Triste journĂ©e dans l’appart…

Vilhelm LundstrĂžm,(1893-1950) est un peintre danois associĂ© aux mouvements du modernisme et du cubisme qu’il a introduit au Danemark. Il est aujourd’hui cĂ©lĂšbre pour ses tableaux reprĂ©sentant des natures mortes avec oranges et ses nus cubistes.

Vilhelm-LundstrĂžm-Opstilling-med-kander-FKM488-822x1024.jpg

IMG_0609

Je l’ai dĂ©couvert en regardant des photos d’intĂ©rieurs nordiques. J’adore les belles photos de maisons et d’appart qui me font rĂȘver. J’en regardais beaucoup juste avant de dĂ©mĂ©nager pour imaginer comment nous pourrions faire un petit bijou de notre nouvel appart…

J’Ă©tais tombĂ© sur cette photo :

the-living-room

Bien plus que l’appart c’est le portrait de « la dame en jaune » qui m’avait fascinĂ©, et j’ai gardĂ© cette photo dans mon dossier « dĂ©co ». Aujourd’hui seulement, j’ai cherchĂ© qui Ă©tait le peintre et le proprio de la maison. C’est le portrait d’une certaine Hanne Wilhelm Hansen en 1946. C’est une personne connue dans son pays, il y a des pages en danois et en anglais Ă  son sujet, pas en français.

the-open-plan-layout-of-finn-juhl-s-home-in-ordrup.jpg

J’adore cette piĂšce. Ce matin j’ai envoyĂ© un texto Ă  mes collĂšgues pour leur souhaiter une bonne rentrĂ©e, ma collĂšgue adorable m’a rĂ©pondu « Aaaaaah tu mets du sel sur la plaie de ton absence. On s’est dit en ouvrant avec CollĂšgue-Relou que tu allais bien nous manquer! ». Snif, moi aussi ils m’ont manquĂ©s aujourd’hui tandis que je vidais la litiĂšre du chat et que je rangeais mes bouquins, suite aux travaux de peinture Del Marido ce weekend… Le salon est terminĂ©! (Enfin la vieille moquette est toujours lĂ .) J’ai eu un peu la larme Ă  l’Ɠil toute la journĂ©e, j’avoue.

the-family-dining-room

C’est la maison de Finn Juhl prĂšs de Copenhague. Finn Juhl (1912-1989) est considĂ©rĂ© comme le pĂšre du design scandinave. Ses crĂ©ations ont inspirĂ©es un grand grand nombre de designers.
Les dites crĂ©ations ne sont pas limitĂ©es aux musĂ©es et salles de ventes, ont continue Ă  pouvoir en acheter les rĂ©Ă©ditions. C’est pas donnĂ©. Vous pouvez voir les prix ici.

Donc vu le profil de feu le proprio de la maison, je pense que le tableau Ă©tait bien un original 😉 remarquez, moi aussi j’ai plein d’originaux dans ma maison, pas de quoi en faire un flan.

Bisous et roudoudous, poutous et scoubidous. prenez soin de vous.

 

 

Desperate house wife

Phrase rajoutĂ© Ă  la fin : Si j’avais su que ça partirait en coucougnettes comme ça, ce post j’aurais Ă©crit : « Si tu cherches la bonne humeur et l’esprit positif : passe ton chemin! Je ne t’oblige pas Ă  lire! »

Je ne sais pas trop par ou commencer aujourd’hui :

J’ai Ă©crit cette phrase et puis je me suis levĂ©e, j’ai Ă©tĂ© sur le balcon, j’ai pris l’arrosoir et je l’ai vidĂ© sur les lauriers roses et j’ai Ă©tĂ© le remplir Ă  la cuisine et j’ai recommencĂ© Ă  arroser les plantes, puis j’ai mis mon thĂ© Ă  rĂ©chauffer dans le micro-ondes.

bellaAvant hier j’ai passĂ© un long moment Ă  surfer pour rien, pour retrouver ma Bella.

J’ai arrĂȘtĂ© d’arroser les plantes avant d’avoir fini. J’ai regarder l’aspirateur en plein milieu du salon. Il y a une heure, je n’ai visiblement pas fini de passer l’aspi. J’ai re-rempli l’arrosoir pour le chat car c’est son « point d’eau ». J’ai penser que ce qui occupe une bonne part de ma vie depuis des mois c’est mon incapacitĂ© Ă  me concentrer durablement sur quelque chose.

12804668_1209117332446730_7036717886725791302_n.jpgVous vous sentez jamais comme ça, tout d’un coup? Un peu zarbi?

J’ai pensĂ© en allant chercher mon thĂ© dans le micro qu’il fallait que je parle de ça. Alors qu’Ă  la base je voulais parler d’autre chose, de quoi, je sais plus… Au fond du couloir il y a le  panier de linge propre et humide depuis hier, il a Ă©tĂ© lavĂ© avant hier… La maison est en vrac de partout. Je ne sais par oĂč commencer.Et je pense toujours Ă  10 trucs en mĂȘme temps… Tout Ă  faire, tout Ă  nettoyer, tout Ă  ranger. MĂȘme l’intĂ©rieur de ma tĂȘte.

61JNMICqlEL._UL1500_J’aurais bien aimĂ© acheter cette robe, mais y’avait pas ma taille.

Demain on aura l’Ă©lec qui va tenter de finir son travail : il est trĂšs sympa et compĂ©tant je crois, en tous cas de bon-conseil, j’espĂšre. Et puis un autre gars qui doit bricoler dans la cuisine. Devant moi un tas de tapisserie que j’ai dĂ©collĂ© hier. Partout dans l’appart des murs Ă  moitiĂ© dĂ©tapissĂ©s. Tous les jours le bac Ă  crottes de Youyou Ă  nettoyer, les courses Ă  faire, le gamin Ă  voiturer… Les jours passent plus vite que la musique, c’est dĂ©jĂ  la fin de l’annĂ©e scolaire. Aujourd’hui El Hijito rends ses livres! Le reste de l’annĂ©e ne sera que « pfouit! » . La semaine prochaine ils n’ont pas cours pour cause de « brevet » et aprĂšs ils peuvent revernir si ils veulent jusqu’au 4 juillet mais ce n’est pas obligatoire… L’Ă©tĂ© : la longue traversĂ©e du dĂ©sert de la mĂšre au foyer… Que vais faire de mon grand bĂ©bĂ© qui fait du 43 pendant deux mois?

marilyn

Faut que je me remette Ă  dĂ©tapisser, faut qu’ça avance, faut Ă©tendre le linge, faut ranger,  faut remplir le fridge… Il faut, il faut, il faut… Ma cervelle ressemble Ă  de la bĂ©chamel. Faut que je rĂ©chauffe mon thĂ©, que je commence un truc… Que je finisse de passer l’aspi.

J’arrĂȘte d’Ă©crire, je regarde par la poste fenĂȘtre pendant 5 minutes : tu l’as devinĂ©.. Il fait gris et un peu froid. Remettre le thĂ© dans le micro. Les oiseaux piaillent…

Valium, tranxĂšne, nembutal, yogourts, acides ? Fais-moi une place… Bonne journĂ©e!

Beatus, de beare, rendre heureux.

IMG_20160524_092301En marchant vers « PĂŽle Emploi » la semaine derniĂšre. Y’a pire, non?

Il y a quinze jours je vous disais quelque chose comme « Si vous saviez le nombre de fois dans journĂ©e oĂč je souris comme une bĂ©ate! Ça fera l’objet d’un prochain billet… »

IMG_20160525_150114Hangar Darwin il y a 8 jours avec Titi.

Ah mais vous pensiez Ă©chapper Ă  ça!  C’est vrai que je l’ai peut-ĂȘtre dĂ©jĂ  dit. Ou pas.. Je sais pas trop… J’ai la mĂ©moire un peu en bĂ©chamel.  Le Larousse dit : « Qui manifeste un contentement exagĂ©rĂ©, niais. » Moua ha ha… Voui… Ben voilĂ  : oui je l’avoue, je le confesse : ça me rend complĂštement niaise et j’Ă©prouve un contentement peut ĂȘtre exagĂ©rĂ© Ă  ĂȘtre de nouveau bordelaise. Cela dit mĂȘme moi je me demande quand je vais redescendre (because I’m a bit hight!) je pensais qu’au bout de deux mois par exemple je serais « habituĂ©e »… Mais non : toujours pas. C’est un bonheur sans cesse renouvelĂ© : ce que je fais pratiquement tous les jours me comble d’aise :

IMG_20160525_150127

Je prend le tram : cela me rĂ©jouis! « Ah comme c’est chouette le tram! Ça rend les trajets tellement plus agrĂ©ables qu’autre fois! Quel progrĂšs! C’est merveilleux le tram! »

Je passe devant Pey berlan : « A quelle est belle cette Sainte Marie toute dorĂ©e! T’as vu comme elle est belle Titi? »Photo1560Place de la Bourse dimanche

Je regarde par ma fenĂȘtre : « Ah je vois Saint-Michel! LĂ  je suis chez moi! Combien de fois j’ai regardé  Saint-Michel de loin en passant en train… Ah je suis chez moi! Je vois Saint-Mich de ma fenĂȘtre! Veeery happy siiiiiiight.

Je dĂ©jeune avec ma Rachouillette sur les quais : « Ah que je suis contente d’ĂȘtre avec ma super cop’s, dans ma super ville. Aaaah que c’est beau! »

Je vous saoule pas lĂ ?

IMG_20160525_151915Premiùre parties de flipper pour Titi 🙂

Je marche dans ma commune : « Ah ce petit vent lĂ©ger! Aucune lourdeur! Aucune odeur de pollution! Oh un oiseau! Ah le tram! Oh que c’est joli ce parc! »

Hier encore j’amĂšne Titi chez l’ophtalmo : « Oh que la rue du Palais Gallien est mieux maintenant qu’on ne s’y gare plus Ă  la sauvage!  » « Oh mon fils est myope! » « Oh mais c’est le magasin oĂč j’ai fait faire mes premiĂšres lunettes, rue porte Dijeau oĂč on vient d’entrer par hasard! »

Photo1532El Marido pause le nouveau sol dans la cuisine.

Je vous le disais : bĂ©ate. Et je ne pas encore dire quand ça va cesser. Je crois sincĂšrement que ça peut durer des annĂ©es. Parce qu’il ya des annĂ©es justement, je me revois dĂ©ambuler avec la mĂȘme niaise satisfaction : « Oh une hirondelle! n’est pas merveilleux, une hirondelle dans le ciel bleu? »

VoilĂ  voilĂ …Autrement faut que je me dĂ©pĂȘche : j’ai kinĂ©! Bisous, @ plousse et pamplemousse sucrĂ© dans ton assiette!

Qu’est-ce qui se passe par chez moi?

En ce moment notre Ă©lectricien est en train de jour de la perceuse : il rĂ©nove tout le systĂšme Ă©lectrique de l’appart, et cela ne se fait pas en un jour. Ça va lentement, mais sĂ»rement. Le budget Ă©tait prĂ©vu avec la vente de la maison.  El Marido a commencĂ© Ă  poser le sol vinyle imitation planchĂ© en commençant par la salle de bain, ça fait du bien de voir les vieilles dalles Gerflor disparaitrent!

bordeaux.jpgPhoto ©Archives Salinier Quentin (Bordeaux le Grand Théùtre)

Ce week-end c’Ă©tait la fĂȘte dans le parc de ma commune (qui n’est pas exactement Bx :-p ) et il y a eu un Ă©norme orage samedi soir qui a empĂȘchĂ© le feu d’artifice, ils l’ont fait hier soir : il ne devait pas y avoir grand monde et ça s’est terminĂ© sous une pluie battante. On l’a vu en partie par la fenĂȘtre de la cuisine au loin. C’est un Ă©norme coup de tonnerre qui a clĂŽturé  le bouquet final. Ce matin pluie battante de nouveau. Ça me fait bien plaisir car l’herbe du parc Ă©tait toute sĂšche.

le-quartier-saint-michelLe Quartier Saint-Michel rĂ©novĂ©, sous l’oeil du drone. © Capture Bordeaux Tourisme

Au rayon des bonnes nouvelles ! Mes genoux vont toujours de mieux en mieux, je trotte de nouveau comme une dingo. Au rayon des mauvaises : j’ai le nerf d’Arnold qui me torture depuis l’expĂ©rience « je suis une tĂ©lĂ©-gestionnaire dans les assurances ». Donc aprĂšs avoir soignĂ© mes genoux mon kinĂ© me triture les cervicales! Quelle joie! J’aimerais autant qu’on me dĂ©visse la tĂȘte une bonne fois tellement j’ai le cou bloquĂ© et douloureux!

osteopathie-nevralgie-darnold

On me demande des nouvelles de Youyou : il va trĂšs bien, il miaule toujours beaucoup (c’est son caractĂšre) mais depuis un mois il passe la nuit enfermĂ© dans le salon avec le balcon ouvert oĂč il a sa litiĂšre, ses croquettes et son eau, il fait ce qu’il veut dans les salon et on dort BEAUCOUP mieux! Vendredi j’ai Ă©tĂ© avec El Hijito le promener dans le parc (sous bois) et en une seconde j’ai eu au moins 20 piqures des moustique sur les jambes! Peut-ĂȘtre beaucoup plus! On est rentrĂ© fissa, et heureusement j’ai un gel apaisant contre les piqures d’insecte : ça boursoufflait et brulait tellement que j’en aurais pleurĂ©! Titi avait un jean, il n’a pas Ă©tĂ© attaquĂ©. Le chat quand Ă  lui refuse de sortir et une fois dehors, refuse de rentrer. C’est un chat. AprĂšs l’expĂ©rience « le sous bois » est infestĂ© de moustiques, je ne suis pas sĂ»r de le ressortir trĂšs souvent. De toutes façons c’est une gros lard paresseux qui ne fait que dormir et il est trĂšs heureux dans l’appart tant qu’on joue avec lui avec un laser ou un chouchou au bout d’un ruban… Pour ceux qui ne connaissent pas : c’est ça.

Une des trucs qui me fait franchement sourire comme une bĂ©ate, c’est de prendre ma voiture (oui je sais je suis censĂ©e prendre le tram ou le bus ou le vĂ©lo) et d’aller tout droit me garer dans le parking de St Christoly (17 minutes top chrono). D’un : de constater que mĂȘme un vendredi aprĂšs midi ça roule soupĂšre bien cours de la Somme. De deux : Je roule the fingers in the nose dans la capitale. De trois : prochain « challenge » faire un crĂ©neau cours Pasteur pour me sentir complĂštement bĂ©ate.

Christoly

Autrement je te raconte mĂȘme pas comment j’Ă©tais heureuse l’autre jour de conduire cours de l’Yser pour aller aux Capu (cins)* et comme ça roule comme un dimanche mĂȘme le jeudi. VoilĂ . La seule chose que j’espĂšre c’est de ne jamais rentrer en collision avec un tram 😩 Parce que ça c’est un peu flippant parfois quand mĂȘme. Enfin je crois que le systĂšme des feux est assez clair, en tous cas pour les locaux, dont je fais partie.

l-accident-a-ete-spectaculaire-entre-le-tramway-et-le-poids

« Toujours sur place, le chauffeur du camion, un Portugais originaire de Porto ĂągĂ© de 50 ans explique les circonstances qui l’ont conduit aux portes du campus universitaire de Pessac (mĂ©tropole bordelaise). « Je redescendais de la Belgique, sur la rocade, on a Ă©tĂ© dĂ©viĂ©, j’ai suivi les instructions de mon GPS, je me suis retrouvĂ© lĂ , j’ai bien vu le feu rouge mais il Ă©tait intermittent »… Sauf qu’Ă  cet instant-lĂ  une rame qui venait de Bordeaux en direction de Pessac Alouette a surgi : la collision s’est produite Ă  quelques dizaines de mĂštres de l’arrĂȘt Doyen Brus. »Sud-Ouest.

A malheureux! Sauf que si le feu est intermittent : tu t’arrĂȘtes !!!

201305031983-full

  • Je note que je dois faire un billet sur les Capu.

Allez, je vous fais des bisous frais de pluie et de vent, avec plein de soleil aquitain! A plousse!

 

La cuisine

Quand on a visitĂ© l’appart, la cuisine c’Ă©tait ça :

cuisined'origine

Aujourd’hui aprĂšs nous ayons passĂ© la journĂ©e Ă  dĂ©tapisser et Ă  virer la hĂŽte putride ça ressemble Ă  ça :

Photo1048

Vous noterez le radiateur et les grilles d’aĂ©rations grossiĂšrement peints en bleu marine… Les 3 portes qui donnent sur la cuisine sont Ă©galement peintes comme ça… Comme vous le voyez, pour le blanc zen c’est pas encore gagnĂ©, y’a du boulot avant d’arriver Ă  quelque chose qui ressemblerait de prĂšs ou de loin Ă  ça :

cuisinebleu-et-blanc

avec une pointe de ça :

tapisserie

Dans cette derniĂšre cuisine ce que j’adore c’est la tapisserie! Je pensais, sans savoir pourquoi, que c’Ă©tait le genre de tapisserie qu’on trouvait Ă  IkĂ©a, or, Ă  IkĂ©a apparemment il n’y a pas de tapisseries… Enfin je trouvais que ça faisait suĂ©dois… AprĂšs recherche : effectivement c’est suĂ©dois. Je n’ai pas retrouvĂ© exactement ce papier mais un papier similaire:

01

Malheureusement le rouleau de 10.5 m coĂ»te la modique somme de… 107 euros! 😩 Et en plus El Marido n’est pas « hyper fan » :-(…

Chers amis je vous souhaitent Ă  tous une trĂšs bonne annĂ©e 2016, je vous souhaite de rĂ©aliser vos rĂȘves, de ne pas vous rĂ©signer Ă  quoi que ce soit et je vous fais de gros bisous!