Perdus sur les routes de campagne

L’autre jour comme j’en avais un peu marre d’ĂȘtre en tĂȘte Ă  tĂȘte Ă  la maison avec El Hijito, alors que nous revenions de la poste, je n’ai pas tournĂ© Ă  gauche pour renter Ă  la maison, j’ai continuĂ© tout droit, dĂ©passĂ© le panneau signalant que nous quittions la commune et continuĂ© en demandant « al Hijito » « Droite ou gauche? » « Droite ou gauche? ». C’est comme ça que nous nous sommes retrouvĂ©s complĂštement paumĂ©s sur une toute petite route cahoteuse et que nous avons finalement dĂ©bouchĂ© sur une…  dĂ©partementale. C’est Ă  ce moment prĂ©cis que j’ai rĂ©alisĂ© deux choses :

La premiĂšre c’est que ça fait tout juste un an que j’ai le permis et que je viens donc de passer de 6 Ă  8 points pour mon permis. La pĂ©riode probatoire est de 3 ans (Avec le « A » aux fesses), dans 2 ans si tout va bien j’aurai donc mes 12 points. Sur la route me voilĂ  donc obligĂ©e de pousser Ă  80 km/h!!! Ce qui ne m’Ă©tait pas arrivĂ© je crois depuis que j’ai passĂ© le permis! (Ah si une ou deux fois oĂč je me suis paumĂ©e, mais je crois que c’Ă©tait limitĂ© Ă  70). Ben oui, d’habitude j’ai pas le droit de dĂ©passer le 50km/h pour les trajets que je fais… Ou alors (coup de folie) je monte Ă  70 entre Fly et Picard parce que c’est autorisĂ©. Donc me voilĂ  sur la dĂ©partementale Ă  80 Ă  l’heure, me faisant doubler par de paisibles bĂ©arnais, probablement un peu vĂ©nĂšres de se retrouver derriĂšre cette « gamine/pĂ©tasse/limace » avec son « A » au derriĂšre. En plus les gens s’imaginent qu’on est limitĂ© Ă  90 ce qui est faux :  sur les routes « normales » on est limitĂ© Ă  80. Mais les bĂ©arnais sont placides, c’est lĂ  une des qualitĂ©s que je leur reconnais  et personne ne m’a klaxonnĂ© ou regardĂ© de travers…

Finalement on a achetĂ© des fleurs Ă  Bougarber et on a retrouvĂ© notre chemin cahin-caha (Ă  droite, Ă  gauche, Ă  droite, Ă  gauche) jusqu’Ă  la maison et par des routes que personne n’emprunte.

A midi pour rompre la monotonie des vacances scolaires qui commençait Ă  me peser un peu, nous avons mangĂ© lĂ … Si vous passez dans le coin, prenez une crĂšpe « caramel beurre salĂ© » c’est une vraie rĂ©ussite. TrĂšs bonne crĂȘperie donc, bonne surprise. En plus ils sont sympas… Autrement c’est pas dans un cadre super joli, hein, c’est un peu un parking au milieu de champs de maĂŻs qui sont en train de se faire bouffer par des lotissements qui se reproduisent comme des souris. BientĂŽt il n’y aura plus un seul champ ou une seule ferme ici…