Les p’tites questions de Dr K.

C’est pas souvent que je vous dĂ©laisse aussi longtemps… Depuis la derniĂšre fois j’ai pris un an de plus, Mon fils n’a pas guĂ©ri et c’est les vacances scolaires chez moi! J’aurais plein de choses Ă  raconter mais je vais me remettre doucement selle sur mon cheval-blog en rĂ©pondant studieusement aux questions « du dimanche soir » de Dr K. Comme elle, je serais trĂšs heureuse de lire vos rĂ©ponses dans les commentaires ou sur vos blogs !   Vous pouvez aussi lire les rĂ©ponses de Roseleen.

  • Quelles activitĂ©s avez-vous mises de cĂŽtĂ© par manque de temps, d’argent, ou d’énergie, rĂ©cemment?

Par manque de temps, ou d’Ă©nergie, je ne dessine plus. J’ai du mal Ă  chasser plusieurs liĂšvres Ă  la fois, comme la majoritĂ© des gens. LĂ  je dois corriger des copies d’Ă©lĂšves de 3Ăšme (oui oui, vous avez bien lu : des copies d’EMI) et puis prĂ©parer quelque chose pour la semaine de la presse et aussi quelque chose pour la journĂ©e des droits des femmes.

StPaul.jpgRue Ravez, Ă©glise Saint-Paul.

  • Quelle est la citation qui vous inspire le plus?

« Ă€ force de remettre Ă  plus tard, la vie nous dĂ©passe. » SĂ©nĂšque… « Mañana es a menudo el dĂ­a mĂĄs ocupado de la semana. » Disait je ne sais qui.

boulagerie rue Ravez

  • Si la durĂ©e de vie moyenne d’un ĂȘtre humain passait Ă  50 ans, que changeriez-vous Ă  la façon dont vous vivez aujourd’hui?

Alors que dois-je faire? Suis-je dĂ©jĂ  pĂ©rimĂ©e? Si vraiment il ne me restait que trĂšs peu Ă  vivre, je ne vois pas ce que cela changerait. Je n’aurais pas pour autant les moyens de voyager… Ou de dĂ©penser sans compter… Je ne ferais pas non plus, pour autant, mon travail par dessus la jambe… Vraiment cela ne changerait rien… Peut-ĂȘtre me faudrait-il ĂȘtre au pied du mur pour savoir ce que je changerais.

  • Si vous deviez obligatoirement aller vivre dans un autre pays, lequel serait-ce et pourquoi?

Ce serait l’Espagne. Parce que je parle espagnol couramment. Parce que j’y ai passĂ© 4 annĂ©es de ma vie dans les annĂ©es 90, j’y enseignais le français aux adultes. Ce serait Madrid, parce que je connais dĂ©jĂ  et que je n’ai pas envie de repasser des mois voir des annĂ©es Ă  rĂ©apprendre une ville. J’aurais quand mĂȘme beaucoup de boulot parce que, bien sĂ»r, les villes changent.

boulangerie rue ravez2Rue Ravez, sexy boulangerie avec du bon pain et des garçons aux petits oignons.

  • Quelle chanson (ou morceau de musique) avez-vous rĂ©cemment fredonnĂ©?
  • Qu’est-ce que vous savez cuisiner de meilleur?

A midi j’ai fait du poulet coco-curcuma-paprika, c’Ă©tait trĂšs bon. Je fais aussi trĂšs bien les Ɠufs brouillĂ©s avec du kiri. Ma « vinaigrette » sans vinaigre est trĂšs bonne Ă©galement : moutarde, sauce soja, huile d’olive.  Mes carottes rappĂ©es son un trĂ©sor ingĂ©nierie… Et je ne rate jamais une tisane. je dis ça parce que j’ai une copine qui rate les tisanes, comme quoi : c’est possible.

Edit : si vous avez regardĂ© le journal national d’M6 ce soir vous aurez eu la chance de me voir commenter le prix des fruits et lĂ©gumes depuis Bx ! 😀

 

Brut de pomme

Ce matin il gelait et j’ai grattĂ© mon part brise. En attendant le tram j’ai vu passer Ă  vive allure, un type, en trottinette Ă©lectrique, pieds nus et en tongs.

IMG_20190208_161909.jpg

Vendredi dernier j’ai bu un thĂ© assez ordinaire, dans une tasse extraordinairement grande, dans un lieu que j’affectionne dans le vieux centre de Bx.

Cet aprĂšs-midi une fois mon CDI fermĂ©, au boulot, j’ai passĂ© 20 minutes au tĂ©l avec une fille du rectorat, qui m’appelait suite Ă  mon mail d’hier. La femme de mĂ©nage acariatre n’en perdait pas une miette. Quand je pensais avoir toutes les armes pour me dĂ©fendre avec Paul, je suis partie, je suis montĂ©e dans le tram, j’ai chekĂ© mes mails persos sur mon tel : j’avais un mail de Paul qui me disais que suite Ă  mon mail perso ils avait annulĂ© mon trop perçu.

Je vous ai dit que j’ai plus mes mercredi dans ce lycĂ©e? C’est nase. pas de brake dans la semaine pour vivre ma folle vie de femme au foyer et en profiter pour rĂ©curer les chiottes, faire des lessives et aller Ă  « Inter »…  Pfff… Accessoirement ça me servait aussi Ă  faire des virĂ©es en ville et Ă  prendre des cafĂ©s en terrasse 😩 Ça me manque beaucoup! j’ai le vendredi aprĂšm Ă  la place. Mais c’est pas pareil. Avoir un mercredi aprĂšm ou un mercredi entier c’est quand mĂȘme gĂ©nial. la j’ai un lundi matin et un vendredi aprĂšm… Nase…

Ce matin j’avais fermĂ© le CDI pour une Ă©lĂšve particuliĂšre, dans une situation particuliĂšre et c’Ă©tait bien marquĂ© sur la porte, en gros, grand, gras rouge « Ne pas dĂ©ranger jusqu’Ă  telle heure ». Une Ă©lĂšve particuliĂšrement  repĂ©rĂ©e comme THE Ă©lĂ©ment perturbateur est entrĂ©e comme un ouragan (mais pas comme StĂ©phanie) et s’est prĂ©cipitĂ© avec sa bande en hurlant de rire vers le fond de mon antre. Quand je leur ai demandĂ© de sortir elles n’ont pas compris dans la seconde que je ne plaisantais pas et ont continuĂ© Ă  jacasser comme des pies… J’ai poussĂ© une telle gueulante que je me suis dĂ©foncĂ© les cordes vocales. Elles sont sorties fissa.  Y’avait une classe en haut : la prof et les Ă©lĂšves sont sorties 5 minutes plus tard (Ă  la sonnerie) sur la pointe des pieds et en chuchotant. je devrais pousser une gueulante plus souvent. C’Ă©tait vraiment plaisant de voir cette classe sortir en silence.

Sur ces bonnes considérations bonne nuit et à demain.

 

DerniĂšre semaine avant « vacances »

Photo :

IMG_20190210_112422.jpgPassage Saint-Michel, antiquités brocante. Bx.

El Joven : la fiĂšvre toujours… Cette semaine on tente les aprĂšs-midi au lycĂ©e car la semaine derniĂšre les matinĂ©es au lycĂ©e c’Ă©tait pas top.

Humeur : quand je pense pas à Paul ça va.

Ma conversation surrĂ©aliste de la semaine : Hum… Probablement avec la femme de mĂ©nage du lycĂ©e… Elle donne Ă  penser que dĂšs qu’elle entre dans le CDI elle est chez elle : il ne faut pas salir « son » sol, « ses » tables et c’est elle qui ferme « sa » porte et Ă©teint « ses » lumiĂšres… Aussi comme elle a « des origines » comme disent les jeunes, je ne comprends pas tout ce qu’elle dit. C’est un peu agaçant, j’aimerais mieux ne pas la croiser pour pas qu’elle me fasse « la leçon ».

Coup de gueule : je suis de nouveau en train de me dĂ©battre avec Paul. Cette aprĂšs midi j’avais vraiment envie de faire un massacre Ă  la tronçonneuse.

Culture : j’ai trop de livres passionnants Ă  lire.

PĂŽle Emploi : Ne comprends pas le statut de supplĂ©ant de l’Ă©ducation national. Ca lui Ă©chappe, ça ne rentre pas dans les cases. M. Blanquer, avant de faire la morale Ă  tout le monde devrait s’occuper un peu mieux de ses employĂ©s.

Musique : la 9Ăšme de Beethoven dans la tĂȘte.

Boulot : ça se passe plutĂŽt bien. C’est plus zen que l’Ă©tablissement prĂ©cĂ©dent. MĂȘme si toute mĂ©daille Ă  son revers.

Penser Ă  : Concours externe du CAPES et CAFEP-CAPES correspondant. Section documentation : Épreuvede maĂźtrise de savoirs acadĂ©miques: lundi 25mars 2019de 9 heures Ă  14 heures.- Étude d’un sujet de politique documentaire : mardi 26mars 2019 de 9 heures Ă  14 heures.

Avis perso : c’est pĂŽ gagnĂ©.

Envie : d’avoir des sous pour avoir de vraies vacances, dans un spa par exemple.

Mauvais petit soldat

VoilĂ , il faut croire que je suis un mauvais petit soldat. Un petit soldat ignorant et faible d’esprit.

Un petit soldat qui marche ce matin au pas de charge pour rejoindre son lycĂ©e sous la pluie battante : 35 minutes de marche nordique pour cause de tram dĂ©faillant. On aurait dit la marche des zombies tous ces gens, Ă  95% des Ă©tudiants, fonçant comme des bulldozers dĂ©chainĂ©s ou des tanks dĂ©terminĂ©s sur les voies d’un tram absent.

Mauvais petit soldat arrive Ă©chevelĂ©e comme un walkyrie furieuse et Ă©puisĂ©e, Ă  moitiĂ© Ă  genoux, trempĂ©e de sueur et de pluie… N’aura pas le droit Ă  son cafĂ© en salle des profs avant d’ouvrir son CDI car petit soldat est en retard comme la moitiĂ© du lycĂ©e.

800px-Valkyrie_by_Arbo

Petit soldat faible d’esprit ouvre  tous ces logiciels pro, plus le mail perso… HĂ©las! (hĂ©las ! interjection (de hé ! et ancien français las, malheureux) Exprime la plainte, la douleur, le regret.) : PĂŽle m’envoie une « lettre de trop perçu »!

Mauvais petit soldat a dĂ©clarĂ© ne pas avoir travaillĂ© en novembre (et mĂȘme pas travaillĂ© depuis le 18 octobre!) mais mais mais mais…. mĂ©fiez-vous! Le rectorat dans sa grande folie lui a quand mĂȘme versĂ© le 28 un salaire (une partie de salaire) et a dĂ©clarĂ© sur la feuille paye que petit soldat a travaillĂ© 20h… A la vue de cette « horrendous payslip » envoyĂ© par mes soins ( petit soldat qui n’apprend pas de ses erreurs et qui est donc ignorant et faible d’esprit) Jean-Paul (PĂŽle) me demande encore une fois de rendre les sous. Sous que je n’ai jamais vu, puisqu’il on servi Ă  rendre les sous du trop perçu de cet Ă©tĂ© 😩 Vous me suivez?

« A l’aide! » gĂ©mit le mauvais petit soldat embourbĂ© dans sa propre merde! « A l’aide! »

Appeler PĂŽle pendant mes heures de boulot 😩 je travaille devant des Ă©lĂšves!

Me rapprocher d’un syndicat.

A midi un collĂšgue me demande si je participe aux JDM*. Je lui demande : « C’est quoi? Les JournĂ©es De Merde? Alors oui je crois que j’y participe! » Il me rĂ©pond, ha ben si mĂȘme les profs s’y mettent…

* Journées des Métiers.

Etat d’esprit du jeudi

Photo : ça me change de mon ancien bahut.

cdi

Fatigue : ça va. j’ai repris le rythme.

Humeur : Bonne.

Bouquin : j’ai le dernier Lucky Luke… C’est du fastbook. Aussi vite lu aussi vite oublier…

Chef d’Ɠuvre : je viens de commencer Les Hauts de Hurlevent. Quelque chose me dit qu’il me marquera.

Ma conversation surrĂ©aliste de la semaine : « Ah bon, ça existe un capes pour vous? »… Je rĂ©ponds mĂȘme plus…

El Joven : toustemp pareil…

Toubib : on y retourne demain.

Boulot : plaisant.

Et_nous_aussi_nous_serons_meres_Lequeu.jpg

Culture : si j’habitais Paris j’irais voir l’expo Lequeu au Petit Palais. je l’ai dĂ©couvert dans le connaissance des Arts du mois. Pas con de bosser dans un CDI 😉

PĂŽle Emploi : par pitiĂ© qu’ils ne me torturent plus.

Musique : Dans mon lycĂ©e comme dans le prĂ©cĂ©dent et comme dans la majoritĂ© des Ă©tablissements de nos jours, la sonnerie est le dĂ©but d’un morceau de musique. ca change chaque semaine. A chaque « sonnerie » je fais fais un bon sur ma chaise. C’est de la salsa.

Penser Ă  : aller nourrir le chat de Marie-Colette.

Avis perso : j’ai beaucoup aimĂ© la tempĂȘte. Le lycĂ©e a fermĂ© Ă  15h. tout le monde dehors! yeah!

RĂ©gime : poco a poco…

Amitiés : précieuses.

Envie : d’orgie de gĂąteaux.

Bonne soirée à toutes et tous et bon weekend!

Comme un dimanche soir

MĂ©tĂ©o : Aujourd’hui dimanche, nous avons eu de la pluie et du vent, mais nous n’avons pas de neige malheureusement. Il fait doux en Aquitaine.

Joven : toujours pareil : fiĂ©vreux. A vu le toubib vendredi. Je crois que c’est son premier cas de fiĂšvre inexpliquĂ©e. Ça nous fait une belle jambe. Que faire? Que faire?

Boulot : Demain je commence Ă  11h au lycĂ©e. Le vendredi c’est 11h00. je prĂ©fĂ©rerais ne pas avoir cours le mercredi aprĂšm. DrĂŽle d’emploi du temps. Ça se passe bien autrement.

CrĂ©tinerie humaine : j’ai un cdi sur deux niveau. Comme il y fait 25° avec les radiateurs allumĂ©s, j’ai Ă©teint tous les radiateurs du R

DC (une prof m’avait conseillĂ© de laisser la porte ouverte sur la cour !!! ). Il fait toujours 21°. Vendredi il y a un cours qui se passe au premier-mezzanine. La prof monte avec sa classe et je l’entends dire au Ă©lĂšves : « Mais il fait une chaleur atroce ici! Ouvrez les fenĂȘtres! ». Je me demande si je dois monter ou pas pour lui suggĂ©rer d’Ă©teindre les radiateurs en plan A… Et d’ouvrir les fenĂȘtres SEULEMENT en plan B. Je renonce. Cette semaine je fermerai les radiateurs du haut aussi. Pas envie de me prendre la tĂȘte avec une nunuche dĂšs mes premiers jours dans ce (presque)* nouveau lycĂ©e. Mais sincĂšrement, qu’est-ce qui tourne pas rond dans la tĂȘte de certains pour penser Ă  faire rentrer du froid avant de penser Ă  arrĂȘter le chaud? Et en Ă©tĂ© ? Ils gardent les pulls et ouvrent le congĂ©lo?

La phrase Ă  la con de la semaine derniĂšre : une prof avec qui je cause en salle des profs en buvant un cafĂ© aprĂšs la cantine. Elle me dit : « On se connait non? T’Ă©tais pas prof avant?

– Je le suis toujours. Prof doc, pour vous servir… Passe au CDI Ă  l’occasion. »

Crochet : aprĂšs ma pĂ©riode bonnet, j’enchaine les Ă©charpes! Si vous en voulez une je prends les commandes!

Flux RSS : j’ai perdu tous mes flux rss avec ma mise Ă  jour du Renard de Feu. Si vous voulez revenir dans mes favoris, laissez moi un message pour que je vous recolle dedans… Si je puis me permettre l’expression!

Allez, calinous de chats et Ă  bientĂŽt!

photofunky

*Oui c’est lĂ  que j’avais fait un remplacement en espagnol il y a une quinzaine de mois.