Le zéro déchet (ou presque!), c’est pas compliqué (ou presque!) 2

Allez hop, faut pas trainer pour l’article « Le zéro déchet c’est pas compliqué » de la semaine! Quand faut se tenir à un truc, faut s’y tenir et je m’y tiens, non d’un petit boudin!

Alors la semaine dernière je vous avais parlé des boîtes à pizza ; El Marido a eu une longue conversation avec notre pizzaïolo préféré à ce sujet : il s’avère qu’il achète les boites les plus écolos qu’il a trouvé mais ne voit pas trop comment améliorer l’affaire. On sait déjà qu’il faudrait réutiliser les boites mais on ne l’a pas fait cette semaine. Zéro déchet c’est quand même compliqué.

IMG_20190911_111023_9J’aime bien La Recharge rue Saint Colombe, j’en avais entendu parler avant même de revenir à Bx (merci la feuille de chou régionale), et je l’ai tout de suite repérée. Mais c’est un peu cher pour moi. J’y achète 1kilo de pommes en passant ou quelques trucs, mais pas trop.

Yaourts : on a sorti la yaourtière du placard et nous sommes aperçu que le couvercle manquait (c’est ça de déménager). Les yaourts en pot en verre des magasins bios sont trop chers et trop riches (lait entier). Yaourts : A Emmaüs j’ai vu la même yaourtière à 3€ avec le couvercle. Je vais probablement l’acheter si elle est toujours là quand j’y retourne.pommesTrès gouteuses pommes de la recharge justement.

La recette de la semaine: le déo!

Alors j’ai regardé plein de « recette » sur internet et voilà ce qu’il faut faire :

 

  • Faites frémir une casserole d’eau, placez ensuite un bol au bain marie. Faites fondre 15 gr de cire d’abeille ou de candelilla dans le bol au bain marie.
  • Ajoutez 60 gr d’huile de coco bio (ou d’amande douce) ou de beurre de karité, puis 10 gouttes de vitamine E.
  • Une fois que l’ensemble a fondu, retirez le bol du bain marie et ajoutez 60 gr de bicarbonate de soude ou 2 cuillères à café d’oxide zinc + 30 gr de maïzena (fécule) ou 1 cuillère à soupe d’argile blanche. Mélangez.
  • Ajoutez pour finir 20 gouttes d’huile essentielle de palmarosa ou de lavande ou les deux. Mélangez à nouveau.
  • Transférez votre préparation un petit pot en verre de 50 ml qui ferme bien. Laissez refroidir 1 heure. M’est avis qu’il doit falloir le conserver au frigo?

Résultat : j’ai acheté ce qui me manquait à « Bioköp » (je sais l’écrire mais j’ai pas envie de le cité dans mon article) et ça m’a un peu couté un bras… Comme j’ai un peur peur de ce que j’ai lu sur le bicarbonate (irritations), j’aurais préféré utilisé de l’oxyde zinc… (que je connais déjà sous forme de lotion) MAIS chez mon pharmacien (j’ai vu seulement l’étudiant en pharma du jour) il n’en avait pas et n’en aurait qu’en poche d’1kilo si il devait m’en commander, mais son fournisseur n’en fait plus, ce qui est étrange car normalement ils doivent en utiliser eux mêmes pour des « préparations »… bref : j’en ai pas, va falloir que j’en commande sur internet. Par exemple ici.  Je dois dire que ce site me parait assez intéressant et beaucoup moins cher que ce qu’on peut trouver en ville. Normalement je préfère de loin acheter en ville, mais vu ce que j’ai déboursé pour 3 conneries l’autre jour…

tistaRue Camille Sauvageau avec une belle lumière de septembre

Par ailleurs j’ai découvert un petit magasin sympa en bas de St-Mich ou j’ai acheté de la poudre dentifrice en vrac que la vendeuse m’a mise dans un petit pot de confiote de recyclage. Je suis très satisfaite par ce dentifrice que j’aime même plutôt mieux que mon dentifrice habituel! Je ne sais pas si je peux y convertir les hommes mais pour l’instant c’est un tube en plastoc sur 3 qui disparait 🙂

Autrement je continue à refuser toutes les poches qu’on essaye de me refourguer, parfois il faut même les rendre car les commerçants dégaine plus vite que leur ombre 😉 Quoi d’autres? Je sais plus… Grosses fatigue! Je dors pas bien ce moment du à ma situation bancale, le cul entre deux chaises : l’une étant Pôle et l’autre Educnat.

tista2Très sympathique petit magasin bio/zéro déchet, dans une ancienne pharmacie.

Bonne soirée et bisous!

 

 

Le zéro déchet (ou presque!), c’est pas compliqué (ou presque!)

Allez hop, je me lance pour l’article « Le zéro déchet c’est pas compliqué » de la semaine! Oui,enfin, le 1er ! Ça fait longtemps que je voulais le faire, alors c’est parti!

Je sais pas si vous avez regardé Cash Investigation cette semaine? Je parie que la plupart d’entre vous va me dire dire « Non », parce qu’il semble qu’aucun de mes amis ne regarde jamais la télé. Bref, si vous avez regardé la tv, vous aurez vu comme moi le Cash Investigation sur le plastique : comment vivre sans et  son « recyclage » en Malaisie 😦 Affligeant. Le reportage de « cash » n’est peut-être pas encore en ligne. En revanche vous pouvez regarder ce petit reportage (n’oubliez pas de zapper la pub 😉 qui parle du même sujet.

Un truc dont je suis super heureuse c’est que le gros boum des couches lavables (pour bébé) ait eu lieu juste au moment ou El Joven (à cet époque c’était El Bebe) n’en avais plus besoin. J’aurais me sentir totalement obligée d’y passer, car j’avais été vraiment horrifiée  de remplir des poches poubelles de putains de couches jusqu’à ce que le petit soit « propre ». J’imaginais une décharge constituées de millions de couches et j’étais complètement effarées. Mais revenons à nos moutons : que fais-je déjà et que puis-je faire pour réduire  les montagnes de déchets que ma ville doit traiter chaque jour?

Bon, qu’est-ce que je fais déjà?

Depuis des années je refuse toutes les poches/sacs en papier ou en plastique que l’ont veut si gracieusement me refourguer quand j’achète quelque chose : j’ai toujours sur moi deux ou 3 tote-bags (sac fourre-tout) et à l’intérieur environ 4 poches/sacs en tissus très fin pour les fruits par exemple. Si je vais faire le marché, j’emporte en plus des poches/sacs en papier que je prends les fois où j’ai pas prévu de faire des courses ou oublié de prendre mes sacs en tissus. Bon du coup je n’ai pas de sac à main : juste un tote, avec d’autres tote dedans et mon bazar.

tote.jpg

Je n’achète pas de bouteilles d’eau. J’ai une gourde en alu que je trouve un peu lourde pour quand je sors, alors je ne la prends pas aussi souvent que je voudrais, mais au taf c’est pratique : je la remplie au robinet, ou je demande à un élève de le faire pour moi, parce que je suis pas entièrement libre de sortir quand je veux.

Je n’ai pas acheté de bouteilles de shampooing ou de gel douche ou de savon liquide depuis un an ou deux. J’achète du shampoing solide, en forme de savon et des savons le plus naturels possible. Pour Thib je prends du shampoing/gel pour le corps dans une bouteille (plastique) que je recharge depuis plus d’un an à une « fontaine ». J’achète en vrac le plus d’aliments possible : riz, sucre, farine, raisins secs, lentilles etc. J’achète le minimum de produits ménager. Quasiment pas. Par exemple je nettoie les vitres avec du vinaigre et un torchon. J’ai encore du produit vaisselle, mais je ne vais pas en racheter, le savon de Marseille sur l’éponge fait l’affaire une fois sur deux, donc il peut le faire tout le temps. Pour la plaque à induction, pareil : savon de Marseille.

savon

C’est bien joli tout ça, mais qu’est-ce que je ne fais pas? Qu’est-ce que je continue à faire et que je ne veux plus faire?

Alors y’a un truc qui me chagrine ce sont les boites à pizza. Chaque semaine on mange de délicieuses pizza achetées chez notre pizzaiolo préféré, qui fait lui même sa pâte et fait des pizzas avec des tomates fraiches, etc. Un délice. Mais à chaque fois : 3 cartons à pizz’ dans la poubelle à recyclage 😦 A Pô (où j’habitais avant, je rapportais les boites, d’une fois sur l’autre pour ne pas les gaspiller). Ici les pizzas sont déjà dans les boites quand on passe les chercher. Faut que j’en parle avec lui. Comment s’organiser pour arrêter cet énorme gaspillage de boites en cartons?

Les pots de yaourt : à moi seule je mange deux yaourt par jour. Nature. Deux pots en plastoc/jour minimum dans la poubelle, El Joven aussi en mange aux myrtilles ou au fraises et El Marido aussi… La solution serait de se remettre, encore une fois, à faire nos propre yaourt! La yaourtière est dans le placard! Y’a plus qu’à! Ca me saoule rien que d’y penser.

Yaourt-maison.jpg

Pour le lait? Ça fait un bail que je prends les tétra-packs (qui contiennent aussi du plastoc) plutôt que les sales bouteilles en plastique, mais bon… Faut bien un emballage autour du lait? Bouteilles en verre? Je ne sais pas s’il y en a, pas l’impression.A voir.

J’aimerais aussi  me passer des récipients en plastique des sushis… Des nouilles du vietnamien… La solution ? Passer avant pour donner son contenant en verre. Du coup ça élimine l’achat de dernière minute. Chercher une solution.

Le déo. J’utilise un déo industriel. Celui le moins chimique, avec le moins de plastique autour. Mais c’est quand même trop. Pas de déo du tout : ça le fait pas. J’ai essayé un déo bio compact dans une petite boite : la réaction chimique est pas terrible : ça pu beaucoup plus que mon odeur naturel. Trouver une autre marque ou fabriquer le mien? Écrire à l’entreprise pour qu’il fasse un emballage en carton recyclé autour de mon déo?

Et vous? Vous en êtes où? On partage nos expériences?

Bonne soirée et bonne fin de weekend!