui est soulignĂ©, je ne sais pas pourquoi j’ai soulignĂ© ça plutĂŽt qu’autre chose, ce n’Ă©tait pas les seules difficultĂ©s. J’ai traduit la premiĂšre proposition soulignĂ©e par : « ils arboraient les derniers atours de la libertĂ© »… (Tsoin tsoin) . « Cieno » = vase (gadoue quoi…) et nardos = nards. Si si… Bref… j’ai encore tellement de chose Ă  faire avant d’aller me coucher que je dois vous laisser!

dW7Xg

 

Sans relĂąche

Ces derniĂšres annĂ©es j’ai beaucoup aimĂ© le Le liĂšvre de Vatanen d’Arto Paasilina qui est filandais. J’ai surkiffĂ© les bouquins de Katarina Mazetti qui est suĂ©doise, a-do-rĂ© ceux de David Lodge qui est anglais… J’ai bien rigolĂ© en lisant le Vieux qui voulait pas fĂȘter son anniversaire de Jonas Jonasson, encore un suĂ©dois. Crois-je que les Ă©trangers sont plus drĂŽles que les français? J’ai adorĂ© La vierge froide et autres racontars JĂžrn Riel, un danois… Je me suis rĂ©galĂ© de littĂ©rature jeunesse avec ClĂ©mentine Beauvais : Songe Ă  la douceur, les Petites Reines…    

Bon en ce qui concerne le bouquin que j’avais commencĂ© gratuitement sur Kindle « Demain j’arrĂȘte! », il n’Ă©tait finalement plus tellement gratuit au bout d’un moment, alors j’ai du l’arrĂȘter en plein Ă©lan et du coup El Marido et El Joven (qui sont en vacances) sont allĂ©s me le chercher Ă  la mĂ©diathĂšque, pendant que je m’escrimais sur une traduction d’un passage de « Claquer la Porte » de Carmen MartĂ­n Gaite. C’Ă©tait un  texte qui est tombĂ© Ă  l’Agreg il y a quelques annĂ©es… Grrr… J’aurais prĂ©fĂ©rĂ© un qui soit tombĂ© au CAPES…

Extrait :

—Ella era muy suya, Âżque por quĂ© lo digo?, pues mira, Sole, por todo, desde cĂłmo entraba a los sitios  mirando  al  vacĂ­o  a  cĂłmo  rechazaba  las  invitaciones  sin  dar  las  gracias  siquiera,  que  ya acabó  por  no  invitarla  nadie  a  ningĂșn  sitio,  fĂ­jate ,  lo  hacĂ­amos  sobre  todo  por  Olimpia,  que  la ponĂ­a por los cuernos de la luna, con ella sĂ­ se juntaba pero  amigas Ă­ntimas tampoco, no era de hacerle confidencias a nadie, un ser superior, eso es lo que se creĂ­a, total porque tenĂ­a idiomas…

Vous pouvez vous exercer si vous voulez 😉 Je vous donne la correction demain 😉

En attendant un peu de détente, en regardant une série espagnole, que os parece?

Bisous.