La pluie, enfin!

D’abord, avant de commencer à parler d’autre chose, je veux vous remercier, vous qui êtes habituellement ici « en sous marin », sincèrement, d’avoir commenté mes deux derniers posts… Je pensais véritablement, depuis des mois, que ce blog (qui a suivi un premier blog dont l’accès m’est devenu un jour impossible pour un problème de mot de passe) qui donc dure depuis  plus de 13 ans en comptant le premier, je pensais que mon « bloguito » avait fait son temps. J’ai été vraiment super (et très agréablement surprise) de voir tous vos com’ sympathiques et j’espère que vous continuerez de temps à m’encourager 😉 Voilà c’est dit 🙂 Merci les amis!

IMG_20181012_160701

Pour ceux qui ne sont pas venus à Bx depuis longtemps, voici la place Gambetta en plein travaux. j’y passe tous les jours et tous les jours j’espère qu’après les travaux les arbres seront toujours là…

IMG_20181012_160724

Ce soir la pluie s’est mise à tomber et cela me fait bien plaisir.Même si.. Même si… Ça veut dire que demain beaucoup de gamins viendront au CDI pendant les récrés sans aucune intention de lire ou de travailler… Mais juste pour s’abriter et papoter 😦 Et ça c’est pas glop , parce que comme toute bonne prof-doc ou bibliothécaire, je n’ai qu’un mot d’ordre « Chuuuut! », qu’un plaisir : le chuchotement, les têtes baissées sur leur lecture ou leurs devoirs 😉

IMG_20181012_160907

Je retourne donc demain dans mon bahut : je n’ai été averti que vendredi dans l’aprèm que la fille que je remplace devait faire ce lundi des examens de santé complémentaires et donc qu’elle serait  absente et « espérait » sans l’avouer toutefois, être arrêté jusqu’à la fin de la semaine …  Si seulement ça pouvait être plus clair! Je retourne donc au taf demain sans contrat, puis que mon contrat s’arrêtait vendredi.

IMG_20181012_161130IMG_20181012_161150

A gauche Le Régent, qui n’était plus qu’une très mauvaise pizzéria depuis des années et qui n’est actuellement plus rien.

IMG_20181012_161203IMG_20181012_161354

La façade l’ancien Printemps ou de l’ancien Virgin, selon l’époque…

pour blog

Demain c’est lundi : je retrouve mes élèves, une tonne de bouquin à cataloguer  (des dons et des bouquins pas cataloguer depuis des années), du rangement, dispatcher mes nouvelles acquisitions dans mon budget : roman, docus, BD… Voir comment je détails… préparer un cours d’EMI pour ma plus mauvaise 6ème (j’aurais du le faire cette aprèm mais j’ai eu la flemme) en fait mon cours est déjà prêt, mais j’ai peur qu’ils accroche mal (ce groupe accroche à rien, quand d’autres groupes accrochent très bien sur la même « séance » 😦

Bonne fin de dimanche!

 

les p’tits souvenirs du dimanche soir (le vendredi)

Avant de commencer : merci à toutes zé tous pour vos commentaires, qui m’ont surpris et mis beaucoup de baume au cœur après une journée difficile au taf. Plein de bisous!

Comme la semaine dernière, je reprends les questions de Dr K et ses « p’tits souvenirs du dimanche soir »… Qu’on peut aussi trouver chez Roseleen

Je suis nase et il y aura sûrement de fautes… Ne me le dites pas, je le sais :p. Je relierai demain pour les corriger!

Qui a eu le plus d’influence sur votre vie ? Qu’est-ce que cette personne vous a appris de si important ?

Sincèrement je ne peux pas penser à UNE  SEULE personne! C ‘est impossible!

On met les parents hors jeu, ce n’est pas une influence « choisie ». Mes deux tantes maternelles ont eut, à des périodes différentes une grande influence sur moi. La première avait un côté fée : elle était généreuse, très drôle et pleine d’inventivité. Je voulais lui ressembler quand je serai adulte. La deuxième était fougueuse et fascinante, pleine d’entrain, très drôle, bonne vivante, très cash. Elle était bibliothécaire et peintre. J’adorais son franc parlé, fumer ses cigarettes et boire du vin en mangeant un délicieux repas avec elle et mes cousins. La plupart de mes cousines ont eu à un moment ou un autre une grande influence sur moi. Ma grand-mère paternelle bien sûr aussi, la pimpante bordelaise d’origine terrienne qui s’ennuyait mortellement dans son village de Charente-Maritime. Plusieurs profs, plusieurs petits copains, des copines, m’ont influencé pour que je devienne une personne meilleure, plus tolérante, plus bienveillante.

Quelle est la chose la plus étrange que vous ayez jamais mangée?

C’est peut-être du cochonnet grillé en Espagne. Ou alors de la queue de  taureau?  Je ne sais pas vraiment. J’ai souvent mangé des anguilles, je pense que ça peut paraître étrange à beaucoup de gens. J’ai mangé du cheval (c’est pas terrible), de l’autruche (c’est pas terrible).

Quel est votre groupe, compositeur ou chanteur/chanteuse préféré(e) )

A part Boney M vous voulez dire? Mozart, Chopin, Schubert, Schumann… Bach, Bethoven etc. etc.

Est-ce que vous avez jamais écrit des poèmes ou des histoires ? Est-ce que vous les avez toujours ? Est-ce que ça a été publié ?

Je n’ai jamais été publié ni n’ai essayé de l’être. J’ ai écrit tout ce que tu peux imaginer… Des pages et des pages noircies.

Est-ce que vous étiez plutôt sage ou plutôt insupportable quand vous étiez enfant ?

Très sage. Mignonne comme une poupée, toute de dentelle vêtue. C’est pas moi qui le dit c’était ma mère. Je n’étais pas dérangeante, je savais me raconter des histoires et jouer seule. Autrement j’avais deux frères tellement apocalyptiques que je ne  pouvais que paraître « très sage » en comparaison. Mon frère ainé était également très sage. Je savais aussi très bien joué avec mes frères. Je ne « rapportais » pas car sinon on aurait plus joué avec moi. Je suivais mes frères comme un bon petit cheval, ou un bon petit soldat. J’aurais voulu être un garçon , moi aussi. Pourtant j’ai toujours été très féminine, même si j’ai longtemps porté des sous-vêtements qu’avaient porté mes frères avant moi ! Jusqu’à la sixième! Ma mère m’a dit un jour que j’étais tellement sage petite « qu’on se rendait à peine compte que j’étais là ». Cela m’a fait un peu de peine j’avoue. Heureusement que mes frangins étaient là. Avant qu’ils ne partent tous, presque en même temps quand je suis rentrée en sixième, deux en pensionnat, un à la fac. Je me retrouvais soudain entre mes deux parents 😦 et leurs disputes.

Le mercredi c’est …

… Le jour des enfants et « le jour où j’ai du temps » pour moi, enfin, surtout pour faire le ménage… Mais passons… « Ne nous plaignons pas! »

Photo : IMG_20181010_165024.jpg

Fatigue : Un élève me dit dans les escaliers : « Vous avez l’air crevée madame. » Il était 7h50. Je croyais avoir camouflé mes cernes sous le maquillage.

Humeur : en berne. Pourtant ce matin avant de savoir que j’avais eu une réponse de M. M* Contrôleur des Finances Publiques 2ème classe… J’étais la plus heureuse des femmes. J’avais savouré un café en lisant le programme de l’Utopia  dans le café de ma librairie indépendante préférée… Celle qui était sur le Campus quand j’étais étudiante et qui est maintenant au cœur de ma ville (non je ne réside pas à Bx). J’étais la plus heureuse des femmes après avoir papoté avec Nico le pastier au marché, avec Lisa la vendeuse de fruits secs, etc. Et puis il y a eu m. M Contrôleur des Finances Publiques 2ème classe 😦

Cheveux : depuis juillet je n’ai pas acheté une seule bouteille de shampoing! 🙂 je suis heureuse de n’utiliser que du shampoing solide qui n’a qu’un très léger emballage, comme un savon! En plus je le trouve beaucoup plus agréable, avec un parfum plus subtile et une texture plus sympa. Dimanche dernier  j’ai converti mon fils.

Ma conversation surréaliste de la semaine : probablement avec un ami à moi venu déjeuner dimanche qui croit avoir été un ami de mon père dans sa jeunesse. Parfois on se demande à quel point il est sérieux ou pas … Heureusement, je ne me le demande pas.

Coup de gueule : Fatiguée d’échanger des courriers stériles avec les impôts…

Pôle Emploi : la fille que je remplace depuis janvier m’envoie un mail hier : « Je ne suis pas sûre de revenir lundi ». Elle ne dit pas « Je ne suis pas sûre de ne pas revenir »… Demain elle a rdv à l’hosto. Je serai fixée demain sur mon sort.

Musique :

Regret : ne pas avoir été à Inter et ne pas avoir envie d’y aller.

Penser à : renvoyer les chaussures trop petites achetées sur Internet

Avis perso : l’automne c’est tellement mieux que l’été, j’ai mis mes collants en laine (enfin, en ersatz de laine), mes vieilles bottes en cuir noir et une écharpe : j’avais quand même trop chaud!

Message perso : Je me demande sincèrement si je ne dois pas fermer ce blog qui a un succès plus que modéré… Cela fait plusieurs mois que j’ai l’impression d’écrire dans le vide et ça m’inspire de moins en moins de n’avoir aucun retour sur investissement personnel. Faut-il que je montre les fesses de Brad Pitt pour avoir des réactions?

Bonne journée à toutes zé tous! Bon automne!

Les états d’esprit du samedi soir

Photo : mes petites élèves au CDI

IMG_20181002_093359.jpg

Fatigue : oui c’est vrai.

Humeur : pas terrible d’imaginer qu’alors que je m’éclate dans mon bouleau je pourrais le perdre dans 8  jours. Je n’ai pas vu le temps passer.

Ma conversation surréaliste de la semaine : le type qui répare et change les ampoules au bahut me dit « La dame du CDI vous surveillez les élèves. »  Ça ressemblait à une constatation. J’étais en train de faire cours  à des 6èmes dans leur salle. Je lui ai fait répéter plusieurs fois. Il me dit « Je ne parle pas français ou quoi? » Comme je comprends finalement ce qu’il cherche à me dire je lui répond « Apparemment pas effectivement, si vous parliez français vous auriez du dire : « Pourriez-vous surveiller les élèves? » Les dits élèves sont morts de rire.  « Mais comme je suis en train de faire cours, évidemment je n’ai pas trop compris votre histoire de surveillance! Je peux continuer mon cours? »

Coup de gueule : Ce type m’insupporte depuis longtemps parce qu’il fait des blagues de cul sexistes. J’avais réussi à ne pas lui parler pendant des mois. Oui quand on m’appelle « Dame du CDI » je n’ai plus aucune « diplomatie ».

Esprit : es-tu là?

Cerveau : tellement heureuse de faire les TPE avec les premières!! 🙂 leur apprendre à faire des recherches efficaces, organiser leur travail, élaborer une bibliographie … JOIE!

Culture :

51aOUiQ6gmL._SX352_BO1,204,203,200_.jpg

Ce quatrième tome du succès mondial L’Arabe du futur couvre les années 1987-1992.

Âgé de neuf ans au début de ce volume, le petit Riad devient adolescent. Une adolescence d’autant plus compliquée qu’il est tiraillé entre ses deux cultures – française et syrienne – et que ses parents ne s’entendent plus. Son père est parti seul travailler en Arabie saoudite et se tourne de plus en plus vers la religion… Sa mère est rentrée en Bretagne avec les enfants, elle ne supporte plus le virage religieux de son mari. C’est alors que la famille au complet doit retourner en Syrie…

Pôle Emploi : est-c e que je vais y retourner dans 8 jours? La fille que je remplace est censée revenir 15.

Avis perso : les voyages forment la jeunesse (vient d’inscrire Titi pour le voyage sco à Gijon)

Bonne journée à toutes zé tous et bon weekend!

 

Les p’tits souvenirs du dimanche soir… le mercredi (parce que dimanche j’ai Licorne)

Je reprends les questions de Dr K. ma coupine qui habite très loin dans le grand grand nord verglacé et ses « p’tits souvenirs du dimanche soir »…

Vous pouvez la lire. Et puis vous pouvez lire ici la reprise de Roseleen coupine dont la bibliothèque grandit a vu d’œil.

1. Que portiez-vous, quand vous étiez à l’école, qui vous fiche la honte ou vous fait bien rire quand vous regardez de vieilles photos ?

Quelle drôle de question pour moi en fait. Aussi loin que je me souvienne j’ai toujours aimé mes vêtements. Ma mère aimait les beaux habits et quand je n’étais que bébé, parait-il j’étais très joliment habillée, ce qui faisait rire mes tantes. Enfant j’adorais changer de vêtement plusieurs fois par jour et je n’ai les souvenir que de jolies fringues. Sur les photos c’est plutôt ma petite bouille qui me fait rire et en dehors des sous-pulls, tout me parait très joli. J’ai souvent hérité de fringues d’une de mes cousines des trucs de marques,je n’avais pas à me plaindre. Je plains en revanche mon cousin, qui ayant un an de plus que moi, mais étant plus petit, héritait de fringues à moi. Je ne sais pas s’il savait de qui elles venaient… Ni même si ça lui importait. Pour la coiffure, je suis coiffé exactement pareil depuis que j’ai des cheveux.

2. Quel est le meilleur conseil en ce qui concerne le monde du travail  ?

J’ai un peu de mal en ce moment avec certaines personnes… Que faire? Fuir la cantine, manger à l’extérieur. Ne jamais parler pour ne rien dire, on ne sait jamais quand on va tomber sur celui qui a les nerfs en pelote et décide de vous agresser comme ça pour rien…

3. Qu’est-ce que vous admirez / admiriez le plus chez votre père ? 

Hum… Son intelligence, sa culture, son regard (je veux dire ce qu’il regardait), son œil d’artiste, son courage. Mais dans la balance pèse très lourd le reste.

4. Quel sport avez-vous fait / faites-vous toujours ? Etiez-vous doué ? Comment avez-vous choisi ? Pourquoi avez-vous arrêté ou continué ?

Optimist_on_the_beach.jpg

J’ai fait de la danse avec ma classe de CE2 mais au conservatoire de danse de LR (très réputé à l’époque). Je voulais continuer après mais ma mère était contre car elle ne voulait pas que je m’abime les pieds. C’est dommage car c’est vraiment le seul sport dans lequel je me sentais bien. J’aimais la salle, les habits, la grâce, la musique, l’application… J’ai fait de l’optimiste (épargnez-moi, et là je pense à C., les blagues sur l’optimiste), j’aurais bien continué aussi mais je n’étais pas assez lourde pour passer au dériveur quand tous mes copains y passaient, alors j’ai arrêté, continuer l’optimiste, aurait été une humiliation. Je ne sais plus pourquoi j’avais voulu en faire. En tous cas j’avais adoré. j’avais beaucoup grandi en faisant de la voile. J’étais fière de moi. C’était une grande émancipation. Autrement, de manière générale, je déteste le sport.

Etat d’esprit du dimanche soir

Photo : Le pont de pierre sans voiture. Je suis 100% pour. Tôt le dimanche matin.

IMG_20180923_112458.jpg

Humeur : massacrante. Les impôts fonciers à la même époque l’année dernière nous ont posé biens des problèmes (suites sans fin de nôtre déménagement deux ans avant). Nous étions mensualisés depuis et tout allait bien. Et soudain cette semaine ils se rendent compte qu’ils ont (encore) merdé, et nous demande 517 pour novembre et 518 pour Décembre. A quoi ça sert d’être mensualisé? Passé une heure ou plus à leur pondre une lettre cet aprèm : (

Peau :  Quand j’étais ado, on m’a dit que ça passerait quand j’aurai 20 ans. Quand j’avais 20 ans on m’a dit que ça passerait avec la pilule. Puis je me suis dit que ça passerait quand j’aurai 30 ans, puis 40, puis quand je serai ménopausée… Et bien non : je me réveille toujours le matin avec un bouton sur le nez ou sur le menton… Ça passera quand je serai morte.

Cheveux : en bataille.

Ma conversation surréaliste de la semaine : hier, chez des amis. Tout le repas m’a paru surréaliste. Ma voisine de gauche à décrété que j’avais un accent alsacien ou belge… Alors que j’ai un accent charentais, mâtiné de bordelais… Ils avaient peut-être trop picolé en nous attendant. Ma copine m’avait envoyé un texto « Soyez en retard on est trop à la bourre » Du coup on arrive à 13h08 au lieu de 12h30… Mais elle n’avait dit ça qu’à nous , les deux autres couples étaient là depuis 3 quart d’heures et avaient déjà bien picolé. Ce qui explique peut-être pourquoi le repas m’a tapé sur le système.

Coup de gueule : j’ai vu un truc atroce sur Arte hier soir : les zoos humains 😦 Je vous le conseille ça aide à comprendre pas mal de choses.

https://www.arte.tv/fr/videos/067797-000-A/sauvages-au-coeur-des-zoos-humains/

Esprit : vagabond, qui voudrait s’évader dans un hiver… Très froid où on aurait besoin de 4 gros pulls.

Cerveau : refuse qu’on l’embête et se met en mode migraine ophtalmique trop souvent.

Culture : question mystère : de quel tableau est tiré ce « détail »? (réponse mercredi! ;-))mystère

Musique : https://www.youtube.com/watch?v=Tgog9walXeU

Penser à : prendre du temps pour le CAPES de doc. J’y arrive pas.

Avis perso : Je devrai moins m’impliquer dans mon boulot.

Envie : de la soupe qui est en train de cuire. La première!

Bonne journée à toutes et tous et bon weekend!