Il fait chaud lĂ , non?

Aujourd’hui oublions Julio et ses grivoiseries : reprenons les choses sĂ©rieuses… Pour commencer une petite mise en bouche les mots qui changent de sens selon qu’on les utilise avec un article masculin ou fĂ©minin.

El coma (le coma), la coma (la virgule) Ă  ne pas confondre avec « Coma! » Mangez! (3Ăšme personne du singulier : (usted) Coma! Si c’Ă©tait « vous » le pluriel de « tu » ça serait « Comed! » Rien Ă  voir… Fin de la parenthĂšse 😉

El frente (le front -de guerre), la frente (le front -du visage)

El moral (le mûrier), la moral (le moral)

El radio (le rayon), la radio (la radio)

El capital (le capital), la capital (la capitale)

Pour continuer parlons des faux amis qui sont source de malentendu, de fou rires et parfois de fĂącheries. On se rappelle du fameux « Je vous baise tous! » de l’italien Roberto Benigni remerciant tout le monde au festival de Cannes. En italien « baciare », comme en espagnol « besar » ne signifie rien d’autre que « donner un baiser »…

javier bardem.gif

« Besar » c’est embrasser, « abrazar » serrer dans ses bras et baiser dans le sens sexuel c’est « joder »

« Prender » ne signifie pas prendre mais  allumer
 le feu
 Prendre c’est « tomar »

« DespuĂ©s » ne signifie pas depuis mais aprĂšs. Depuis c’est « desde hace »

« Raro » c’est bizarre et rare c’est « escaso »

« Caramelo » c’est un « bonbon » et un « bombĂłn » c’est un chocolat

« Asomarse » c’est se pencher ou se montrer (Ă  une fenĂȘtre « , s’assommer c’est golpearse (en la cabeza)

La « cabeza » c’est la tĂȘte et la « teta » le sein ou la tĂ©tine

« enterarse » ce n’est pas s’enterrer mais se rendre compte ou comprendre,  « enterrarse » avec 2 R, c’est s’enterrer, d’oĂč l’utilitĂ© de savoir rouler les R.

Un « gato » c’est un chat et un gĂąteau c’est un « pastel » et un pastel c’est un « pastel »

Une « HabitaciĂłn » c’est une chambre, pour dormir et une habitation c’est une « vivienda »

« Debil » c’est faible, et « necio » c’est dĂ©bile

« Discutir » c’est se disputer et discuter c’est juste « hablar »

« Quitar » c’est oter et quitter c’est « dejar »

« Clavel » c’est un Ɠillet et pas un clavier qui se dit « teclado »

« Mancha » c’est une tache pas une manche, c’est aussi une rĂ©gion…

« Salir » c’est sortir et « manchar » c’est salir 😉 On suit toujours lĂ  dans le fond?

« Pasar » c’est entrer, « entrar » aussi c’est entrer, mais autrement…

« Refran » est un proverbe et « estribillo » un refrain…

« El nombre » c’est le prĂ©nom, « el apellido » le nom de famille et le nombre c’est « el nĂșmero »

et pour finir « en beautĂ© » :

« Una cigala » c’est une langoustine pas une cigale qui se dit « cigarra » et ce ne sont pas des cigares qui se disent cigarros, mais aussi puros.  En revanche une « langostina » c’est une grosse crevette. Une crevette rose c’est une « gamba », une crevette grise c’est une « quisquilla »…

C’est fini pour aujourd’hui et c’est tant mieux parce que je ferais pas ça tous les jours!